Dernier message j’espère.

Avatar de l’utilisateur
nathalie11
Messages : 2050
Enregistré le : 07 Jan 2017, 20:49

Dernier message j’espère.

Messagepar nathalie11 » 23 Nov 2019, 13:42

Gypsy a écrit :Petite erreur sur une phrase :

Nourrir le ressentiment en tant que victime, c'est maintenir un lien et devenir victime car tu entres dans le jeu pervers finalement.

Nourrir le ressentiment en tant que victime, c'est maintenir un lien et devenir complice car tu entres dans le jeu pervers finalement.


Bien d'accord avec toi Gypsy
Gypsy c'est le nom de mon pépère

j'ai nourri le ressentiment pdt des années
ça s'estompe enfin surtout en maintenant le NO CONTACT de façon définitive et en soignant les très grosses blessures

pour ma part je n'arrivais pas à lâcher la rage liée à l'injustice.. entre autre

Gypsy
Messages : 1995
Enregistré le : 23 Aoû 2019, 10:40

Dernier message j’espère.

Messagepar Gypsy » 23 Nov 2019, 13:48

Oui Nathalie je te comprends.
L'avantage que j'ai eu, je pense, c'est que je suis très consciente de mes failles et mes blessures depuis toujours, mais que je refoulais mes sentiments et j'ai commencé la thérapie en même temps que ma relation avec PN. D'où le fait que la relation n'a duré que 8 mois et que je m'en sorte "si bien" je pense. J'ai eu besoin de me mettre au plus près de mes blessures avec PN et j'ai eu un gros sentiment d'injustice, mais j'ai pleinement pris la responsabilité que j'avais dans cette histoire. J'ai compris ce qu'il m'est arrivé, j'ai compris la pathologie. Je refuse de rester dans la colère et surtout, j'ai compris que je n'aurai jamais justice, mon préjudice ne sera jamais reconnu par PN. Mes proches, ma psy, moi-même détenons la vérité et c'est le plus important. J'espère que tu seras définitivement guérie sous peu... Gypsy c'est trop chou comme nom. :3:
- NC depuis le 22/10/2019.

Avatar de l’utilisateur
Ange
Administratrice du forum
Messages : 7421
Enregistré le : 25 Avr 2015, 14:05

Dernier message j’espère.

Messagepar Ange » 23 Nov 2019, 14:26

Gypsy a écrit :Petite erreur sur une phrase :

Nourrir le ressentiment en tant que victime, c'est maintenir un lien et devenir victime car tu entres dans le jeu pervers finalement.

Nourrir le ressentiment en tant que victime, c'est maintenir un lien et devenir complice car tu entres dans le jeu pervers finalement.

Bonjour Gypsy,

C'est le principe du triangle dramatique de Karpmann. Toute relation perverse vous contraint à y jouer en rôle, de sauveur, de victime ou de bourreau en alternance.

Le no contact, c'est sortir de ce triangle, rompre le lien et refuser tous les rôles à jouer avec le pervers.

Bien vu et belle évolution chez vous en ce moment. Vous êtes sur la bonne voie :)
"Celui qui est sorti de l'enfer n'a pas le moindre intérêt à savoir comment la vie continue dedans"

esther34
Messages : 256
Enregistré le : 01 Nov 2019, 09:36

Dernier message j’espère.

