Difficile après deux semaines c'est normal?

Avatar de l’utilisateur
MilaLune
Messages : 3412
Inscription : lun. 19 août 2019 18:25

Re: Difficile après deux semaines c'est normal?

Message par MilaLune »

Sophie_2021 a écrit : ven. 24 déc. 2021 18:42 J'ai ri :22: merci :12:
Eh bien j'ai ri aussi, et ça fait du bien de rire ! :39:
UnNouveauSens
Messages : 143
Inscription : ven. 24 déc. 2021 19:41

Re: Difficile après deux semaines c'est normal?

Message par UnNouveauSens »

Bonjour Sophie,

Je te réponds car tout comme toi ma dernière relation a duré 2 mois, comme toi j'ai eu droit à 1000 promesses...
Une compatibilité incroyable pour laquelle il y avait un revers. J'ai cependant gardé la tête froide, je le trouvais même intrusif et trop dans la hâte, je m'en tenais à des limites saines pour que cette relation démarre en douceur, il a rompu avec moi (rupture qui te tombe dessus sans comprendre) puis a voulu me récupérer avec autant de hâte et des explications qui n'ajoutaient que plus de confusion. Mais j'ai laissé une chance au dialogue, car c'est comme ça que je vis ma vie, quand j'ai ressenti qu'il me baratinaitour éviter cette discussion, alors j'ai rompu. Depuis un mois il ne faisait que cumuler les plaintes, parlait de lui sans cesse et n'exprimait plus que le 10eme de la tendresse du début. Au moment où j'ai rompu il a été très froid, provocateur parfois, moi je n'ai pas réagi, je me suis juste réjouie de m'en tirer sans trop d'egratinures cette fois (j'ai vécu 7ans avec un PN...lui m'a démolie).
Cet homme que je viens de quitter je ne sais pas exactement quelle étiquette lui mettre, et c'est pas grave finalement, je sais juste qu'il m'aurait entraîné dans le vide, mes tripes me le disait.
Il a essayé de me récupérer par différentes techniques, ça n'a pas marché.
Mais comme toi j'ai ressenti un vide, pas un vide affectif, plutôt un vide parce qu'il prenait de la place avec ses problèmes. Étrangement ce vide là j'ai eu du mal à le gérer, alors que c'est plutôt positif de ne plus accepter de se faire vampiriser.
Il ne restait que moi.
Globalement je suis contente de cette expérience malgré tout. D'un côté j'ai su poser des limites, de l'autre je me suis aussi laissé débordée par moments par lui et ça c'est un travail qu'il m'appartient de résoudre, disons que ça a souligné des choses qu'il me reste à comprendre et résoudre 😉
Et ça c'est précieux, ce moment où on peut se dire que le changement peut s'amorcer, qu'on peut devenir quelqu'un d'autre...ou plutôt devenir vraiment soi.
💪♥️
Avatar de l’utilisateur
Sophie_2021
Messages : 38
Inscription : sam. 18 déc. 2021 08:09

Re: Difficile après deux semaines c'est normal?

Message par Sophie_2021 »

Merci à toi 🙏
Je devrais le remercier de m'avoir virée et de ne plus me recontacter, c'est ce qu'il y a de mieux pour moi finalement. Hier en allant chez la psy, j'ai vu sur la table de la salle d'attente, un folder sur la méditation, en allant me coucher, j'ai trouvé sur YouTube une vidéo qui "me parlait", je l'ai écoutée jusqu'au bout, un quart d'heure, et puis dodo, ça m'a fait du bien...
UnNouveauSens
Messages : 143
Inscription : ven. 24 déc. 2021 19:41

Re: Difficile après deux semaines c'est normal?

Message par UnNouveauSens »

Sophie_2021 a écrit : sam. 25 déc. 2021 09:23 Merci à toi 🙏
Je devrais le remercier de m'avoir virée et de ne plus me recontacter, c'est ce qu'il y a de mieux pour moi finalement. Hier en allant chez la psy, j'ai vu sur la table de la salle d'attente, un folder sur la méditation, en allant me coucher, j'ai trouvé sur YouTube une vidéo qui "me parlait", je l'ai écoutée jusqu'au bout, un quart d'heure, et puis dodo, ça m'a fait du bien...

Coucou Sophie,
Le moment du coucher chez moi c'est sacré !!😄
Un sommeil de qualité c'est essentiel à tout moment et particulièrement dans les périodes difficiles. Donc je suis ravie que tu ais trouvé quelque chose de sain pour t'endormir et te reposer.
Quand il y a quelques mois j'ai été hospitalisée pour dépression sévère, quand les barricades sont tombées (avec l'encadrement bienveillant des soignants) et que les symptômes de cette dépression ont émergés des abysses où je les avais enfouis c'est la fatigue qui a été la plus présente et pour moi c'était le déclic qui m'a permis d'accepter le diagnostic et l'aide médicale.
Aujourd'hui encore, cette fatigue est là, mais je la gère efficacement et avec le regard médical de ma psychiatre.
J'ai fait de ma fatigue une alliée qui me rappelle chaque soir qu'il est temps de prendre soin de moi. Ça peut paraître banal, mais en même temps chaque effort est à célébrer. Et à mon sens une bonne nuit de sommeil en fait partie !! 🥳
UnNouveauSens
Messages : 143
Inscription : ven. 24 déc. 2021 19:41

Re: Difficile après deux semaines c'est normal?

