Et si nous n'étions réellement pas à la hauteur et que pn en souffrait?

celineceline
Messages : 941
Enregistré le : 22 Mar 2019, 21:09

Et si nous n'étions réellement pas à la hauteur et que pn en souffrait?

Messagepar celineceline » 10 Aoû 2019, 23:38

Bien sûr que la violence physique n’est pas leur première arme par contre si on répond qu’on a pas la bonne attitude ça peut vite partir crise ou rage qu’importe le mien me provoquait sans cesse pour que je le suivre dans sa violence j’esquivais changeais de pièce me mettais hors d’atteinte si j’avais répondu (légitime) même léger normal je serais plus là le féminicide pas loin du tableau une parole une sur interprétation d’un geste pn le fin manipulateur explose cogne.
Les femmes pn explosent différemment apparemment elles tapent dans le lard et sur les nerfs :D
Il arrive un moment dans la vie où vous vous éloignez de tout le drame et des gens qui le créent vous vous entourez de gens qui vous font rire.

Andouille81
Messages : 1511
Enregistré le : 22 Juil 2019, 23:40

Et si nous n'étions réellement pas à la hauteur et que pn en souffrait?

Messagepar Andouille81 » 10 Aoû 2019, 23:41

Je peux continuer longtemps sur la violence dans le couple car j'ai réfléchi longtemps sur le sujet avant de vraiment me dire qu'elle était PN.

Avant toute chose je ne veux absolument pas minimiser les violences contre les femmes, loin de là, mais je vous affirme que la violence contre un homme est tout aussi terrible parce que c'est un chemin où on est désespérément seul.

La première fois que le vaisselle vole, tu es surpris mais ça te fait sourire, ça donne un petit côté vaudeville, rocambolesque... sauf qu'à la 2 ou 3eme fois tu te rends compte qu'on t'as vraiment visé avec ce verre et que si tu n'étais pas passé en mode super sayan dans l'instant, tu serais en train de te faire recoudre.

La première fois que tu prends un pain, tu te dis que c'est un "faux mouvement" (en plus moi elle était bourrée :cry: ). La première claque, tu te dis que tu l'as peut-être mérité, la deuxième fois tu lui dis que ça va pas le faire et elle te dit pleine d'aplomb: "une meuf qui frappe son mec c'est pas grave s'il le mérite"... ma position personnelle c'est qu'homme ou femme, quelque soit la raison, jamais jamais on en vient au coup. Et faut voire la raison, genre t'as été trop poli avec la serveuse qui a emmené les conso parce que tu veux la sauter...

En plus quand tu es un homme tout à fait sérieusement, ses coups au début physiquement ils ne te font pas mal, t'es vexé, mais tu as le réflexe du petit garçon qui se dit qu'il l'a probablement mérité... et puis à force elle finit vraiment par te faire mal car ça l'a fait enragé de pas te faire mal... plusieurs fois elle m'a poussé dans le dos, me faisant tomber avant de me rouer de coup de pieds. Pire je me suis rendu compte qu'elle rentrait en mode MMA, elle visait les testicules, la gorge, les yeux... puis ça a été avec des objets, elle devait pas vouloir se faire mal aux mains (une fois j'ai évité un de ses coups et elle s'est pété 1 doigts en tapant une étagère :4: ).

Mais le pire quand t'es un homme c'est que personne ne te croit... d'abord tu mets longtemps avant d'en parler à quelqu'un, fierté mal placé et quand tu le fais tu te rends compte que les gens t'écoutent avec un sourire en coin... t'es jugé, pour certains tu pourrais te défendre pour d'autre tu le mérites.

Et quand l'histoire se termine et qu'il faut que tu disparaisses du paysage, elle transfert, c'est toi qui la battait ou au mieux elle se défendait car tu lui faisait peur. Au mieux, les rares personnes qui 'mont donné l'occasion de me défendre ont fini par la sentence "politiquement correcte" ont été violent tout les deux. :42:

Pour l'anecdote comme Celineceline, j'ai tenté de changer de pièce ou de sortir sur la terrasse...cette folle m'enfermait dehors jusqu'à ce que mes "excuses soient sincères". :45:

Beerus
Messages : 312
Enregistré le : 24 Jan 2018, 22:50

Et si nous n'étions réellement pas à la hauteur et que pn en souffrait?

