Et si on déversait ici toutes ces choses encaissées

Héronne
Messages : 27
Enregistré le : 14 Mar 2019, 01:23

Et si on déversait ici toutes ces choses encaissées

Messagepar Héronne » 13 Sep 2019, 23:04

Ce sujet m'inspire! J'en ai long à déverser! J'intitule mon message: la métaphore de la promenade en voiture...

Au mois d’août, j'ai organisé un séjour dans une auberge. PN était en pleine rénovation de sa chère maison qui passe avant tout! Si je n'avais rien planifié, nous n'aurions rien fait. Pendant le séjour, je voulais le talonner pour connaître ses intentions relativement à notre avenir ensemble. Il n'est pas clair depuis des mois parsemés de chaud-froid, de quelques silences-radio, de « je vais peut-être reprendre mon ex (sa bonniche) », bref, de périodes d'angoisse et de questions sans réponse pour moi. Avant de reprendre le boulot, j'avais besoin de réponses. Je lui parlais souvent d'amour, je répétais souvent « Je t'aime! », volontairement, mais cela a fini par l’embêter parce qu'il sait que je veux des certitudes, mais il est incapable de m'en donner. Il est fatigué de m'entendre parler de sentiments alors que mes questions sont légitimes étant donné le flou qu'il m'impose. Lors du séjour, ce grand poète de l'Amour m'a dit: « C'est bien beau d'admirer une belle voiture, mais arrête de la regarder, embarque dedans et roule! » Traduction: Arrête de réfléchir à notre histoire d'amour, de te questionner, vis-le!

Sur le coup, ça m'a encouragée (bien que je sois moins naïve qu'au début...). Devinez quoi? Quelques jours après notre retour du séjour, il me demandait de couper les ponts, parce qu'il voulait vivre seul, ou qu'il reprendrait peut-être avec son ex qui menace de se suicider s'il ne revient pas, que si la vie nous réunit à nouveau un jour, on verra à ce moment-là, etc. Je suis partie sans pleurer cette fois-ci, et le lendemain, il me rappelait comme si de rien n'était! Si je deviens folle un jour, je saurai pourquoi!!!

Louisville
Messages : 327
Enregistré le : 30 Avr 2019, 18:00

Et si on déversait ici toutes ces choses encaissées

Messagepar Louisville » 13 Sep 2019, 23:11

Héronne...

Je te lis... Je lis ton histoire... Tu es quelqu' un de bien... Capable de donner beaucoup... Beaucoup d' amour... Tu devrais recevoir en retour...

Que fais tu avec ce frapadingue?... Qu' attends tu? Il ne changera pas. Il continuera a te faire souffrir. Tu ne retires rien en fait de cette relation. Tu pourras retrouver le plaisir et la douceur dans les bras d' un autre homme qui t'aimera et te respectera.

Fuis... Quitte ce malade... Cette caricature d' être humain...

Héronne
Messages : 27
Enregistré le : 14 Mar 2019, 01:23

Et si on déversait ici toutes ces choses encaissées

Messagepar Héronne » 13 Sep 2019, 23:21

Merci Louisville,

Tes mots me réconfortent et me donnent de l’énergie. Je veux réussir à m'en sortir, pour moi, pour mes deux fillettes que j'adore. Cet homme ne mérite que de finir seul pour ne pas nuire à qui que ce soit. Même ses parents et sa sœur le trouvent spécial, dans le sens négatif du terme. Je leur ai tout raconté... Je ne dois plus perdre de l’énergie à tenter de le changer. Je suis allée jusqu'au bout de mes ressources, au point d'agir parfois à l'encontre de mes valeurs pour lui plaire.

Merci d’être là en mots pour moi. Ce forum est salutaire.

Signée: La p'tite cousine sirop d'érable!

Louisville
Messages : 327
Enregistré le : 30 Avr 2019, 18:00

Et si on déversait ici toutes ces choses encaissées

Messagepar Louisville » 13 Sep 2019, 23:28

Alors si tu as de l' énergie quitte le avant qu' il ne soit trop tard. Ne gaspille ni ton temps, ni ton amour , ni ton énergie vitale pour rien...