Messagepar esther34 » 23 Nov 2019, 15:22

Gypsy a écrit :Coucou Alfur,

Merci pour ton message, il me touche vraiment, tu ne peux pas savoir.
Tu vois pour la lâcher prise, ça me fait rire de dire ça, parce qu'en réalité, je ne sais pas vraiment ce que cela veut dire ou comment faire, mais je pense que je fais un truc de ce type. Je pense que dans le fond, avoir le fin mot de l'histoire - il s'est remis avec son ex - ça m'a fait souffrir (parce qu'elle est très vieille et laide par rapport à moi :lol:, donc l'égo à pris le dessus - puis surtout après toute cette histoire, j'étais épatée qu'il s'en sorte encore avec les honneurs). Mais voilà, c'est une réalité qui fait très mal à l'égo et au coeur, mais c'est LA REALITE. Et tu vois, c'est toute la différence. Avec eux, on est dans une réalité qui n'est pas la notre et dès que tu arrives à te reconnecter à ta réalité, tu y vois beaucoup plus claire finalement. Donc, oui, je me suis concentrée sur moi et surtout j'ai compris une chose et dans mon cas en tout cas, c'est la clef. J'ai compris que tout sentiment face à PN c'était de l'emprise. Penser à lui, refaire le match, vouloir se venger, parler de lui, chercher à comprendre, avoir peur, regarder ses connexions WA, tout ça c'est encore un lien et je ne veux plus lui laisser cette importante. J'ai compris, qu'il ne pense pas à moi depuis bien longtemps, qu'il y a un mois quand il a initié le NC ce n'était pas une ultime stratégie, non il était sincère, il ne voulait plus avoir affaire à moi, car il s'était remis avec son ex, parce qu'il avait été au bout de son histoire avec moi. Donc je m'efforce de ne plus avoir peur, ne plus regarder son WA (bon ça j'avoue je le fais encore, c'est ma petite drogue à moi), ne plus parler de lui en dehors du forum et de ma psy (même si compliqué avec une collègue en commun), ne plus chercher à comprendre. Et là, la culpabilité et la honte s'envole. Je ne changerai pas ma manière de fonctionner, je m'emballerai toujours dès que je croiserai un joli regard, après le premier rencard : je me verrais toujours mariée avec trois enfants, je pleurerai toujours d'émotion après un film, je n'aurai jamais une confiance totale en moi, je serai toujours attentionnée et je donnerai toujours tout pour mon homme. Mais, je ne me laisserai plus jamais faire, la violence sera interdite et s'il y a insulte sans excuse ça dégagera. Mes deux exs m'ont dit que j'étais une femme qu'on épouse. Car je donne beaucoup. Tout cela je le mets à mon service maintenant et si quelque chose me gêne avec un homme, je fuis tout simplement.

Concernant le sujet du bien et du mal, la vidéo sur la projection est vraiment bien et je partage complètement.
Le bien de la victime prise pour combler le mal du PN et le mal du PN mis dans le bien de la victime. Je l'explique mal, mais il y a bien la notion de bien et de mal, sauf que nous on fait la distinction et on a conscience du ressenti chez l'autre, alors que le PN n'a pas cette conscience et surtout l'utilise pour lui-même. C'est pour cela qu'à mon sens, l'urgence pour nous victime, c'est de se détacher de tout rapport avec les PN, car ils ne peuvent pas ressentir les choses comme nous. Nourrir le ressentiment en tant que victime, c'est maintenir un lien et devenir victime car tu entres dans le jeu pervers finalement. C'est mon idée à moi et mon point de vue, je ne suis pas psy, j'ai juste choisi de me détacher complètement de toute cette histoire pour me protéger. D'ailleurs, je me disais au tout début, j'aimerai être un vampire comme dans Vampire Diairies et éteindre mon humanité pour ne plus rien ressentir du tout :lol:. Je ressens encore de la peine, du manque, de la colère, mais je chasse tout ça, je le tente en tout cas, car je refuse d'être complice de ce malade et surtout de ma perte.

Je discute avec un garçon qui est un peu "mou", mais finalement doux, drôle, patient, et franchement ça fait du bien, ça aussi c'est la réalité, les gens normaux, qui ne connaissent pas cette pathologie, qui ont encore l'innocence de voir le bon en chacun. Il a volé une partie de moi et de mon enfance PN, mais j'en ressors plus grande et surtout, moi qui suis impatiente et pleine de conviction, j'apprends à apprécier l'instant présent et les choses simples. Ca a été trop vite et trop fort cette histoire, mais c'était pas la vraie vie, c'était une bulle dans le temps qui m'a remué et aujourd'hui, je renaît, plus forte et c'est à moi de devenir une meilleure version de moi.