Messagepar Beerus » 11 Aoû 2019, 00:40

Ouah andouille tu est tomber sur un cas extrême moi elle a failli une foi me mettre une patate dans la tronche et ma menacée à plusieurs reprise de me claquer la gueul elle m’a clairement dit un jour en me regardant droit dans les yeux qu’elle allait me frapper j’ai toujours prit sa à la rigolade d’ailleurs mais elle devait être sérieuse cet conne :lol:

Andouille81
Messages : 1511
Enregistré le : 22 Juil 2019, 23:40

Et si nous n'étions réellement pas à la hauteur et que pn en souffrait?

Messagepar Andouille81 » 11 Aoû 2019, 00:51

Et encore c'est du résumé ;)

Quand tu en arrives au stade où avant de lui répondre tu regardes si elle a pas un couteau ou autre à porté de main...

Mais en fait sa violence physique a été une chance à posteriori... c'est vraiment une ligne rouge qui est injustifiable je pense et dans mes moments de "moins bien" où elle me manque ou que je lui trouve des excuses, j'y pense et je sais qu'elle est impardonnable.

Sans ça je serai peut-être en train de gratter à sa porte là :roll:

Mia13
Messages : 1374
Enregistré le : 30 Juil 2019, 20:49

Et si nous n'étions réellement pas à la hauteur et que pn en souffrait?

Messagepar Mia13 » 11 Aoû 2019, 02:17

Andouille81 a écrit :Et encore c'est du résumé ;)

Quand tu en arrives au stade où avant de lui répondre tu regardes si elle a pas un couteau ou autre à porté de main...

Mais en fait sa violence physique a été une chance à posteriori... c'est vraiment une ligne rouge qui est injustifiable je pense et dans mes moments de "moins bien" où elle me manque ou que je lui trouve des excuses, j'y pense et je sais qu'elle est impardonnable.

Sans ça je serai peut-être en train de gratter à sa porte là :roll:



Bonsoir
moi c'est pareil que toi je crois que c'est la violence physique qui fait que j'arrive à être repoussé même si j'en suis pas débarrassé au même si on est pas officiellement séparés le fait qu'il ait battu il y a 2 jours fais que l'âge je vais plutôt mieux son silence son absence
ce qui t'attend et bien plus merveilleux que ce qui est derrière toi

Donne de l'importance à une cacahuète elle se prendra pour un M&MS

Mia13
Messages : 1374
Enregistré le : 30 Juil 2019, 20:49

Et si nous n'étions réellement pas à la hauteur et que pn en souffrait?

Messagepar Mia13 » 11 Aoû 2019, 02:27

Louisville a écrit :MissPollock...

La violence n' est pas l' arme préférée des PN . Ils préfèrent les mots, qui ne laissent pas de traces... Mais la violence avec eux reste toujours possible. Notamment lors des crises de rage narcissique...



Moi toute les fois où il a était violant physiquement c'est à chaque fois que j'ai touché une corde sensible je l'ai mis en rage narcissique si non c'est plus de la menaces de la violence psychologique mets un certain moment quand je touche trop qu'il a l'impression que je le prends de haut ou que je le rappelle ou que je veux le jeter dehors la utilise la violence physique c'est comme le dernier recours toutes ces manigances et d'ailleurs il est en rage parce qu'après il y a les il marque
ce qui t'attend et bien plus merveilleux que ce qui est derrière toi

Donne de l'importance à une cacahuète elle se prendra pour un M&MS

Andouille81
Messages : 1511
Enregistré le : 22 Juil 2019, 23:40

Et si nous n'étions réellement pas à la hauteur et que pn en souffrait?

Messagepar Andouille81 » 11 Aoû 2019, 08:16

Je pense qu'au début c'était pareil pour elle... et puis c'est rentré dans la norme.

