Des nouvelles....

Calaïca
Messages : 1420
Enregistré le : 22 Oct 2018, 20:11

Des nouvelles....

Messagepar Calaïca » 11 Oct 2019, 18:53

C'est l'âge aussi des questions, de l'oedipe...des interrogations sur comment on fait les bébés...

Oui, c'est dur. Mais bien épaulée par un bon professionnel, on s'en sort. Tu es sa figure de référence, elle va relâcher ses pressions internes sur toi, c'est normal que tu prennes cher. C'est dur mais normal. Tout en restant inacceptable (tu n'es pas un defouloir). Donc il faudra lui apprendre avec l'aide de la psy à gérer peu à peu ses tensions sans passage à l'acte violent.

Pour la nuit, à voir s'il vaut mieux une bonne nuit qui finit tôt ou toute une nuit compliquée. Ça dépend du degré de complication des nuits ! Et puis ce n'est peut être pas nécessaire pour ta fille. C'est juste pour que tu ne te fasses pas des noeuds au cerveau si ça arrive...

J'ai poussé mon fils dans son lit à un moment, lui expliquant que oui, quand c'était très compliqué, ça nous a fait du bien de dormir ensemble, mais que notre place respective était chacun dans son lit, et que ça valait mieux pour lui et moi. Il a essayé deux couchers de revenir, mais c'était bon ensuite.

Fabi
Messages : 546
Enregistré le : 14 Juin 2019, 00:28

Des nouvelles....

Messagepar Fabi » 12 Oct 2019, 18:26

Merci Calaïca....

Je verrai bien déjà le 1er rdv avec la psy....

Par contre je n'ai pas dis à pn....je lui dis ou pas????car j'ai pris pendant ma semaine donc je peux lui dire après le rdv?

J'espère en tout cas que ça va lui faire du bien et qu'elle va comprendre pourquoi je lui ai pris le rdv....

Une semaine et demi à attendre....

Bisous à tout le monde

Fabi
Messages : 546
Enregistré le : 14 Juin 2019, 00:28

Des nouvelles....

Messagepar Fabi » 12 Oct 2019, 18:27

Ps: pour les nuit avec moi je ne suis pas contre mais c'est le après pour qu'elle retourne dans son lit qui risque d'être compliquer.....

Calaïca
Messages : 1420
Enregistré le : 22 Oct 2018, 20:11

Des nouvelles....

Messagepar Calaïca » 13 Oct 2019, 00:55

Il faudra lui dire tout en ne lui laissant pas la possibilité de s'y opposer. Du type:

" Cette semaine, j'ai pris RV avec un psy pour x en rapport avec ses angoisses nocturnes et afin de l'aider à mieux gérer la séparation. J'ai supposé que tu serais bien sûr favorable à cette initiative prise dans l'intérêt de x mais je tenais à t'en informer."

Et voilà...S'il s'oppose, ça peut sembler étrange ainsi.

Calaïca
Messages : 1420
Enregistré le : 22 Oct 2018, 20:11

Des nouvelles....

Messagepar Calaïca » 13 Oct 2019, 04:09

Evidemment, tout ça par écrit, et s'il s'oppose à son suivi, demande lui un écrit...

celineceline
Messages : 713
Enregistré le : 22 Mar 2019, 21:09

Des nouvelles....

Messagepar celineceline » 13 Oct 2019, 12:00

Coucou Fabi, et sinon toi tu vas bien ? Tu t’installes tranquille pas trop le blues le pn ça va il t’enquiquine pas trop et le chien n’est pas trop déboussolé ? Les enfants sont des éponges et n’ont pas la faculté d’intellectualiser tout changement se vit de façon émotionnelle normal ses crises (de son âge en même temps) bien si elle démarre psy ça va l’aider.
à plus.
Tout cela était réel, notez-le.

Fabi
Messages : 546
Enregistré le : 14 Juin 2019, 00:28

Des nouvelles....

Messagepar Fabi » 14 Oct 2019, 10:25

Ok Calaïca je lui enverrai un message la semaine ou je l'aurais pour l'informer du rdv...ok je ferais ça....

Celineceline :
Moi ça ne va pas trop....en faite pas du tout....je pleurs depuis que j'ai déposé ma fille vendredi soir......c'est très dur....
Je suis bien installée après j'ai du rangement à faire mais je vais le faire cette semaine vu que je n'ai pas ma fille....
Si pn m'envoie tjs autant de messages....et ça me saoule et me pose bcp de question....j'ai l'impression de devenir folle, de ne plus être une bonne mère....
Ma chienne ca va elle a sa promenade quasiment tous les jours et elle dort dans la maison au chaud et pas loin de moi....
Oui je suis contente qu'elle va aller voir une psy ça va pouvoir avancer.....