J'espère que tu retrouveras quelqu'un, mais ne te presse pas. L'important c'est toi et ça viendra un jour ou l'autre. J'étais stressée de me retrouver seule, sans lui, fade. Mais, je réalise, qu'il ne me plaisait pas au départ et qu'une vie avec lui aurait été impossible. J'ai été sous tension pendant toute notre relation, car le mien était vraiment gratiné. Je n'aurai jamais pu être heureuse avec lui... PN ou pas PN, aujourd'hui, je me choisi moi et je préfère que ce soit moi qui me choisisse plutôt que lui. Les PN ont le pouvoir qu'on leur accorde et j'ai tout repris. Il ne m'atteindra plus.

Désolée, je me suis enflammée sur ce post, haha, ça me fait du bien !


Magnifique texte, merci de l'avoir écrit et bravo à toi d'en être arrivée là. Je suis heureuse que des choses positives t'arrivent et que tu parviennes à trouver des issues sans renoncer à ce qui fait de toi quelqu'un de beau.

Alfur
Messages : 388
Enregistré le : 04 Mar 2019, 22:44

Dernier message j’espère.

Messagepar Alfur » 23 Nov 2019, 16:22

Gypsy a écrit : Merci pour ton message, il me touche vraiment, tu ne peux pas savoir.
Tu vois pour la lâcher prise, ça me fait rire de dire ça, parce qu'en réalité, je ne sais pas vraiment ce que cela veut dire ou comment faire, mais je pense que je fais un truc de ce type.


ben tu vois, c'est tout pareil. on (= psy, maman, amis) me disait: "lâche prise" bla bla bla je ne comprenais pas. c'était pour moi comme me parler chinois. j'allais voir mon hypnotiseur en lui disant: je veux lâcher prise, mais je ne pige pas ce que cela va dire. au sens de réaliser ;) et ben bon on se focalisait là dessus. ca m'a pris 3 mois d'exercices tous les jours pour comprendre ce que j'étais en train de faire: apprendre à lâcher prise! ahahah
Venus me l'avait aussi dit, et je lui avais demandé d'expliciter ahahah mentale comme je suis, ne pas comprendre un truc qu'on doit ressentir... :4:
je pige toujours pas complètement, mais... je sens que je suis en train de lâcher. passer à autre chose, c'est à dire à moi.
je note aussi un truc, c'est que de plus en plus, je n'écris plus sur elle, ce qu'elle me faisait ou pas, son attitude, ses manipulations, mais plutôt sur moi. je suis moins dans l'anecdotique de ce qu'il se passait.

Gypsy a écrit :Je pense que dans le fond, avoir le fin mot de l'histoire - il s'est remis avec son ex - ça m'a fait souffrir (parce qu'elle est très vieille et laide par rapport à moi :lol:, donc l'égo à pris le dessus - puis surtout après toute cette histoire, j'étais épatée qu'il s'en sorte encore avec les honneurs). Mais voilà, c'est une réalité qui fait très mal à l'égo et au coeur, mais c'est LA REALITE. Et tu vois, c'est toute la différence. Avec eux, on est dans une réalité qui n'est pas la notre et dès que tu arrives à te reconnecter à ta réalité, tu y vois beaucoup plus claire finalement. Donc, oui, je me suis concentrée sur moi et surtout j'ai compris une chose et dans mon cas en tout cas, c'est la clef.


c'est exactement ca. se concentrer sur soi, c'est là clef. mais c'est tellement difficile à comprendre, pour nous les empathes qui passons notre temps à penser aux autres, et à se mettre à la place des autres! et avec notre foutue personnalité de prendre tout sur nous... la culpabilité etc. un vrai marasme.
mais de comprendre/réaliser/intégrer que justement, se concentrer sur soi, c'est ce qui nous permet de lâcher prise, sans être pour autant 'égoïste', c'est tellement salvateur!

