Encore une relation toxique, avec deux coupables?

Betriebsamkeit
Messages : 8
Inscription : mer. 5 janv. 2022 17:46

Encore une relation toxique, avec deux coupables?

Message par Betriebsamkeit »

Bonjour à tous,

Je me décide enfin à chercher une aide extérieure, à comprendre ce qui arrive actuellement...je pense sincèrement que le problème vient surtout de moi et que l'échec de notre mariage peut donc m'être attribué en grande partie. Seulement, certains des comportements et propos de mon futur ex-mari (nous sommes en instance de divorce) m'interpellent et me semblent totalement anormaux, ce qu'il réfute totalement. Désolée, le récit risque d'être long !

Mes principaux torts pendant le mariage ont été de le tromper - étant donné qu'un adultère est, pour lui, un baiser ou une relation sexuelle hors-mariage, il ne me considère pas vraiment infidèle et c'est ce qui explique sans doute sa sérénité quand je lui en ai fait part ; j'ai également été à plusieurs reprises insultante à son égard (avec beaucoup de vulgarité !) et envers sa famille qui ne m'apprécie pas du tout, je me suis mise en colère contre lui - très souvent parce que je ne me sentais pas respectée ou délaissée - au point de jeter divers objets par terre (dont un téléphone) et de casser un verre et une assiette.

Mon futur ex-mari a l'habitude de me rabaisser, notamment sur mon intelligence (" quand je parle avec toi, je me dis que j'appartiens vraiment à l'élite") et sur mon niveau d'études inférieur au sien en précisant régulièrement qu'il est "docteur en pharmacie" et qu'il sait donc de quoi il parle - quand le sujet se porte sur les vaccins Covid, par exemple. Il ne supporte pas mon "complotisme" et le fait que je ne sois pas vaccinée, malgré ses pressions à ce sujet, quitte à en devenir peu respectueux ("si le vaccin a des effets négatifs sur le cerveau, tu dois l'avoir reçu, en fait").

En 2020, j'ai traversé une dépression et il a insisté pour que je consulte un psychiatre en expliquant à tout le monde qu'il se faisait du souci pour moi, soit...mais il a menti à mes parents en affirmant que j'"entendais des voix" , me faisant ainsi passer pour une schizophrène. Mes parents ont, après cela, lourdement insisté pour que je me fasse hospitaliser, ce que j'ai bien sûr refusé puisque je n'ai jamais entendu de voix ou eu de quelconques hallucinations ! Un jour, pendant une crise de larmes dû à l'arrêt trop brutal de mon traitement anti-dépresseur, mon mari a appelé le SAMU, expliqué aux ambulanciers que je n'étais pas dans un état normal et qu'il fallait me faire passer une expertise psychiatrique...j'ai été amenée à l'hôpital où le psychiatre m'a considérée "calme,cohérente" et même "très sympathique" ; lorsque je lui ai fait part des soupçons de mon mari concernant la schizophrénie, il m'a affirmé que je n'étais absolument pas dans ce cas et confirmé que j'avais une dépression modérée. Contrairement à mon mari, il ne me jugeait ni dangereuse pour moi-même ni pour les autres et j'ai pu quitter l'hôpital une heure plus tard. Jusqu'à aujourd'hui, mon mari pense que j'ai réussi à manipuler ce psychiatre ( ! ) et celui qui me suivait déjà pour cette dépression. Il reste persuadé que je souffre d'une maladie psy non diagnostiquée - malgré deux psychiatres consultés, donc - et m'envoyait jusqu'en 2021 régulièrement des liens sur divers troubles comme le trouble borderline, l'immaturité affective, il m'a crue atteinte d'une psychose et même...de la maladie d'Alzheimer (j'ai 31 ans), car il me trouve des problèmes de mémoire.

Il a aussi l'habitude d'appeler mes parents pour me "rappeler à l'ordre" dès que je le contredis ou en cas de comportement jugé défaillant. Un jour d'avril 2021, j'ai essayé de lui prendre son téléphone des mains car je considère cette infantilisation insupportable, mais l'ai griffé par inadvertance. Il a voulu porter plainte contre moi pour violences conjugales, mais ceci n'était apparemment pas recevable - je n'en ai plus jamais entendu parler, en tout cas.