J'ai eu droit à un sms vocal avec pn ce hier matin pour me mettre de bonne humeur....

"Bonjour mon amour,j'espère que tu vas bien et que ton week-end se passe bien.
Moi en fait je voulais te dire que j'espère que tu es heureuse car ton choix fait bcp de dégâts quand même.
Te dire que j'ai toujours été la pour toi, dès le départ pour que tu es ton bac, je t'ai toujours poussé, pour qu'on est notre 1er logement, ton père envoyait des sacs pour ce qu'il savait que je payais tout.
Après quand tu as décidé d'être aidé soignante, je t'ai prêté ma voiture pour aller faire ton école (oui 2 fois et après j'ai pris la voiture de mon père), après quand on était dans notre 2ème logement on a eu la petite, j'étais là pour l'accouchement, enfin tu me diras heureusement, mais je t'ai poussé, tjs poussé, fait avancer. Pour le prénom de notre fille, je n'ai rien dis, j'ai accepté je le trouvais jolie mais c'était ton choix aussi.
Quand ton père est décédé j'étais là à tes côtés, mon beau-père quand il est décédé, mon pote quand il est décédé, j'étais la aussi. Et quand on a choisi la maison pareil aussi tu nageais dans le bonheur il y a 1 an et demi et tu as pris une décision que j'espère n'est pas, tu peux la changer ta décision, quand je vois la petite qui me dit "moi je veux rester ici et que je veux que maman rentre", je ne sais pas trop quoi lui dire parce que tout peut être possible et imaginable, il suffit juste que tu me fasse confiance et j'ai changé physiquement, mentalement, je veux juste ton bonheur, c'est la seule chose qui compte réellement pour moi, donc voilà.
Et je suis prêt à faire tous les efforts qu'il faut mais bon mais ça ne durera pas éternellement, (changement de ton dans la voix) je trouve ta décision égoïste et le faite que tu ne parle pas immature et ça fait très très mal de ne pas parler à 33ans (j'en ai 32), ben on a passé la moitié de ta vie ensemble et puis la je suis prêt à tout faire et tu fais aucun efforts donc faudra peut-être que tu me donne aussi tes horaires du jeudi pour que soit je prenne un rdv avec un médiateur pour juste continuer dans la séparation ou alors un médiateur pour les couples pour qu'on essaie de se parler qu'on essaie d'avancer, je peux encore te soutenir, t'épauler, faire pleine de belle chose dans cette vie, mais c'est à toi de le savoir parce que de toute façon si tu décide de partir, c'est toi qui vivra avec le poids de ta décision et que tu seras obligés un jour ou l'autre de m'expliquer et d'expliquer à notre fille ton choix, mais c'est toi qui vivra avec ce n'est pas moi.
Bon on te fait de gros bisous on te souhaite un bon dimanche et si tu veux enfin parler tu peux appeler ou faire ce que tu veux je serais toujours là pour le moment pour toi, mais me fais pas fermer la porte et mon cœur, parce que une fois que je serais blinder, je serais blinder et je pourrais plus rien faire et voilà.
Je t'aime on t'aime gros bisous"

Donc on est bien d'accord qu'il est fou car déjà il me souhait un bon dimanche après un message comme a 9h15 comment puisse je passer un bon dimanche???
Plus les messages écrits à multiples reprises tjs pour dire la même chose et aussi des messages de ma fille qui s'amuse super bien avec papa....
Ca me ronge de l'intérieur....

Et mon avocate qui me donne pas de nouvelle alors que ça va faire 3semaines, 1mois que je suis dans mon logement ca m'énerve....

Avatar de l’utilisateur
Janou
Messages : 1026
Enregistré le : 18 Mai 2019, 13:35

Des nouvelles....