Pense à toi. Fuis. Tu trouveras l' amour un peu plus loin sur ta route...

Héronne
Messages : 27
Enregistré le : 14 Mar 2019, 01:23

Et si on déversait ici toutes ces choses encaissées

Messagepar Héronne » 13 Sep 2019, 23:36

Oui, tu as raison, même si j'ai tendance à manquer de confiance, à me dire que je finirai peut-être mes jours célibataire. J'ai 44 ans, mais je sais que je ne les fais pas si je me fie à ce que les gens me disent. Cependant, j'ai toujours été en couple depuis l’adolescence. Être seule, c'est nouveau pour moi. J'ai moins envie de sortir qu'avant et je n'ai jamais essayé les sites de rencontres. J'aime les rencontres naturelles et non virtuelles. La solitude me fait peur. Si j'avais une boule de cristal qui me donnerait la certitude que je croiserai un homme bien sur ma route, je laisserais tomber PN aujourd’hui sans peine. Je m'accroche à ce toxique parce que j'ai peur du célibat éternel. Je l'admets bien humblement.

Louisville
Messages : 327
Enregistré le : 30 Avr 2019, 18:00

Et si on déversait ici toutes ces choses encaissées

Messagepar Louisville » 13 Sep 2019, 23:42

"Je m'accroche à ce toxique parce que j'ai peur du célibat éternel. Je l'admets bien humblement."

Je comprend. Mais je pense que tu as tort.

J' ai 58 ans. Et actuellement je suis seul, séparé de mon ex qui a été victime durant 10 ans d' un PN champion du monde.

Pas facile... Mais je ne crains rien. A 44 ans , c' est l' âge de la plénitude. Tu trouveras...

Héronne
Messages : 27
Enregistré le : 14 Mar 2019, 01:23

Et si on déversait ici toutes ces choses encaissées

Messagepar Héronne » 13 Sep 2019, 23:48

Merci encore. Je vais tenter de garder espoir. Nous sommes des personnes bienveillantes, empathiques, qui ont de l'amour véritable à donner. Nous méritons quelqu'un de bien à nos côtés. Je te le souhaite aussi. Je vais lire tes autres messages attentivement.