Il a honte de moi (ce sont ses mots), de mes opinions en particulier et un jour que nous parlions du Covid et des vaccins - un grand sujet de discorde entre nous - il m'a devancée volontairement dans la rue et m'a carrément semée (je suis boiteuse), si bien que j'ai eu du mal à le rattraper. Il ne comprend pas que je puisse être blessée par cette attitude et me dit que c'est "ma faute, puisque je lui fais honte avec mes idées"

Il a tendance à rejeter la faute sur moi, même pour des futilités. S'il a mal au dos - comme hier - c'est à "cause de moi et du stress que je lui inflige", il considère que s'il est atteint d'un cancer dans 10 ans, ce sera à cause de moi, encore une fois. Toujours en raison du "stress". Il me considère comme une femme méchante quand je lui dis qu'il n'a aucune compassion, qu'il agit comme un robot mais aime me rappeler que je suis "une mauvaise conductrice". Il ne s'excuse quasiment pas (deux fois seulement, pour avoir la paix, hélas) et le seul tort qu'il se trouve est "d'être resté avec moi, de s'être laissé faire"

Anticlérical, il supporte de moins en moins ma foi catholique - même s'il est vrai que je suis une piètre chrétienne...- et me demande de ne plus prier sous son toit, je n'ai pas non plus le droit de chuchoter mes prières, car "ça le stresse" ; lorsqu'il passe devant une petite statue de la Vierge Marie dans notre chambre, il fait mine de vomir et tient des propos blasphématoires, notamment pour me provoquer. Il sourit ou éclate de rire quand il me voit blessée (et surtout, quand je le lui dis clairement). Par contre, si j'essaie de faire de l'humour, c'est forcément méchant et rabaissant. Il tient des propos outranciers et arrogants comme : "si Dieu existait, il faudrait le tuer" et "le jour de ma mort, c'est moi qui dirai ses quatre vérités à Dieu", donnant ainsi l'impression de n'avoir aucune limite.

Parents d'un enfant de 2 ans et demi, il compte demander la garde exclusive et refuse que j'obtienne un droit d'hébergement avec pour argument ma "dangerosité" et des propos vulgaires, insultes à son égard devant notre fils et les antécédents de dépression avec TS. Il considère aussi que je m'occupe mal de mon fils.

Je m'arrête là, car ce message est déjà bien long ! Pensez-vous que ces comportements soient effectivement anormaux ? Certains de mes proches pensent que j'exagère et que je pourrais faire un effort de patience (j'essaie, avec beaucoup de rechutes) ; pour moi, certains de ses comportements sont clairement toxiques mais il ne les aurait sans doute pas eus si j'avais toujours été respectueuse, de mon côté.

Bonne journée à vous et merci à ce forum d'exister :)
AnnaK
Messages : 480
Inscription : jeu. 12 août 2021 19:07

Re: Encore une relation toxique, avec deux coupables?

Message par AnnaK »

Bonjour Batriebsamkeit et bienvenue sur ce forum.

Chacun est responsable de son propre comportement, une personne normale se mettrait en colère mais ne chercherait pas à attaquer tes valeurs et ta personnalité devant un comportement incorrect de ta part. Pour moi ce sont des signes claires de toxicité.

Tient, la partie sur les maladies mentales me rappelle mon ex pn, lui aussi voyait des signes d'Alzeihmer alors que j'avais moins de 25 ans...

Maintenant il faut savoir que toutes ces accusations apportent surtout des informations précieuses sur lui même. Ce n'est pas toi qui est malade. Les pn projettent leurs propres problèmes sur les autres. S'il te dit malade, il y a de fortes chance que lui soit malade. C'est bon de le savoir...

Pour la garde de votre enfant, l'expertise psy devrait prouver que ses accusations sont infondées. Aurais-tu des personnes pouvant témoigner que tu t'occupes bien de ton enfant ? Des voisins, la nounou, des amis...