Message par UnNouveauSens »

Autre chose ! Tu dis que tu devrais le remercier de t'avoir quitté. Je comprends ce que tu veux dire par là.

Je me permets d'ajouter une petite chose : pense aussi à te remercier de ne pas t'être quittée !

😉
Avatar de l’utilisateur
Sophie_2021
Messages : 38
Inscription : sam. 18 déc. 2021 08:09

Re: Difficile après deux semaines c'est normal?

Message par Sophie_2021 »

Je n'ai pas à me remercier hélas, s'il ne m'avait pas quittée, j'y serais toujours, malgré que je savais que ça ne me convenait pas, je n'ai pas su prendre soin de moi 🙄
UnNouveauSens
Messages : 143
Inscription : ven. 24 déc. 2021 19:41

Re: Difficile après deux semaines c'est normal?

Message par UnNouveauSens »

Sophie_2021 a écrit : sam. 25 déc. 2021 11:01 Je n'ai pas à me remercier hélas, s'il ne m'avait pas quittée, j'y serais toujours, malgré que je savais que ça ne me convenait pas, je n'ai pas su prendre soin de moi 🙄
Ta présence sur le forum, les consultations chez la psy, le fait de lui avoir dit avant la rupture que tu n'aimais pas être rembarrée... Ça compte !

Après c'est toujours une bonne chose d'être conscient.e qu'à un moment on a pas pu ou su dire non ou stop. Ces situations nous révèlent nos failles, nos croyances militantes et ça devient un tremplin pour changer. Je crois seulement qu'il est inutile de s'attarder sur un sentiment de culpabilité vis à vis de soi et plutôt transformer ça en prise de responsabilité, là alors ça bouge et ça va mieux.

Je te souhaite un joli weekend Sophie ✨🌟✨
Avatar de l’utilisateur
Sophie_2021
Messages : 38
Inscription : sam. 18 déc. 2021 08:09

Re: Difficile après deux semaines c'est normal?

Message par Sophie_2021 »

Petit repas de Noël hier seule devant ma télé avec 2 verres de vin, note à moi même, j'ai la boisson triste :roll: :D 21h j'étais au lit, en me lamentant que j'aurais dû être avec lui ce soir, pathétique bref... :46:
Je consulte la psy depuis ma rupture en mai, juin avec mon ancien compagnon dont notre couple a duré environ 7 ans et demi. Je me posais et je m'en pose toujours d'ailleurs bcp de questions sur le choix de mes compagnons...
Ce matin, ça va... Ça ira mieux demain quand je reprendrai le travail, je savais que ce week-end serait pas évident... Bon dimanche également 🌹🙏
Avatar de l’utilisateur
Sophie_2021
Messages : 38
Inscription : sam. 18 déc. 2021 08:09

Re: Difficile après deux semaines c'est normal?

Message par Sophie_2021 »

Pétard, que je déteste être en mode larve et avoir des angoisses :38: quand vais je comprendre :38:
Je suis en forme, je range, je nettoie et patatras je me sens fatiguée et je rampe jusqu'au canapé :roll: :38:
UnNouveauSens
Messages : 143
Inscription : ven. 24 déc. 2021 19:41

Re: Difficile après deux semaines c'est normal?

Message par UnNouveauSens »

Sophie_2021 a écrit : dim. 26 déc. 2021 11:11 Pétard, que je déteste être en mode larve et avoir des angoisses :38: quand vais je comprendre :38:
Je suis en forme, je range, je nettoie et patatras je me sens fatiguée et je rampe jusqu'au canapé :roll: :38:
Je pense que tu peux aussi admettre ta fatigue, considérer qu'elle est légitime et que prendre du temps sur le canapé c'est un bon moyen de te ficher la paix quand tu sens que tu en as besoin. Je sais, je sais, quand on est une personne plutôt active on a tendance à culpabiliser de ne pas être aussi efficace que d'habitude. Mais te blâmer ne sert à rien, au contraire. Avoir un coup de mou, ça ne remet pas tous tes progrès en cause. C'est "normal".
J'ai pris l'habitude d'accueillir la fatigue comme un signal intérieur qu'il est temps d'être en mode cocooning avec moi même. Du coup je le fais en grande pompe :22: je savoure le moelleux de l'oreiller, la douceur du plaid, j'apprécie la détente musculaire, mes petits yeux qui se ferment calmement, je remercie mon corps de savoir dire "je suis fatiguée" et je remercie mon cerveau d'être à même d'écouter ce signal sans jugement et de prendre la bonne décision.

Tout ça s'atténue au fur et à mesure je t'assure :)
Répondre