Lilyml
Messages : 2
Enregistré le : 13 Sep 2019, 22:57

Et si on déversait ici toutes ces choses encaissées

Messagepar Lilyml » 13 Sep 2019, 23:59

Des le départ ou il est venu vivre chez moi il y avait plein de choses bozarres notamment son pote devait toujours dormir à la maison il était là 24h sur 24 et quand je criais trop de cette situation on partait et me disait qu'il avait des angoisses si il était seul alors il lui fallait son pote et il dormait la plupart du temps avec son pote sur le canapé. Ensuite il me disait si tu continues je vais faire ce que tu n'aimes pas je vais partir. Et il le faisait quelques heures ou jours au plus.
J'assumaks tout financier loyer courses factures etc lui ne travaille que rarement et ensuite je faisais aussi le ménage et a manger.
Ensuite il m'a présenté à sa mère et son père il avait seulement présenté une fille avant moi à son père. J'y ai cru à son amour si difficile à avoir car pn dit qu'il a dû mal à s'attacher et que ça vient doucement pour lui et la il me dit même je t'aime.
Il m'a dit qu'il voulait un bébé et quelques mois plus tard à l'annonce de ma grossesse il dit être heureux puis 3 jours plus tard me dit qu'il a bien réfléchi et que je dois avorter car il ne veut pas d'enfant avec moi. Il ne veut pas d'enfant avec moi parce que sa cousine qui ne voulait pas que je côtoie me répétait plein de choses et je me confiais à elle aussi. Un jour cette cousine a tout repete à mon pn et notamment le fait qu'il lui avait fait des attouchements plus jeune. Mon pn m'en a voulu que je ne lui ai pas dit qu'elle "colportait" qu'il lui avait fait des attouchements. De la, s'en est suivi des "avorte sale pute" "avorte et après tu vas te faire niquer par qui tu veux" et de plus un comportement qui faisait peur en jetant la table du salon puis ensuite il revoulait ce bébé "stp garde le" on va se marier tkt pas. puis il me disait que je risquais de me retrouver seule avec ce bébé et lui refaire sa vie car il ne savait pas si il passerait au dessus de cette histoire. Je ne me marierai jamais avec toi. C'est pas parce que on a un enfant que je peux pas partir. Ensuite j'ai dis OK j'avorte puis j'ai dis non je ne pourrais jamais de la il m'a dit je vais te brûler je vais te défoncer te briser etc etc.
Puis je décide d'avorter à contre cœur pour ne pas faire subir cela à mon enfant. Je le quitte 3 jours avant d'avorter et la veille de l'avortement il m'envoie un message pour me supplier de garder le bébé. Je ne réponds pas. Je vais quand même avorter.
Aucune nouvelle le jour de l'avortement. Je l'appelle pour y dire et je le vois il me prend dans ses bras en disant "putain" je croyais qu'il pleurait mais non il "bandait" et me disait qu'on serait toujours attiré l'un envers l'autre mais qu'il ne fallait pas se remettre ensemble mais qu'il n'était pas impossible qu'il revienne. De la, il me demande du sexe je refuse au début mais finit par céder. Je sais j'ai honte. Puis s'en suit des on est ensemble mais on est pas ensemble non plus. On reprend doucement. De la, je parle à un ex à moi il le découvre il n'y avait rien de bizarre dans cette conversation cependant. J'ai eu droit à des sales putes j'ai failli faire l'erreur avec toi de faire ma vie. Ensuite OK on est ensemble. Ensuite on est ensemble mais on vit plus ensemble. Il me répond presque jamais cela dure 1 mois je le quitte et le reprends sans cesse entre temps je me rends compte que j'ai été trompé durant deux ans (je le savais déjà mais pas tant que ça) j'ai même appris qu'il a dit à une femme de lui faire un bébé en même temps que moi car il voulait aider cette femme qui ne pouvait presque plus avoir d'enfant et elle était son plan cul) et que je le suis actuellement trompé avec une fille de 22 ans alors que lui en a 34. Il nie et dit que c'est une amie. Il me disait si t'es pas contente dis moi ciao et j'ai pas peur de te perdre avec tout ce que tu m'as fais mes sentiments pour toi on baisse. Ensuite il y a 3 jours il me dit on est ensemble mais si je veux 0arler à des femmes je le fais si un jour je rencontre quelqu'un je te le dis et toi aussi fais de même donc j'y dis catégoriquement non il me promet de ne aps faire ça et ensuite il dort chez moi et a 7h se lève et me dit je dois partir j'y dis que son comportement est étrange. Il me dit qu'il fait ce qu'il veut je n'ai pas a y mettre les menottes. Je suis folle je lui fais pas confiance il me quitte et il me dit de ne plus jamais l'appeler. Je pense qu'il a tout fait pour que je le quitte mais ça n'a pas marché et il m'a quitté car j'étais un paillasson et je ne voulais pas accepter de ce plan cul déguisé et qu'il a trouvé une nouvelle proie. Il ne reviendra sans doute jamais je veux réussir à l'oublier et être heureuse. Je suis en manque de lui je comprends pas que je puisse l'aimer avec tout ce qu'il m'a fait