Il me semble que les juges voient d'un mauvais œil les demandes de garde exclusive. Vouloir priver l'enfant de sa mère devrait paraître suspect, ce n'est pas malin de la part de ton futur ex. Déjà il faut se rassurer, cela arrive dans une infime partie des cas.

Cette menace est plus une menace qu'autre chose. Le but est de te faire peur pour que tu arrêtes les démarches. Quelque part il te fait un cadeau, tu sais d'avance quelle sera sa ligne d'attaque.

Toi, en revanche, tu peux être plus maligne que lui. Prépare ton dossier l'air de rien, dans le plus grand secret. Garde un maximum de traces de ce qui se passe chez vous. Privilégie les sms ou les mails aux disputes à l'oral et met tout cela de côté bien précieusement.

Puis ne te fatigue pas à répondre à ses accusations. Les pn adorent faire réagir. Si tu te fâches, tu es entrée dans son jeux. En revanche ils sont déstabilisés par l'indifférence, par l'absence de réaction.

Règle d'or: ne JAMAIS montrer ses émotions à un pn !

Bon courage !
Betriebsamkeit
Messages : 8
Inscription : mer. 5 janv. 2022 17:46

Re: Encore une relation toxique, avec deux coupables?

Message par Betriebsamkeit »

Bonjour AnnaK,

Merci beaucoup pour votre réponse !

Je pense aussi que son comportement est toxique à certains moments, même s'il est clair que j'y ai largement contribué. Il n'aurait sans doute pas évolué ainsi si mon attitude avait toujours été impeccable.

J'ai évoqué le divorce à plusieurs reprises (autre grand regret, d'autant plus que je suis catholique), mais c'est mon mari qui a relancé la procédure. Après avoir reçu l'assignation en divorce, hier, je sais maintenant que mon mari réclame - pour moi - un simple droit de visite restreint le samedi de 10h à 19h, y compris pendant les vacances scolaires ! il demande aussi à ce que je lui verse ne pension alimentaire de 200 euros par mois ainsi que la prise en charge des frais judiciaires (les "dépens") ; j'espère aussi que le juge trouvera toutes ces demandes démesurées et injustifiées. Comme je l'avais prédit, mon mari invoque des "difficultés à s'occuper de notre fils" pour demander un droit de visite aussi limité. J'ai l'impression d'être traitée comme une criminelle, une mère ou une épouse maltraitante.

Je suis désolée que vous ayez vécu cela aussi, avec votre ex, concernant les allégations de maladie mentale ou troubles cognitifs. Vous avez réussi à rétablir la vérité ?

A bientôt.
Betriebsamkeit
Messages : 8
Inscription : mer. 5 janv. 2022 17:46

Re: Encore une relation toxique, avec deux coupables?

Message par Betriebsamkeit »

Je vais commencer à demander des attestations - lui en a beaucoup - ; comme je suis professeur dans un collège, j'ai été inspectée récemment et mon rapport décrit de bonnes relations avec les élèves (des mineurs, donc), je peux peut-être verser cette pièce au dossier. J'ai aussi une attestation du psychiatre de l'hôpital qui me décrit comme une personne équilibrée malgré une dépression, et vais sans doute demander à des proches de témoigner en ma faveur, concernant mon fils.

Cela dit, je ne vous cache pas que je place bien plus d'espoirs en Dieu qu'en la justice humaine...
AnnaK
Messages : 480
Inscription : jeu. 12 août 2021 19:07

Re: Encore une relation toxique, avec deux coupables?

Message par AnnaK »

Bonsoir Betriebsamkeit,

En effet j'ai du mal à voir comment on pourrait travailler avec des enfants si jeunes en ayant des problèmes psychologiques.

Je partage ta méfiance vis à vis de la justice. Espérons toutefois que le juge verra la mauvaise foi de ton mari, ses ficelles paraissent suffisamment grosses même pour des yeux aveugles.

Bon courage avec la procédure de divorce, j'imagine bien le stress créé par sa demande de garde principale, même si on se doute qu'elle n'aboutira pas.

De mon côté je serais ravie de parler de mon ex mais non, c'est toujours mon futur ex ... En tout cas il ne compte pas demander le divorce, l'image de la famille unie lui est trop précieuse, peu importe l'enfer derrière la porte.