Gypsy a écrit :J'ai compris que tout sentiment face à PN c'était de l'emprise. Penser à lui, refaire le match, vouloir se venger, parler de lui, chercher à comprendre, avoir peur, regarder ses connexions WA, tout ça c'est encore un lien et je ne veux plus lui laisser cette importante.


c'est ca. très bien dit.

Gypsy a écrit :J'ai compris, qu'il ne pense pas à moi depuis bien longtemps, qu'il y a un mois quand il a initié le NC ce n'était pas une ultime stratégie, non il était sincère, il ne voulait plus avoir affaire à moi, car il s'était remis avec son ex, parce qu'il avait été au bout de son histoire avec moi.


oui c'est ce qui est dur à vivre. quand ils pensent à nous, justement, ils nous contactent. (où 'penser à' = 'avoir besoin de'). mais une fois qu'on a compris ca, on voit qu'on est maître de soi, du coup, les contacter, c'est se foutre soi-même dans la merde. j'ai ENFIN compris ca. je ne la contacte plus, je n'ai plus de nouvelles. (quand je la contactais, j'avais plus de nouvelles non plus ahah mais je souffrais de ne plus en recevoir, d'être rejetée/abandonnée. sans la contacter, plus de souffrance).

Gypsy a écrit :Donc je m'efforce de ne plus avoir peur, ne plus regarder son WA (bon ça j'avoue je le fais encore, c'est ma petite drogue à moi)


ca te passera, quand ca te passera. un jour tu te rendras compte que t'as oublié de regarder et pouf! comme par magie, ca disparaîtra!


Gypsy a écrit :ne plus parler de lui en dehors du forum et de ma psy (même si compliqué avec une collègue en commun), ne plus chercher à comprendre.


très bonne recette miss! :4: je pense qu'il y a un moment où on sent que l'on a moins besoin d'en parler. la distance temporelle joue son petit rôle là dedans !

Gypsy a écrit :Et là, la culpabilité et la honte s'envole. Je ne changerai pas ma manière de fonctionner, je m'emballerai toujours dès que je croiserai un joli regard, après le premier rencard : je me verrais toujours mariée avec trois enfants, je pleurerai toujours d'émotion après un film, je n'aurai jamais une confiance totale en moi, je serai toujours attentionnée et je donnerai toujours tout pour mon homme. Mais, je ne me laisserai plus jamais faire, la violence sera interdite et s'il y a insulte sans excuse ça dégagera. Mes deux exs m'ont dit que j'étais une femme qu'on épouse. Car je donne beaucoup. Tout cela je le mets à mon service maintenant et si quelque chose me gêne avec un homme, je fuis tout simplement.!


et tu as bien raison. et non, il ne faut pas changer. on ne peut pas. c'est ton essence, ton identité! surtout, on se bonifie avec l'âge. on apprend à gérer ses blessures, ses failles: sa confiance en soi et son estime de soi, sa peur de l'abandon et/ou du rejet. ta confiance en toi et ton estime de toi, on le sent remonte en flèche, tes postes d'hier et d'aujourd'hui en sont la preuve récente! ton new job, ton futur new appart' tout ca, ca va te booster, ca te boost déjà! :4: et je t'assure, tu peux avoir confiance en toi et toujours être attentionnée, et tout donner à ton homme.

Gypsy a écrit :Concernant le sujet du bien et du mal, la vidéo sur la projection est vraiment bien et je partage complètement.
Le bien de la victime prise pour combler le mal du PN et le mal du PN mis dans le bien de la victime. Je l'explique mal, mais il y a bien la notion de bien et de mal, sauf que nous on fait la distinction et on a conscience du ressenti chez l'autre, alors que le PN n'a pas cette conscience et surtout l'utilise pour lui-même. C'est pour cela qu'à mon sens, l'urgence pour nous victime, c'est de se détacher de tout rapport avec les PN, car ils ne peuvent pas ressentir les choses comme nous. Nourrir le ressentiment en tant que victime, c'est maintenir un lien et devenir victime car tu entres dans le jeu pervers finalement. C'est mon idée à moi et mon point de vue, je ne suis pas psy, j'ai juste choisi de me détacher complètement de toute cette histoire pour me protéger. D'ailleurs, je me disais au tout début, j'aimerai être un vampire comme dans Vampire Diairies et éteindre mon humanité pour ne plus rien ressentir du tout :lol:. Je ressens encore de la peine, du manque, de la colère, mais je chasse tout ça, je le tente en tout cas, car je refuse d'être complice de ce malade et surtout de ma perte.