Elle a vu que je restais tout de même donc elle s'est dit qu'elle pouvait le faire en tout impunité, comme les réflexions etc...

Invincible
Messages : 35
Enregistré le : 26 Juil 2019, 15:32

Et si nous n'étions réellement pas à la hauteur et que pn en souffrait?

Messagepar Invincible » 11 Aoû 2019, 09:46

Salit andouille81,

Je rejoins (encore) ton avis … On a laissé faire, on a voulu être "fair play" on a cherché des excuses, on a été tolérant … On a espéré un lendemain meilleur.

La solitude du mec qui se fait cogner, pas facile, ma propre mère a été choqué de mon récit. Son fils, ancien militaire, 5 ans de boxe, se faire cogner par une poule d'1m60, elle n'en revenait pas.

Mais quand l'omerta est brisée, que l'on arrive a lacher prise, on peut en parler aux bonnes personnes, j'ai la chance d'être très bien entourés coté famille comme coté amis. Ils m'ont écouté et soutenu. Ils ont mis en lumière un principe que j'avais tolérer "On ne frappe pas sa moitié"

Ce rappel à l'ordre m'a permis de me faire une comparaison avec la boxe …
Il y a toujours un nouveau à la salle qui débarque, qui se prend pour le futur Rocky.
Lors des entrainements "de toucher", on ne met pas le protège dent … Le futur Rocky tape comme une mule … Parfois un bout de dent saute.
Le type avec le bout de dent en moins se dit "il est jeune, faut que jeunesse se fasse, c'est pas grave … Jeune et con"
Mais, il y a toujours le chef de salle, qui n'aime pas ça … Il le prend à part pour un "sparring" (entrainement ou les frappes sont à 50%)
Le futur Rocky se sent mis en valeur, se bat avec le chef de salle … Mais là, il se prend une correction.
Futur Rocky ne reviendra pas au club de boxe, il a retenu la leçon d'humilité … Pour d'autre, Futur rocky se transforme en chaton et présente des excuses au moment de la douche au type avec le bout de dent en moins.

La jalousie envers la serveuse, le classico !!! "Pourquoi tu la regardes comme ça, tu veux la baiser ?" (j'attendais juste mon plat, je crever de faim, j'avais englouti le pain et la conversation avec PN était chiante) -- "C'est déjà fait, c'est un mauvais coup, pour ça que je t'es invité ce soir" (j'avais encore du répondant au début) … Je te laisse deviner le tarif que j'ai en rentrant ce soir là, j'ai du miauler plus d'une heure pour pouvoir gratter un calin avant de dormir. (On en était a même pas 1 mois de relation)

Moins j'y pense, plus j'oublie :lol:

Avatar de l’utilisateur
Buissonnière
Membre protecteur
Messages : 4967
Enregistré le : 15 Nov 2018, 08:38

Et si nous n'étions réellement pas à la hauteur et que pn en souffrait?

Messagepar Buissonnière » 11 Aoû 2019, 10:25

Invincible a écrit :Salit andouille81,

Je rejoins (encore) ton avis … On a laissé faire, on a voulu être "fair play" on a cherché des excuses, on a été tolérant … On a espéré un lendemain meilleur.

La solitude du mec qui se fait cogner, pas facile, ma propre mère a été choqué de mon récit. Son fils, ancien militaire, 5 ans de boxe, se faire cogner par une poule d'1m60, elle n'en revenait pas.

Mais quand l'omerta est brisée, que l'on arrive a lacher prise, on peut en parler aux bonnes personnes, j'ai la chance d'être très bien entourés coté famille comme coté amis. Ils m'ont écouté et soutenu. Ils ont mis en lumière un principe que j'avais tolérer "On ne frappe pas sa moitié"

Ce rappel à l'ordre m'a permis de me faire une comparaison avec la boxe …
Il y a toujours un nouveau à la salle qui débarque, qui se prend pour le futur Rocky.
Lors des entrainements "de toucher", on ne met pas le protège dent … Le futur Rocky tape comme une mule … Parfois un bout de dent saute.
Le type avec le bout de dent en moins se dit "il est jeune, faut que jeunesse se fasse, c'est pas grave … Jeune et con"
Mais, il y a toujours le chef de salle, qui n'aime pas ça … Il le prend à part pour un "sparring" (entrainement ou les frappes sont à 50%)
Le futur Rocky se sent mis en valeur, se bat avec le chef de salle … Mais là, il se prend une correction.
Futur Rocky ne reviendra pas au club de boxe, il a retenu la leçon d'humilité … Pour d'autre, Futur rocky se transforme en chaton et présente des excuses au moment de la douche au type avec le bout de dent en moins.

