différence avec le psychopahte ?

pnyme
Messages : 2127
Enregistré le : 25 Nov 2016, 20:39

différence avec le psychopahte ?

Messagepar pnyme » 07 Juin 2019, 03:53

Oui, mais comment peut-on faire prendre conscience de la gravité de ce phénomène ? Les gens compatissent sur le moment, mais je pense que dans nos mentalités bien préhistoriques, on en arrive toujours à croire que l’homme avait sans doute une bonne raison, la femme se plaint toujours....
Je ne sais pas si l’on va arrêter ce genre de mentalité : l’homme est viril quand il se montre dur, c’est le chef de la maison, la femme est fragile. Vous croyez que ces horribles clichés que je viens d’écrire ne sont pas ancrés dans la majorité des esprits, encore en 2019 ???

Avatar de l’utilisateur
Bisounours
Messages : 1031
Enregistré le : 01 Jan 2019, 14:17

différence avec le psychopahte ?

Messagepar Bisounours » 07 Juin 2019, 07:52

MissPollock a écrit :C'est clair qu'ils sont dangereux... Quand je vois le degré de méchanceté de mon ex... et le fait qu'elle ait zéro remord, je me dis qu'il faut vraiment ne pas avoir de sentiment ... Et du coup, on est capable du pire dans ces cas là :41:


Tout le problème est bien là : aucun sentiment (ils ne connaissent pas l'amour selon mon psychiatre avec qui j'ai abordé le sujet hier) et aucun scrupule ni remord donc c'est no limit…
Le bonheur est la seule chose qui se double si on le partage (Albert Schweitzer)

MissPollock
Messages : 926
Enregistré le : 29 Mar 2019, 09:50

différence avec le psychopahte ?

Messagepar MissPollock » 07 Juin 2019, 12:12

Tout le problème est bien là : aucun sentiment (ils ne connaissent pas l'amour selon mon psychiatre avec qui j'ai abordé le sujet hier) et aucun scrupule ni remord donc c'est no limit…



Oui, c'est tout à fait ce que cela m'inspire ! No limit ! Méchanceté sans limite... Aucun scrupule à faire du mal, à salir, à dire n'importe quoi, à retourner les gens (qui sont relativement bêtes... dans son entourage), aucune limite au mensonge et aux manipulations et enfin, aucun regret d'avoir blessé voire détruit l'autre...

Quand on réalise tout ça, c'est clair qu'on est plus sous emprise et qu'on y retournera pas ! Et, aussi, on peut supposer qu'on sera mieux armé pour repérer le ou la prochaine ! En tout cas, on pourra plus facilement poser ses limites
Quand tu t’es battue si dur pour te remettre debout, ne retourne jamais vers ceux qui t’ont mise à terre

AMAZONE
Messages : 13
Enregistré le : 12 Mai 2019, 18:58

différence avec le psychopahte ?

Messagepar AMAZONE » 07 Juin 2019, 22:28

Bonjour, on m'a expliqué qu'une personne structurée pervers narcissique avait ce que l'on nomme une psychose blanche. Cela explique une partie de la réponse. J'aime beaucoup l'explication de Anne Clotilde Ziegler dans "pervers narcissiques : les démasquer et les fuir" vidéo sur UTUBE...

Psychose blanche : aux frontières de la psychose
La psychose blanche est une psychose dans laquelle il n’y a pas de signes délirants ou hallucinatoires :
Elle est aussi désignée sous le nom de psychose non-hallucinatoire.
Elle est caractérisée par un blanc de la pensée.
Il s’agit d’un concept psychanalytique mis à jour en 1973 par André Green et Jean-Luc Donnet.
C’est une psychose potentielle, c’est-à-dire sans symptômes extérieurs clairs, mais qui se traduit par des auto-agressions, de l’impulsivité, des crises de colère, une difficulté à exprimer ses émotions, la sensation d’une tête vide, d’un trou dans l’activité mentale, l’impression de s’éloigner de la réalité, une difficulté de concentration et de mémoire.
Elle peut s’accompagner de troubles anxieux.

À noter : traditionnellement, c’est le délire qui fait la psychose. Dans le cas de la psychose blanche, ce délire n’est pas apparent.
La psychose blanche est un noyau psychotique mais sans psychose apparente. On parle de cas "borderline", d’états-limites, d’états-frontières ou encore de psychose sans psychose.

Avatar de l’utilisateur
marieja
Messages : 931
Enregistré le : 05 Juin 2017, 23:02

différence avec le psychopahte ?

Messagepar marieja » 07 Juin 2019, 22:50

Elle est caractérisée par un blanc de la pensée.
Il s’agit d’un concept psychanalytique mis à jour en 1973 par André Green et Jean-Luc Donnet.
C’est une psychose potentielle, c’est-à-dire sans symptômes extérieurs clairs, mais qui se traduit par des auto-agressions, de l’impulsivité, des crises de colère, une difficulté à exprimer ses émotions, la sensation d’une tête vide, d’un trou dans l’activité mentale, l’impression de s’éloigner de la réalité, une difficulté de concentration et de mémoire.