Messagepar Janou » 14 Oct 2019, 11:10

Bonjour mon amour,j'espère que tu vas bien et que ton week-end se passe bien.
Moi en fait je voulais te dire que j'espère que tu es heureuse car ton choix fait bcp de dégâts quand même.
Te dire que j'ai toujours été la pour toi, dès le départ pour que tu es ton bac, je t'ai toujours poussé, pour qu'on est notre 1er logement, ton père envoyait des sacs pour ce qu'il savait que je payais tout.
Après quand tu as décidé d'être aidé soignante, je t'ai prêté ma voiture pour aller faire ton école (oui 2 fois et après j'ai pris la voiture de mon père), après quand on était dans notre 2ème logement on a eu la petite, j'étais là pour l'accouchement, enfin tu me diras heureusement, mais je t'ai poussé, tjs poussé, fait avancer. Pour le prénom de notre fille, je n'ai rien dis, j'ai accepté je le trouvais jolie mais c'était ton choix aussi.
Quand ton père est décédé j'étais là à tes côtés, mon beau-père quand il est décédé, mon pote quand il est décédé, j'étais la aussi. Et quand on a choisi la maison pareil aussi tu nageais dans le bonheur il y a 1 an et demi et tu as pris une décision que j'espère n'est pas, tu peux la changer ta décision, quand je vois la petite qui me dit "moi je veux rester ici et que je veux que maman rentre", je ne sais pas trop quoi lui dire parce que tout peut être possible et imaginable, il suffit juste que tu me fasse confiance et j'ai changé physiquement, mentalement, je veux juste ton bonheur, c'est la seule chose qui compte réellement pour moi, donc voilà.
Et je suis prêt à faire tous les efforts qu'il faut mais bon mais ça ne durera pas éternellement, (changement de ton dans la voix) je trouve ta décision égoïste et le faite que tu ne parle pas immature et ça fait très très mal de ne pas parler à 33ans (j'en ai 32), ben on a passé la moitié de ta vie ensemble et puis la je suis prêt à tout faire et tu fais aucun efforts donc faudra peut-être que tu me donne aussi tes horaires du jeudi pour que soit je prenne un rdv avec un médiateur pour juste continuer dans la séparation ou alors un médiateur pour les couples pour qu'on essaie de se parler qu'on essaie d'avancer, je peux encore te soutenir, t'épauler, faire pleine de belle chose dans cette vie, mais c'est à toi de le savoir parce que de toute façon si tu décide de partir, c'est toi qui vivra avec le poids de ta décision et que tu seras obligés un jour ou l'autre de m'expliquer et d'expliquer à notre fille ton choix, mais c'est toi qui vivra avec ce n'est pas moi.
Bon on te fait de gros bisous on te souhaite un bon dimanche et si tu veux enfin parler tu peux appeler ou faire ce que tu veux je serais toujours là pour le moment pour toi, mais me fais pas fermer la porte et mon cœur, parce que une fois que je serais blinder, je serais blinder et je pourrais plus rien faire et voilà.
Je t'aime on t'aime gros bisous"

ho la la... quel mélo !!! non il n'a pas changé d'un pouce !!! quel chantage et quel homme parfait ... tout est de ta faute il a tout fait pour toi et tu es bien ingrate de ne pas en tenir compte ! et non de nos jours tu n'as pas passé la moitié de ta vie avec lui (il n'a tout de même pas vécu avec toi dès le berceau...) maxi 12/13 ans... tu a encore beaucoup de belles années devant toi... et c'est toujours un beau salaud qui fait du chantage avec ta fille ..qui la manipule comme il faut (pas étonnant que ta petite ne se sente pas bien pauvre bichette)
bref tout est de ta faute c'est vraiment toi la grande vilaine il a tant et tant fait pour toi... mais au passage un peu de menace quand même il ne faut pas que tu réfléchisses trop longtemps sa patience va s'émousser...
bref une fois qu'on les a découverts on détricote aisément tous leurs dire.. ils sont si prévisibles... :45: :45:
J'ai appris que je ne devais pas perdre mon temps et mon énergie à me battre avec les personnes toxiques. Elles n'ont rien à perdre
http://forum.perversnarcissique.com/45-ans-avec-un-pervers-narcissique-t6334.html

Calaïca
Messages : 1420
Enregistré le : 22 Oct 2018, 20:11

Des nouvelles....

Messagepar Calaïca » 14 Oct 2019, 11:42

Oh là t'inquiète c'est du stade 1. Bientôt tu lui devras la vie.
Mais si on analyse un peu...il a fait quoi pour toi?
Il t'a poussé pour le bac? Parce qu'il aurait dû te dire de renoncer ? Le bac, sa réussite, c'est quand même à toi que tu le dois.
Il a payé des courses et le loyer dans le premier logement? Le minimum quand on s'installe à deux et que l'un est étudiant non?
Il t'a prêté deux fois sa voiture? Wahooo, là il faut au moins une médaille! Tellement admirable!
Et nooooon? Il était là à l'accouchement ? Dites moi pas que c'est pas vrai ? Oh là là c'est tellement admirable, un homme présent à l'accouchement, que je le rencontre je l'épouse de suite!!!!!

Tu vois ce que je veux dire ? Même dans la liste de "avec tout ce que j'ai fait pour toi", ils sont minables tellement ils en ont peu fait! Et quand bien même il t'aurait poussée, soutenue, aidée, tu ne l'aimerais plus, ça serait ton choix et ça se respecte.
Ça ne justifie pas la culpabilisation, les menaces voilées et compagnie que l'on trouve ensuite et qui montrent bien qu'il n'évolue pas d'un iota! Et bien sûr, tu serais responsable de tout!