j'avoue que moi aussi je me voyais bien en Stephan... j'ai un peu honte, mais oui, je regarde ENCORE les séries pour ado :9: (te dirai pas mon âge, mais disons que je dois avoir dans les 10-13 ans de plus que toi :6: mouahahah

Gypsy a écrit :Je discute avec un garçon qui est un peu "mou", mais finalement doux, drôle, patient, et franchement ça fait du bien, ça aussi c'est la réalité, les gens normaux, qui ne connaissent pas cette pathologie, qui ont encore l'innocence de voir le bon en chacun. Il a volé une partie de moi et de mon enfance PN, mais j'en ressors plus grande et surtout, moi qui suis impatiente et pleine de conviction, j'apprends à apprécier l'instant présent et les choses simples. Ca a été trop vite et trop fort cette histoire, mais c'était pas la vraie vie, c'était une bulle dans le temps qui m'a remué et aujourd'hui, je renaît, plus forte et c'est à moi de devenir une meilleure version de moi.


surtout, le monde 'normal' permet aussi de voir que les gens normaux sont souvent des bonnes personnes, intéressantes, et maintenant ca te change les idées et c'est ce qui est important :)

Gypsy a écrit :J'espère que tu retrouveras quelqu'un, mais ne te presse pas. L'important c'est toi et ça viendra un jour ou l'autre.


voui ca viendra. mais ce n'est tellement pas ma priorité pour l'instant.

Gypsy a écrit :J'étais stressée de me retrouver seule, sans lui, fade. Mais, je réalise, qu'il ne me plaisait pas au départ et qu'une vie avec lui aurait été impossible. J'ai été sous tension pendant toute notre relation, car le mien était vraiment gratiné. Je n'aurai jamais pu être heureuse avec lui... PN ou pas PN, aujourd'hui, je me choisi moi et je préfère que ce soit moi qui me choisisse plutôt que lui. Les PN ont le pouvoir qu'on leur accorde et j'ai tout repris. Il ne m'atteindra plus.

Désolée, je me suis enflammée sur ce post, haha, ça me fait du bien !


:4: :4: toi t'es quelqu'un de bien et contrairement à ce qu'on a bien voulu te faire croire (si je me rappelle bien), quelqu'un de mâture et de fort dans ta tête. Ne change pas, t'es sur la bonne voie! :39:

Gypsy
Messages : 1995
Enregistré le : 23 Aoû 2019, 10:40

Dernier message j’espère.

Messagepar Gypsy » 23 Nov 2019, 16:53

Merci Esther, où en es-tu ? J'avoue que je viens moins souvent (parce que je me reconnecte à la vie et à moi-même), mais je ne vous oublie pas, je pense très souvent à vous, aux nouveaux, mais on ne peut pas être partout. Je suis certaine, qu'on arrivera tous à s'en sortir avec de la volonté et surtout en acceptant qu'on ne peut rien contrôler, qu'il n'y a rien à comprendre et que c'est fait. Ne pas pleurer sur le passé, vivre pleinement son présent et préparer son avenir dans de bonnes conditions. S'accepter et s'aimer tel qu'on est, avec ses qualités, ses défauts, ses peurs et ses valises. Ne pas chercher à tout prix à rentrer dans un moule ou à coller à l'autre... Ce n'est plus ce que je recherche et je crois qu'avant jamais à 3000 pourcent, mais mal, parce que j'aimais l'autre, en oubliant de m'aimer moi. Je ne pouvais donc pas comprendre, pourquoi l'autre m'aimait ? Je le sais maintenant. Parce que je commence à bien m'aimer. :lol:

Alfur,

Le lâcher prise, c'est toujours abstrait, mais je pense que c'est plus un état d'esprit, qu'un acte finalement. Lâcher prise, ça revient à dire ce que j'ai dis plus haut à Esther... Ok c'est arrivé et maintenant ? Tu vas pleurer sur ton sort ? Refaire l'histoire ? Te faire du mal à imaginer ce que ton ex fait ? Attendre que ton ex te retombes dessus ? Echafauder un plan pour soulager ton égo ? Ou tu vas vivre ? Moi, c'était "facile", je n'avais plus rien. Plus de taff, plus d'appart, plus de confiance en moi et à un moment donné j'en reviens à la réalité. Je me suis dis : Ok Gypsy, sur quoi tu as le contrôle ? Ma recherche d'emploi... Je m'y suis mise à fond et j'ai attendu que ça porte ses fruits et ensuite ? J'ai beaucoup discuté avec ma mère de mes blessures d'enfance que je n'avais jamais osé dire, puis j'ai réglé une certaine histoire avec un ex. J'ai fait des dossiers et j'ai classé, rangé, trié et j'y ai vu plus claire. Et le travail est tombé et l'appartement en découlera après la période d'essai. Il faut se fixer des petits objectifs, mais j'avais tendance à vouloir aller vite en faire trop. J'étais frustrée, car trop sévère avec moi-même. Et puis j'ai dis STOP. Quand tu te bouges, ça paie un jour ou l'autre c'est évident. Je ne juge personne, ceux qui décident de rester, ceux qui décident de partir, ceux qui préfèrent se voiler la face, ceux qui veulent se venger, il n'y a pas UNE bonne façon de régler ces histoires, elle est propre à chacun et prendre des conseils et des avis, c'est bien, s'écouter, c'est mieux. Ils nous ont fait croire qu'ils nous connaissaient mieux que personne. Mais guess what ? ON se connait mieux que personne.

Le sujet des contacts, ouai ça c'est teutchie. Parce qu'en vrai, je suis encore dans le truc : s'il m'écrit c'est qu'il pense à moi. Mais non, il pense à moi sur l'instant T pour sa petite personne, mais il ne pensait pas à moi quand j'étais à deux doigts de me flinguer et qu'il en baisait d'autre... Donc stop. Foutaises. :lol: Et s'il m'écrit, j'aurai une fraction de seconde de la joie, mais je foncerai ici pour me faire remonter les bretelles et ne pas craquer. La meilleure des vengeances, c'est se sortir de ce merdier tout simplement. Sans haine ni rapport de force, la tête haute et avec nos valeurs. La loyauté et la fidélité, qui a été mise à leurs services plutôt qu'au nôtre, il est temps d'inverser la tendance.

Vampire Diairies et les séries pour ados, c'est la viiiiiie. Je voyais Elena éteindre son humanité et tu vas te moquer, mais j'ai essayé. Et les psy expliquent, que si tu arrives à te couper de tes émotions par l'hypnose, elles risquent d'être alterer pour la vie, c'est pour ça que j'ai rien fait haha.

Et pour finir, oui je suis mâture, je le savais déjà, je le suis encore plus maintenant, alors que lui est un petit enfant mal élevé et égoite, immature. Mais c'est le chat qui se mord la queue, c'est la cour de récré : c'est celui qui l'a dit, qu'il y est... Ca ne me touche même plus. Tu sais, tout ce qui sort de leur bouche sont des conneries. Donc même dans les clash : t'es immature, comprendre t'es mature et je suis jaloux. T'es bonne à rien. T'es une femme forte et c'est chiant, je ne peux pas te contraindre... C'est tout.
- NC depuis le 22/10/2019.

Gypsy
Messages : 1995
Enregistré le : 23 Aoû 2019, 10:40

Dernier message j’espère.