C est exactement ainsi, toutes les caracteristique de pn, celui que je cotoie et ce n est pas mon diagnostic (pas a moi de le poser), mais j ai constaté qu il est dur physiquement avec lui même, il maltraite son corps, les crises de rage je les ai vues, l impulsivité aussi et lui me l a confirmé ainsi que des proches a lui, et la tête vide, c et lui meme qui me l a formulé et je me suis apercu qu il a un probleme, jamais vraiment "present".
Je comprends mieux pourquoi il est tant "fixé" sur son travail qui est une passion, au moins là il arrive a être concentré..... il vieillit et me dit souvent qu il perd la mémoire, et ca l inquiete.

Bref ca fait peur tout ca, ca confirme bien ce qu il est, pas réjouissant du tout. Merci Amazone pour cette explication tres claire.

pnyme
Messages : 2127
Enregistré le : 25 Nov 2016, 20:39

différence avec le psychopahte ?

Messagepar pnyme » 08 Juin 2019, 04:12

Mêmes réactions pour PN que ce que tu décris, Marieja.
La sensation qu’il ne s’occupe que de son boulot (mais il échoue de plus en plus souvent et il est souvent obligé de tout refaire pour rattraper ses conn.... )
Sa peur de vieillir : il me répète aussi qu’il est Alzeimher ! Stratégie pour jouer les victimes et faire semblant d’oublier ses mensonges, vraie crainte de sa part, ou devient-il hypocondriaque ?
Il ne peut se passer de lumière ni de son. Il met la lumière en plein jour dans toutes les pièces où il va, et il dort avec du bruit dans les oreilles ! S’il bouge le matin, j’entends parfois le son sortir de son écouteur !
Je trouve ça très bizarre !

labelleendormie
Messages : 300
Enregistré le : 08 Mai 2019, 18:01

différence avec le psychopahte ?

Messagepar labelleendormie » 08 Juin 2019, 10:50

pnyme a écrit :Oui, mais comment peut-on faire prendre conscience de la gravité de ce phénomène ? Les gens compatissent sur le moment, mais je pense que dans nos mentalités bien préhistoriques, on en arrive toujours à croire que l’homme avait sans doute une bonne raison, la femme se plaint toujours....
Je ne sais pas si l’on va arrêter ce genre de mentalité : l’homme est viril quand il se montre dur, c’est le chef de la maison, la femme est fragile. Vous croyez que ces horribles clichés que je viens d’écrire ne sont pas ancrés dans la majorité des esprits, encore en 2019 ???



J'ai eu une discussion avec un ami là dessus hier soir, il me disait que oui y'avait encore énormément de clichés dont se joue certains hommes d'ailleurs.

DaX
Messages : 909
Enregistré le : 19 Avr 2019, 16:16

différence avec le psychopahte ?

Messagepar DaX » 08 Juin 2019, 11:13

labelleendormie a écrit :
pnyme a écrit :Oui, mais comment peut-on faire prendre conscience de la gravité de ce phénomène ? Les gens compatissent sur le moment, mais je pense que dans nos mentalités bien préhistoriques, on en arrive toujours à croire que l’homme avait sans doute une bonne raison, la femme se plaint toujours....
Je ne sais pas si l’on va arrêter ce genre de mentalité : l’homme est viril quand il se montre dur, c’est le chef de la maison, la femme est fragile. Vous croyez que ces horribles clichés que je viens d’écrire ne sont pas ancrés dans la majorité des esprits, encore en 2019 ???



J'ai eu une discussion avec un ami là dessus hier soir, il me disait que oui y'avait encore énormément de clichés dont se joue certains hommes d'ailleurs.


Et beaucoup de femmes aussi.
J ai un pote marié et ben le couple ne vit que sur son salaire madame a un métier mais son salaire ne sert qu à son plaisir personnel :45: Sa phrase à elle quand on en parle « c est à l homme de subvenir au besoin de sa famille, s il n en est pas capable ce que ce n est pas un homme et qu il ne mérite pas sa femme. »

labelleendormie
Messages : 300
Enregistré le : 08 Mai 2019, 18:01

différence avec le psychopahte ?

Messagepar labelleendormie » 08 Juin 2019, 11:25

Oui Dax pardon, c'est aussi une justification pour certaines femmes. Je pense que la société crée aussi des PN c'est évident même si ça existait bien avant notre société de conso individualiste. Mais comme on se perd, les valeurs aussi alors là les PN se ruent sur les gens qui y croient encore

DaX
Messages : 909
Enregistré le : 19 Avr 2019, 16:16

différence avec le psychopahte ?

Messagepar DaX » 08 Juin 2019, 11:30

labelleendormie a écrit :Oui Dax pardon, c'est aussi une justification pour certaines femmes. Je pense que la société crée aussi des PN c'est évident même si ça existait bien avant notre société de conso individualiste. Mais comme on se perd, les valeurs aussi alors là les PN se ruent sur les gens qui y croient encore


Plus la personne a de valeurs plus c est intéressant pour le PN.
Mais effectivement je pense que la société actuelle est de plus en plus investis par le narcisse les réseaux sociaux et la télé réalités en sont le plus flagrant exemple.pas nécessairement des PN dont j estime que certaines personnes usent et abusent de ce terme.


Retourner vers « Le manipulateur pervers narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 18 invités