Aurore971
Messages : 174
Enregistré le : 21 Aoû 2019, 10:20

Et si on déversait ici toutes ces choses encaissées

Messagepar Aurore971 » 14 Sep 2019, 09:12

Héronne a écrit :Moi aussi, quand je me blottis contre lui, le samedi soir, seul soir où il veut que nous nous voyions (PN est débordé le reste de la semaine, selon ses dires! Il n'a même pas d'enfants. S'il savait à quel point il en a du temps! Pauvre victime! Son ex était sa bonniche. Moi, je ne suis pas rodée comme elle! Mes façons de faire ne conviennent pas à PN. C'est pourquoi nous n’avons cohabité que durant sept mois où je marchais sur des œufs à tout instant pour éviter les critiques. Épuisant! Le pire, c'est que je suis une perfectionniste du ménage. Le problème, c'est que je n'ai pas la même façon de faire que lui qui est évidemment PARFAIT! Hi! Hi! N'importe quoi!), il me dit souvent qu'il n'en a pas envie de faire l'amour, pour me faire languir. Il finit par céder à mes caresses, mais son petit refus initial, c'est de la manipulation qui ne fait suer à chaque fois!!! Le pire, c'est que souvent, durant la semaine, il me dit des commentaires qui sous-entendent qu'il a envie de moi. Le moment venu, il joue à celui qui n'en a rien à cirer de mes câlins!?

posting.php?mode=reply&f=4&t=6890#


Salut Hermione,

Maintenant avec le temps et beaucoup de réflexion ,devoir faire attention à tout et marcher sur des œufs dans une relation est la preuve irréfutable que cela cloche quelque part.
.Je marche justement sur des œufs depuis deux ans et demi en fait et au début je me disais que c’etait le temps de trouver mes/ses marques.
Mais en fait non puisque cela dure.
Quand on est dans la bonne relation ,on est à l’aise même si on habite chez l’autre.
On devrait se sentir chez soi naturellement rapidement et ne pas avoir à modifier notre façon de vivre(même si il faut savoir faite des concessions bien sur ) ni ne pas oser dire des choses ou faire tout le temps attention .