Depuis quelques temps il ne me reproche plus mes problèmes psychologiques. J'ai appris à ne plus entrer dans son jeu et me limite à des échanges écrits. Je reste ainsi très rationnelle et ne lui montre plus du tout mes émotions, il ne peut donc plus me traiter de folle.
davidH
Messages : 1064
Inscription : lun. 26 nov. 2018 13:36

Re: Encore une relation toxique, avec deux coupables?

Message par davidH »

allez avant de me taire .......annak, la folle oui c'est toi. ca se sent, ressent.....ton mari est surement un ane. mais toi......un duo point. tchuss et bon vent
AnnaK
Messages : 480
Inscription : jeu. 12 août 2021 19:07

Re: Encore une relation toxique, avec deux coupables?

Message par AnnaK »

DavidH,

Voici un extrait des règles d'utilisation du forum:

"Cet espace est un refuge mit à la disposition de toutes les personnes en souffrance. Le calme, le respect, les échanges humains avec amour et générosité sont la norme à tenir sur le forum."

Par ton message, tu t'écartes beaucoup de cette règle de bon sens et ce n'est malheureusement pas la première fois.
Avatar de l’utilisateur
Ange
Administratrice du forum
Messages : 7720
Inscription : sam. 25 avr. 2015 12:05

Re: Encore une relation toxique, avec deux coupables?

Message par Ange »

davidH a écrit : jeu. 17 févr. 2022 22:17 allez avant de me taire .......annak, la folle oui c'est toi. ca se sent, ressent.....ton mari est surement un ane. mais toi......un duo point. tchuss et bon vent
Davidh, carton jaune, 1 avertissement

► Ceci est un message qui vous est adressé par un membre de l'équipe de modération.
"Celui qui est sorti de l'enfer n'a pas le moindre intérêt à savoir comment la vie continue dedans"
Betriebsamkeit
Messages : 8
Inscription : mer. 5 janv. 2022 17:46

Re: Encore une relation toxique, avec deux coupables?

Message par Betriebsamkeit »

Bonjour AnnaK,

Même si votre situation aussi est très difficile, vous avez raison de ne pas divorcer ; j'espère, en tout cas, que votre mari changera radicalement un jour, car vivre dans de telles conditions - surtout s'il ne se remet pas en question - est infernal. Il faut tout faire pour préserver la famille, malgré un contexte épouvantable. J'essaie de lutter contre le divorce, à ma manière.
Vous avez raison, également, de tout mettre par écrit et surtout de ne rien montrer de vos émotions. C'est ce qu'il faut faire, oui, et répondre avec le même détachement qu'eux. Si votre mari est un indifférent.

En effet, mon futur ex n'obtiendra certainement pas la garde exclusive - déjà parce que je prie pour ça, et aussi parce que le juge trouvera ses demandes suspectes, même si j'ai accumulé les torts (dont mes insultes et ma colère, dans un passé pas si lointain). Je viens de trouver un logement qui me permettra, dans un premier temps, de rassurer le juge sur un éventuel droit d'hébergement, si jamais mon ex devait tout de même avoir la garde.

Etrangement, ce dernier m'a dit il y a quelque temps : "on se remettra peut-être ensemble, dans quelques années. Mais d'abord, on divorce !" C'est incroyable, ce genre de propos...

David : pourquoi écrivez-vous des choses pareilles ? Je pense que tout le monde ici a eu son compte de remarques dévalorisantes, notamment sur l'état psychologique / mental.
Loume22
Messages : 518
Inscription : dim. 28 nov. 2021 17:25

Re: Encore une relation toxique, avec deux coupables?

Message par Loume22 »

Tout mon soutien AnnaK :39: , je n'ai pas compris non plus ces propos terribles et malvenus ...
" Ta vie c'est ta vie. Ne la laisse pas prendre des coups dans une moite soumission. Guette. Il y a des issues. Il y a une lumière quelque part. Ce n'est peut-être pas beaucoup de lumière mais elle brise les ténèbres (...)" Bukowski
Répondre