Tiens, pour rire et comparer, je t'envoie des extraits des messages d'avant hier du mien...que tu voies que tu n'as pas fini! Lol!

Pour situer le contexte, il a proposé de payer à son fils 105€ d'escrime. Il n'a rien payé depuis 2018. Pas de pension, rien, et se plaint à la fois de son rythme de travail infernal et de sa grande précarité sans cesse. Il m'a dit que l'argent serait versé depuis le compte de sa mère. J'ai osé lui demander de remercier sa maman et de prévenir la veille quand il ne peut pas etre là pour l'appel de la semaine. Ça donne ça...

"
"Ce qui me surprends de mon côté c’est que tu te souviens de ma mère et de moi pour obtenir des choses mais que pour autant tu aies toujours des difficultés à avoir des propos courtois, sans attaques, provocations, insinuations, déductions fallacieuses... je trouve cela bien dommage.
Enfin pour couper court je ne me le plains pas juste je t’informe
A titre informatif, dans le sens où j’arrive au bout d’un contrat cdd, que je suis hébergé, et contrairement à ce que tu laisse entendre, que je pourvois financièrement à mes besoins, à ma nourriture, etc., que je bosses une semaine sur deux 42h, les week-ends inclus pour le smic, que je finis à 22h30, que j’ai plus de 22h de cours à la fac en presentiel, sans compter le temps que je dois trouver pour produire des devoirs, 3h de transports par jour,... que je suis toujours en train de payer, et je parle d’argent les conséquences de notre séparation, donc en effet je pense qu’on peut considérer que je travaille beaucoup, et également que je suis précaire. Donc tes exagérations ne sont ni nécessaires, ni utiles, ni même demandées, à moins qu’elles servent à essayer de justifier un semblant de conflit fictif, que tu essaie tant bien que mal d’entretenir pour tes auditeurs. En vrai et je te le redis, tu peux penser ce que tu veux mais je te remercierais de garder tes jugements, considérations, et interprétations pour toi. Je n’ignore pas non plus que c’est une technique pour obtenir des informations sur ma situation financière (car tu sais que je suis un grand bavard), que tu attends le moment opportun pour me réclamer une pension. À ce sujet ne t’inquiète pas, je serais ravi de t’en informer au plus vite afin de payer une belle pension pour les enfants, et c’est pour cela que je travaille très dur. Je me permet également de porter ton attention sur le fait que je ne me mêle pas de ta vie, ni ne perds mon temps à interpréter ou juger tes actes. Si je perds mon temps à t’écrire c’est pour t’alerter sur la teneur polémique de tes propos, et ce de façon très objective, mais surtout pour t’empêcher de laisser croire que mon silence laisse à penser que tes assertions sont fondées (l’expérience). Je ne souhaites pas être en conflit avec toi alors inutile d’essayer de me provoquer. Après je suis conscient qu’il n’y a pas beaucoup de chance que tu change d’attitude. J’en serais très agréablement surpris et ce serais infiniment agréable et reposant pour pour tout le monde. Quoi qu’il en soit je te souhaite un très bon week-end.

Mais encore quand je me prive des 5 heures de sommeil quotidien, et ce toute la semaine, faisant des baby-sitting en plus de mes journées, pour que notre fils fasse faire de l’escrime dès la semaine prochaine, cela m’irrite un peu que tu ne puisse pas simplement dire merci, car du coup du comprendre que c’est pas ma mère qui paye mais bien moi. Et à vrai dire j’apprécierais des excuses sincères :)

Deux états d’esprits, deux attitudes:

1) ah tiens, super, il fait beaucoup d’efforts pour ses enfants! Merci pour eux!

2) il se plaint, il est pas cohérent, je vais lui faire remarquer!

....


Ma réponse :

Deux états d'esprits, deux attitudes:

1) je paye mois après mois tous les frais concernant les enfants (crèche, garde, repas, loisirs, sorties, vacances, économies pour l'avenir). Je ne réclame rien, pas même un merci, de l'autre parent. Normal, c'est pour le bien et le futur des enfants, c'est tout ce qui compte.

2) je ne paye rien depuis janvier 2018. Un jour, je propose de payer 105 €. Je me plains auprès de l'autre parent et attend de lui des remerciements.

Restons en là."

Pour une fois ça l'a fait taire! Mais tu vois la disproportion, les plaintes, les gémissements, les accusations ? C'est comme ça qu'ils fonctionnent, c'est tout!

Calaïca
Messages : 1420
Enregistré le : 22 Oct 2018, 20:11

Des nouvelles....

Messagepar Calaïca » 14 Oct 2019, 11:50

PS: il vit chez sa mère et ne participe ni au loyer, ni aux courses. :22:


Retourner vers « Le manipulateur pervers narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Dams et 25 invités