Aurore971
Messages : 174
Enregistré le : 21 Aoû 2019, 10:20

Et si on déversait ici toutes ces choses encaissées

Messagepar Aurore971 » 14 Sep 2019, 10:14

Lilyml a écrit :Des le départ ou il est venu vivre chez moi il y avait plein de choses bozarres notamment son pote devait toujours dormir à la maison il était là 24h sur 24 et quand je criais trop de cette situation on partait et me disait qu'il avait des angoisses si il était seul alors il lui fallait son pote et il dormait la plupart du temps avec son pote sur le canapé. Ensuite il me disait si tu continues je vais faire ce que tu n'aimes pas je vais partir. Et il le faisait quelques heures ou jours au plus.
J'assumaks tout financier loyer courses factures etc lui ne travaille que rarement et ensuite je faisais aussi le ménage et a manger.
Ensuite il m'a présenté à sa mère et son père il avait seulement présenté une fille avant moi à son père. J'y ai cru à son amour si difficile à avoir car pn dit qu'il a dû mal à s'attacher et que ça vient doucement pour lui et la il me dit même je t'aime.
Il m'a dit qu'il voulait un bébé et quelques mois plus tard à l'annonce de ma grossesse il dit être heureux puis 3 jours plus tard me dit qu'il a bien réfléchi et que je dois avorter car il ne veut pas d'enfant avec moi. Il ne veut pas d'enfant avec moi parce que sa cousine qui ne voulait pas que je côtoie me répétait plein de choses et je me confiais à elle aussi. Un jour cette cousine a tout repete à mon pn et notamment le fait qu'il lui avait fait des attouchements plus jeune. Mon pn m'en a voulu que je ne lui ai pas dit qu'elle "colportait" qu'il lui avait fait des attouchements. De la, s'en est suivi des "avorte sale pute" "avorte et après tu vas te faire niquer par qui tu veux" et de plus un comportement qui faisait peur en jetant la table du salon puis ensuite il revoulait ce bébé "stp garde le" on va se marier tkt pas. puis il me disait que je risquais de me retrouver seule avec ce bébé et lui refaire sa vie car il ne savait pas si il passerait au dessus de cette histoire. Je ne me marierai jamais avec toi. C'est pas parce que on a un enfant que je peux pas partir. Ensuite j'ai dis OK j'avorte puis j'ai dis non je ne pourrais jamais de la il m'a dit je vais te brûler je vais te défoncer te briser etc etc.
Puis je décide d'avorter à contre cœur pour ne pas faire subir cela à mon enfant. Je le quitte 3 jours avant d'avorter et la veille de l'avortement il m'envoie un message pour me supplier de garder le bébé. Je ne réponds pas. Je vais quand même avorter.
Aucune nouvelle le jour de l'avortement. Je l'appelle pour y dire et je le vois il me prend dans ses bras en disant "putain" je croyais qu'il pleurait mais non il "bandait" et me disait qu'on serait toujours attiré l'un envers l'autre mais qu'il ne fallait pas se remettre ensemble mais qu'il n'était pas impossible qu'il revienne. De la, il me demande du sexe je refuse au début mais finit par céder. Je sais j'ai honte. Puis s'en suit des on est ensemble mais on est pas ensemble non plus. On reprend doucement. De la, je parle à un ex à moi il le découvre il n'y avait rien de bizarre dans cette conversation cependant. J'ai eu droit à des sales putes j'ai failli faire l'erreur avec toi de faire ma vie. Ensuite OK on est ensemble. Ensuite on est ensemble mais on vit plus ensemble. Il me répond presque jamais cela dure 1 mois je le quitte et le reprends sans cesse entre temps je me rends compte que j'ai été trompé durant deux ans (je le savais déjà mais pas tant que ça) j'ai même appris qu'il a dit à une femme de lui faire un bébé en même temps que moi car il voulait aider cette femme qui ne pouvait presque plus avoir d'enfant et elle était son plan cul) et que je le suis actuellement trompé avec une fille de 22 ans alors que lui en a 34. Il nie et dit que c'est une amie. Il me disait si t'es pas contente dis moi ciao et j'ai pas peur de te perdre avec tout ce que tu m'as fais mes sentiments pour toi on baisse. Ensuite il y a 3 jours il me dit on est ensemble mais si je veux 0arler à des femmes je le fais si un jour je rencontre quelqu'un je te le dis et toi aussi fais de même donc j'y dis catégoriquement non il me promet de ne aps faire ça et ensuite il dort chez moi et a 7h se lève et me dit je dois partir j'y dis que son comportement est étrange. Il me dit qu'il fait ce qu'il veut je n'ai pas a y mettre les menottes. Je suis folle je lui fais pas confiance il me quitte et il me dit de ne plus jamais l'appeler. Je pense qu'il a tout fait pour que je le quitte mais ça n'a pas marché et il m'a quitté car j'étais un paillasson et je ne voulais pas accepter de ce plan cul déguisé et qu'il a trouvé une nouvelle proie. Il ne reviendra sans doute jamais je veux réussir à l'oublier et être heureuse. Je suis en manque de lui je comprends pas que je puisse l'aimer avec tout ce qu'il m'a fait


