Étais-je la victime ou le bourreau ?

Boom
Messages : 321
Inscription : mer. 13 janv. 2021 15:25

Re: Étais-je la victime ou le bourreau ?

Message par Boom »

Je veux bien croire que ce soit un cadeau de la vie que cette histoire soit terminée.
Mais elle laisse des traces.
Elle m’a fait un bien fou, je me sentais bien.
Et aujourd’hui je me sens plus mal qu’avant cette histoire.
Parce que comme tu dis elle n’a jamais admis ses torts, sauf quelques rares fois pour recommencer de plus belle par la suite.
Et tout me mettre sur le dos fut le ponpon. Pire encore quand elle me dit l’avoir manipulée. Moi le minable et médiocre, manipuler la grande et intouchable...
Ça fait d’autant plus mal parce que je sais au fond de moi que c’est une belle personne. Mais une part de moi lui en veut.
Une fin sans ambiguïté aurait permis de passer à autre chose plus facilement.
Je ne cherche pas à lui donner tous les torts. Et en venant ici j’ai compris qu’il n’y avait rien à comprendre avec elle.
Je sais que je n’ai rien fait gratuitement qui aurait pu l’atteindre.
J’ai été sincère et entier du début à la fin. Je n’ai pas immiscé le doute et l’ambiguïté entre nous.
J’ai été amoureux. Le suis sans doute toujours. Ne pas être bien aujourd’hui le montre.
Contrairement à elle, pour qui tout va bien.
Ça me conforte dans l’idée qu’elle n’en a jamais rien eu à foutre de moi et que tout n’était que poudre aux yeux pour satisfaire son ego...
Décider de passer outre ses « sentiments » pour moi mais me les avouer pour après me sortir que je me suis acharné, forcément, ça rend dingue.
(Aller un autre exemple, elle me dit que c’est fini, me redonne rdv le lendemain et elle m’embrasse...
Une autre fois exactement pareil...
Et c’est moi qui me suis acharné... c’est moi qui l’ai manipulée...)
Ce pourquoi je pense n’avoir rien à me reprocher, même si, selon elle, j’aurais pu réagir de mille et une façons 😅
Toujours le dernier mot...
Et se permet même de me donner des leçons, que mes pétales de plomb étaient constitutifs de ma personnalité...
elle ferait mieux de se regarder et de réellement se remettre en question.
Une seule chose que je pourrais me reprocher c’est de ne pas avoir ouvert les yeux, aveuglé par l’amour, pour lui dire au revoir.
Boom
Messages : 321
Inscription : mer. 13 janv. 2021 15:25

Re: Étais-je la victime ou le bourreau ?

Message par Boom »

Et je dirai même qu’elle a cherché à ce que je pète un plomb pour pouvoir partir sans endosser « le sale rôle » comme elle a su me le dire une fois.
Je ne vois pas d’autres explications à son réel acharnement.
davidH
Messages : 596
Inscription : lun. 26 nov. 2018 13:36

Re: Étais-je la victime ou le bourreau ?

Message par davidH »

t'es adorable boom!
"Ça me conforte dans l’idée qu’elle n’en a jamais rien eu à foutre de moi et que tout n’était que poudre aux yeux pour satisfaire son ego..."
voilà ce qu'il faut pas te dire!!!!
oh que si elle avait à foutre de toi, besoin de toi et inversement.
mais elle a compris et toi aussi que ca tournait en rond et que c'était finit.
la fin de quelque chose ne signifie nullement que le passé soit invalidé! ca c'est un mécanisme de défense type " perversion narcissique"
" elle va bien aujourd'hui" tu le sais trés bien qu'elle a une facade.
elle changera peut etre mais c'est toi qui doit t'inventer.
c'est récent, tu souffres. NORMAL. du manque . terminé une histoire d'amour c'est pas si facile.....
ecris ici encore et encore :) tant que nécéssaire
"Ça fait d’autant plus mal parce que je sais au fond de moi que c’est une belle personne" ben voilà gardes ça! cela te ressemble non? acceptes que c'est pas avec toi à l'avenir mais cela a existé avec toi. faut garder ça. et passer à autre chose
et un jour ...peut etre

"Et je dirai même qu’elle a cherché à ce que je pète un plomb pour pouvoir partir sans endosser « le sale rôle » comme elle a su me le dire une fois.
Je ne vois pas d’autres explications à son réel acharnement."

ben oui un classique. prends le comme justement la preuve qu'elle trichait pas du tout. maline, tu aimais ca d'ailleurs :) allez zou . elle t'a aimé. aucun doute mister boom.

bizz
Boom
Messages : 321
Inscription : mer. 13 janv. 2021 15:25

Re: Étais-je la victime ou le bourreau ?