Messagepar Gypsy » 23 Nov 2019, 17:16

Ange a écrit :
Gypsy a écrit :Petite erreur sur une phrase :

Nourrir le ressentiment en tant que victime, c'est maintenir un lien et devenir victime car tu entres dans le jeu pervers finalement.

Nourrir le ressentiment en tant que victime, c'est maintenir un lien et devenir complice car tu entres dans le jeu pervers finalement.

Bonjour Gypsy,

C'est le principe du triangle dramatique de Karpmann. Toute relation perverse vous contraint à y jouer en rôle, de sauveur, de victime ou de bourreau en alternance.

Le no contact, c'est sortir de ce triangle, rompre le lien et refuser tous les rôles à jouer avec le pervers.

Bien vu et belle évolution chez vous en ce moment. Vous êtes sur la bonne voie :)


Merci Ange.
Ce sont des choses qui m’avait été dites à mon arrivée, mais c’est un chemin à parcourir seul. C’est plus ou moins long selon les gens. Ma psy et le forum ont beaucoup aidé et je me félicite de sortir de ce triangle. Je ne doute pas de la capacité de persuasion de mon PN pour trouver d’autre victime à intégrer à ses triangles... pour ma part, je passe mon tour !
- NC depuis le 22/10/2019.

esther34
Messages : 256
Enregistré le : 01 Nov 2019, 09:36

Dernier message j’espère.

Messagepar esther34 » 23 Nov 2019, 20:30

Gypsy a écrit :Merci Esther, où en es-tu ? J'avoue que je viens moins souvent (parce que je me reconnecte à la vie et à moi-même), mais je ne vous oublie pas, je pense très souvent à vous, aux nouveaux, mais on ne peut pas être partout. Je suis certaine, qu'on arrivera tous à s'en sortir avec de la volonté et surtout en acceptant qu'on ne peut rien contrôler, qu'il n'y a rien à comprendre et que c'est fait. Ne pas pleurer sur le passé, vivre pleinement son présent et préparer son avenir dans de bonnes conditions. S'accepter et s'aimer tel qu'on est, avec ses qualités, ses défauts, ses peurs et ses valises. Ne pas chercher à tout prix à rentrer dans un moule ou à coller à l'autre... Ce n'est plus ce que je recherche et je crois qu'avant jamais à 3000 pourcent, mais mal, parce que j'aimais l'autre, en oubliant de m'aimer moi. Je ne pouvais donc pas comprendre, pourquoi l'autre m'aimait ? Je le sais maintenant. Parce que je commence à bien m'aimer. :lol:


Je trouve ça super stimulant de voir que tu es dans une telle attitude positive, que tu viennes moins sur le forum est signe que tu vas mieux et ça me motive beaucoup, j'espère être capable d'écrire le même message que toi dans quelques temps. Je ne lâche rien, je continue le no-contact, j'essaye de me retrouver, de m'accepter, je continue ma thérapie. J'ai encore de très gros moments bas, mais les moments sereins sont de plus en plus nombreux et je retrouve mes valeurs et ça, ça n'a pas de prix. Merci de continuer à écrire ton ressenti, car c'est encourageant pour les autres. :39:

Gypsy
Messages : 1995
Enregistré le : 23 Aoû 2019, 10:40

Dernier message j’espère.

Messagepar Gypsy » 23 Nov 2019, 22:27

Merci à toi Esther, c’est vraiment gentil et très stimulant de voir ce genre de message d’encouragement. Tu sais, je sais que dans quelques temps tu en seras au même stade, parce que tu te bats et c’est beau à voir, même si tu ne vois pas tes progrès, moi je le vois. Tu es une super femme et tu vas sur le chemin de la réussite et de la délivrance ! Courage et encore merci. :39:
- NC depuis le 22/10/2019.

esther34
Messages : 256
Enregistré le : 01 Nov 2019, 09:36

Dernier message j’espère.

Messagepar esther34 » 23 Nov 2019, 22:59

Merci Gypsy :12:


Retourner vers « Le manipulateur pervers narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 50 invités