Des le départ ou il est venu vivre chez moi il y avait plein de choses bozarres notamment son pote devait toujours dormir à la maison il était là 24h sur 24 et quand je criais trop de cette situation on partait et me disait qu'il avait des angoisses si il était seul alors il lui fallait son pote et il dormait la plupart du temps avec son pote sur le canapé. Ensuite il me disait si tu continues je vais faire ce que tu n'aimes pas je vais partir. Et il le faisait quelques heures ou jours au plus.
J'assumaks tout financier loyer courses factures etc lui ne travaille que rarement et ensuite je faisais aussi le ménage et a manger.
Ensuite il m'a présenté à sa mère et son père il avait seulement présenté une fille avant moi à son père. J'y ai cru à son amour si difficile à avoir car pn dit qu'il a dû mal à s'attacher et que ça vient doucement pour lui et la il me dit même je t'aime.
Il m'a dit qu'il voulait un bébé et quelques mois plus tard à l'annonce de ma grossesse il dit être heureux puis 3 jours plus tard me dit qu'il a bien réfléchi et que je dois avorter car il ne veut pas d'enfant avec moi. Il ne veut pas d'enfant avec moi parce que sa cousine qui ne voulait pas que je côtoie me répétait plein de choses et je me confiais à elle aussi. Un jour cette cousine a tout repete à mon pn et notamment le fait qu'il lui avait fait des attouchements plus jeune. Mon pn m'en a voulu que je ne lui ai pas dit qu'elle "colportait" qu'il lui avait fait des attouchements. De la, s'en est suivi des "avorte sale pute" "avorte et après tu vas te faire niquer par qui tu veux" et de plus un comportement qui faisait peur en jetant la table du salon puis ensuite il revoulait ce bébé "stp garde le" on va se marier tkt pas. puis il me disait que je risquais de me retrouver seule avec ce bébé et lui refaire sa vie car il ne savait pas si il passerait au dessus de cette histoire. Je ne me marierai jamais avec toi. C'est pas parce que on a un enfant que je peux pas partir. Ensuite j'ai dis OK j'avorte puis j'ai dis non je ne pourrais jamais de la il m'a dit je vais te brûler je vais te défoncer te briser etc etc.
Puis je décide d'avorter à contre cœur pour ne pas faire subir cela à mon enfant. Je le quitte 3 jours avant d'avorter et la veille de l'avortement il m'envoie un message pour me supplier de garder le bébé. Je ne réponds pas. Je vais quand même avorter.
Aucune nouvelle le jour de l'avortement. Je l'appelle pour y dire et je le vois il me prend dans ses bras en disant "putain" je croyais qu'il pleurait mais non il "bandait" et me disait qu'on serait toujours attiré l'un envers l'autre mais qu'il ne fallait pas se remettre ensemble mais qu'il n'était pas impossible qu'il revienne. De la, il me demande du sexe je refuse au début mais finit par céder. Je sais j'ai honte. Puis s'en suit des on est ensemble mais on est pas ensemble non plus. On reprend doucement. De la, je parle à un ex à moi il le découvre il n'y avait rien de bizarre dans cette conversation cependant. J'ai eu droit à des sales putes j'ai failli faire l'erreur avec toi de faire ma vie. Ensuite OK on est ensemble. Ensuite on est ensemble mais on vit plus ensemble. Il me répond presque jamais cela dure 1 mois je le quitte et le reprends sans cesse entre temps je me rends compte que j'ai été trompé durant deux ans (je le savais déjà mais pas tant que ça) j'ai même appris qu'il a dit à une femme de lui faire un bébé en même temps que moi car il voulait aider cette femme qui ne pouvait presque plus avoir d'enfant et elle était son plan cul) et que je le suis actuellement trompé avec une fille de 22 ans alors que lui en a 34. Il nie et dit que c'est une amie. Il me disait si t'es pas contente dis moi ciao et j'ai pas peur de te perdre avec tout ce que tu m'as fais mes sentiments pour toi on baisse. Ensuite il y a 3 jours il me dit on est ensemble mais si je veux 0arler à des femmes je le fais si un jour je rencontre quelqu'un je te le dis et toi aussi fais de même donc j'y dis catégoriquement non il me promet de ne aps faire ça et ensuite il dort chez moi et a 7h se lève et me dit je dois partir j'y dis que son comportement est étrange. Il me dit qu'il fait ce qu'il veut je n'ai pas a y mettre les menottes. Je suis folle je lui fais pas confiance il me quitte et il me dit de ne plus jamais l'appeler. Je pense qu'il a tout fait pour que je le quitte mais ça n'a pas marché et il m'a quitté car j'étais un paillasson et je ne voulais pas accepter de ce plan cul déguisé et qu'il a trouvé une nouvelle proie. Il ne reviendra sans doute jamais je veux réussir à l'oublier et être heureuse. Je suis en manque de lui je comprends pas que je puisse l'aimer avec tout ce qu'il m'a fait

On est toutes et tous à ce stade ,qu’on soit séparés ou encore avec à se demander comment on fait pour accepter ces comportements!
Franchement vu de l’exterieur on doit passer pour des cinglé(ées) !
Je pense qu’il faut une prise de conscience et ça nous l’avons puisque nous sommes ici !
As-tu fais un tour dans la bibliothèque? Il y a beaucoup de documents très interesssants .


Retourner vers « Le manipulateur pervers narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Petite fraise et 4 invités