La jalousie envers la serveuse, le classico !!! "Pourquoi tu la regardes comme ça, tu veux la baiser ?" (j'attendais juste mon plat, je crever de faim, j'avais englouti le pain et la conversation avec PN était chiante) -- "C'est déjà fait, c'est un mauvais coup, pour ça que je t'es invité ce soir" (j'avais encore du répondant au début) … Je te laisse deviner le tarif que j'ai en rentrant ce soir là, j'ai du miauler plus d'une heure pour pouvoir gratter un calin avant de dormir. (On en était a même pas 1 mois de relation)

Moins j'y pense, plus j'oublie :lol:


Coucou dominical,

Il n'y a aucune comparaison je crois bien
Un boxeur même un champion n'aura pas le dessus face à la violence d'un ou d'une PN qui n'applique aucune règle de respect et qui mise sur l'effet de surprise et la traîtrise.
La boxe tout comme les arts martiaux ont des règles strictes et un esprit qui les empêchent de se défendre dans un combat de rue qui doit être guidée par l'instinct de survie
Un combat de rue 1 contre 4 ou un combat avec un/une PN c'est idem dans le sens où l'adversaire(s) n'a (n'ont) aucune morale.

Or un boxeur un karatéka ont un esprit d'équité et une morale qui peuvent les freiner

Face à un PN violent il faut oublier tout ce qu'on a appris durant des années dans un ring
C'est un combat de rue
Crav maga (découvert il y a peu) et MMA serairent plus appropriés et la bonne nouvelle c'est que c'est à la portée de tous.
On ne trahit pas le PN en rompant.
On se trahit soi-même en restant

Andouille81
Messages : 1511
Enregistré le : 22 Juil 2019, 23:40

Et si nous n'étions réellement pas à la hauteur et que pn en souffrait?

Messagepar Andouille81 » 11 Aoû 2019, 10:59

Malheureusement Buissonière a raison.

On va appeler un chat un chat, physiquement il n'y avait aucun point de comparaison entre elle et moi et si j'avais riposté proportionnellement une seule fois je ne serai pas en train de vous parler...je serai en Centrale et elle se déplacerait en soufflant dans une paille. Pour la petite histoire, maîtriser des existé(e)s j'ai fait ça 3 fois par semaine pendant des années, c'était mon premier job.

PN était une jeune fille de bonne famille mais se prenait pour une racaille, le genre de personne qui vient se coller à toi en t'insultant et en te mettant des petits coups de tête sur l'air de "quoi qu'est-ce qu'y a? Qu'est-ce tu vas faire?"... quand je la voyais arriver j'avais pas vraiment de problème à esquiver ses coups ou à la bloquer.

Du coup elle attendait que j'ai le dos tourné, que je sois distrait, ou que je conduise (comme ça t'as le choix, prendre un pain ou finir dans le décors).... ou mieux elle donnait dans l'explosion soudaine, imprévisible, comme si elle avait préparé son coup des heures à l'avance pour un truc que j'avais fait ou dit et "boum" au premier prétexte.

Etre dans son couple et vivre sur le qui-vive, toujours à l’affût de l'agression c'est épuisant.

Les derniers mois, quand j'étais vraiment à ma limite, je résistais même plus, je me recroquevillais en boule les mains sur la tête... ça allait plus vite.

C'est pour des souvenirs comme ça et pour en être arrivé à cet état d'abandon personnel que j'éprouverai certainement toujours pour elle une colère sans fond.


Retourner vers « La manipulatrice perverse narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 27 invités