Message par Boom »

A partir du moment où tu aimes une personne tu ne continues pas à lui faire du mal. Je ne peux pas le concevoir.
La double vie lui pesait, soit, elle me disait au revoir quand on s’entendait encore bien, avant qu’on se déchire.
Lui ai répété suffisamment.
Au lieu de ça elle a persisté et s’est déresponsabilisée qui plus est.
Et me proposer cette belle fin si je lui rendais son FB témoigne de son attitude perverse.
Elle savait que c’est ce que j’attendais, ne me l’a jamais offert et me le propose seulement par intérêt...
Donc non, pour moi, ce n’est pas l’attitude d’une personne amoureuse, d’une personne qui ne voulait pas perdre la personne en face, qui ne voulait pas la sortir de sa vie.
Et oui, elle a une façade, elle sait faire semblant...

Mais c’est gentil à toi davidH, je comprends, malgré tout, le bienfait de tes messages.
Boom
Messages : 321
Inscription : mer. 13 janv. 2021 15:25

Re: Étais-je la victime ou le bourreau ?

Message par Boom »

Je vais juste arrêter d’essayer de comprendre :45:
Morso47
Messages : 840
Inscription : jeu. 10 oct. 2019 23:21

Re: Étais-je la victime ou le bourreau ?

Message par Morso47 »

tu peux comprendre si tu le souhaites vraiment

mais tu dois essayer de passer à un degré d'analyse supérieur

je te mets un lien
peut être qu'il te permettra d'avancer




l'idée je te l'explique

ce n'est pas toi qu'elle a aimé
elle a aimé ce qu'elle a ressenti elle en étant avec toi
c'est de ses sensations à elle dont elle était amoureuse

d'ailleurs je pense sincèrement que toi aussi, ce que tu as aimé, ce sont tes propres sensations à toi
si tu l'avais aimé elle, tu ne serait pas là à la maudire de t'avoir quitté de façon "non convenable"
Jeanne Calment n'a plus mal aux dents, car elle n'en a plus depuis longtemps
Boom
Messages : 321
Inscription : mer. 13 janv. 2021 15:25

Re: Étais-je la victime ou le bourreau ?

Message par Boom »

Forcément aimer quelqu’un c’est aimé les sensations que ce quelqu’un nous procure. C’est deux choses indissociables, je pense...
Comme déjà dit au début de mon sujet, ça me coute de parler d’elle ici. Je relate les faits et donne mon ressenti.

Je regarderai ta vidéo dès que je peux ;-)
Boom
Messages : 321
Inscription : mer. 13 janv. 2021 15:25

Re: Étais-je la victime ou le bourreau ?

Message par Boom »

Personnellement je pense vraiment être tombé amoureux d’elle. J’ai pu mettre une réelle sensation sur le coup de foudre. Et cette sensation je pouvais la ressentir dès que j’avais des pensées pour elle...
Une sensation très étrange qui partait de ma poitrine pour exploser et se repartir dans tout le corps. Comme orgasmique. Vraiment étrange !
davidH
Messages : 596
Inscription : lun. 26 nov. 2018 13:36

Re: Étais-je la victime ou le bourreau ?

Message par davidH »

boom, ça te coute de parler d'elle ici mais c'est un besoin! tu décroches pas encore :)
zen c'est bien normal.quand j'ai dit stop, j'ai pris cher aussi. je l'ai maudit la Miss, j'ai vraiment eu de la colére. j'ai "dévoré" jean charles Bouchoux et V.despentes( ?). j'ai écrit. j'ai refumé :D :D, fait des soirées. un footing par jour etc.... un fou.

aujourd'hui mon ex-fofolle, oui je l'aime et elle me dit que c'est réciproque mais exprimer l'amour ensemble c'est pas possible. nous avons eu notre chance. affaire classée :)

donc no panique, ça passe. si tu le veux ! maintenant c'est ta volonté qui compte, tes ambitions. si tu veux ressaser logtemps no pb aussi. ca sera ton choix :) et ça te fait du bien c'est parfait . je force le trait hein!
comme dit je ne sais ou il ya un bouquin
" victime des autres, bourreau de soi meme".
le boss c'est toi! non mais oh

"J’ai pu mettre une réelle sensation sur le coup de foudre. Et cette sensation je pouvais la ressentir dès que j’avais des pensées pour elle..."
idem ...mais l'amour ç'est de l'action, de l'interaction avec l'autre. la sensation que tu as eu elle est tournée vers toi. c'est magnifique j'en convient.
tu vois aujourd'hui je souhaite un" coup de foudre perpétuel", journalier, avoir plaisir à voir ma nana, la découvrir un peu plus, m'ouvrir aussi. et non avoir peur de décevoir la miss, etre sous pression pour justement retrouver ce coup de foudre d'origine qui finalement n'existe que dans la mémoire. et le temps est cruel, imparable.... jean charles bouchoux tu peux tester sur you tube pour commencerc 'est trés bien je trouve. distance et responsabilité....
Boom
Messages : 321
Inscription : mer. 13 janv. 2021 15:25

Re: Étais-je la victime ou le bourreau ?

Message par Boom »

Je vais regarder ça..
Merci.
Répondre