Dernier message j’espère.

Gypsy
Messages : 1963
Enregistré le : 23 Aoû 2019, 10:40

Dernier message j’espère.

Messagepar Gypsy » 15 Nov 2019, 19:12

Ce qui est terrible, c'est que même sans le vouloir, j'ai des infos.

Je ne sais pas si je dois m'éloigner de cette relation, mais elle pourrait devenir un bon pilier professionnel. Je sens que je peux lui faire confiance, même si elle est un peu curieuse, je ne pense pas que notre relation puisse vraiment me faire défaut, à part peut-être que ma vie se sache. Mais si c'est ma réussite, tant mieux... Le seul soucis, c'est qu'on parle de PN. Mais je me dis qu'à un moment donné, elle non plus n'aura plus de contact, puisqu'elle sort de la boite et semble vouloir tourner la page, donc on en parlera plus. Je suis un peu perdue là pour tout vous dire.

Je pense à l'autre conne (excusez-moi mais à ce stade), qui est retourné avec lui, après l'annulation de ses fiançailles, la tromperie, le fait qu'il parte à 500km. Elle a son fils ici, elle doit surement faire la navette et peut-être va-t-elle finir par partir ? Je ne vois pas vraiment comme ils vont faire, mais on s'en fout. Elle sera cocue toute sa vie, mais préfèrera me prendre pour une manipulatrice, une briseuse de ménage, une salope... C'est dure à encaisser. Vivement que ça aille mieux en tout cas ! Je sais que si je prends contact pour lui dire les choses, je passerai pour l'harceleuse, la folle.

Je commence vraiment à être en colère. Contre moi, contre eux. J'espère réussir prochainement et surtout tirer un trait sur toute cette histoire...
- NC depuis le 22/10/2019.

Gypsy
Messages : 1963
Enregistré le : 23 Aoû 2019, 10:40

Dernier message j’espère.

Messagepar Gypsy » 16 Nov 2019, 00:55

A toi mon PN,

C’est le coeur lourd que je t’écris aujourd’hui, j’ai des choses importantes à te dire. Moi la femme enfant que tu as su révéler. Je n’avais pas confiance en moi, une peur terrible qui me prenait les tripes, la peur de l’abandon, une crainte de ne pas trouver ma place dans ce monde qui ne me semblait pas adapté, ou peut-être que c’était moi, qui ne savait pas m’adapter. Je me sentais prise dans un étau avec toutes ces attentes qui pesaient sur mes épaules. Avoir un travail épanouissant et stable, entrer dans un moule, une routine de métro-boulot-dodo ou je devais me soumettre à la bienséance. Parce qu’une femme née dans les années 1990, est une femme forte et indépendante, elle fait des enfants plus tard que sa mère, elle doit s’accomplir en tant que femme, en tant que mère, gérer sa carrière, briller en société et être une parfaite amante, car la femme des années 90 s’assume, est libérée, elle doit rendre honneur à ses mères, qui lui ont donner tous ses droits. Mais cette société qui m’étouffe, me rend fébrile, car je n’ai pas trouvé ma place dans une entreprise qui partage mes valeurs et respectes mon libre arbitre. Un monde, où je n’ai pas trouvé mon homme idéal. Car il est un brin macho et jaloux, patient, romantique, fidèle, respectueux, mon homme idéal est drôle, séducteur, classe, il a de l’ambition, il est un peu fou mais surtout il m’aime et me met tout en haut de ses priorités, surtout il croit en moi. Et puis, tu étais là, tel un ouragan dans ma vie. Tu étais mon responsable, tu étais le mâle alpha, tu étais en couple, tu étais fiancé, tu étais amoureux d’une autre et tu es devenu un ami. Un ami qui me conseillera sur ma propre relation amoureuse qui bat de l’aile. Tu m’as fais parler, tu m’as poussé au questionnement sur mes envies, sur mes projets, sur mes rêves. Tu étais à l’écoute, encourageant, drôle, un soutien, un repère, un mentor. Puis tu m’as choisi, tu m’as remarqué parmi toutes les autres filles qui étaient à tes pieds. Tu as vu ce petit quelque chose, qui t’a donné un « besoin viscéral » d’être auprès de moi, de m’avoir, de me posséder. Tu as tout mis en oeuvre pour que je cède. Tu as rompu tes fiançailles, j’en ai perdu mon job, mais tu as décidé de quitter ta propre société pour laver mon honneur. Tu étais si parfait. Mais l’envers du décor est tout autre, c’était trop beau pour être vrai. Ça avait été trop vite et trop fort. Parce qu’en huit clos, un tout autre homme se montrait. Le prince charmant, se transformant en bourreau. On te surnommait pourtant Merlin l’enchanteur, j’aurai du me méfier. Calculateur, manipulateur, menteur, trompeur. Tu use et abuse des faiblesses et des gens qui t’entourent et t’admirent. Tu es vulgaire et mal elevé. Tu es paranoiaque, tu projettes tes faiblesses sur les autres et est dôté d’une jalousie maladive et mal placée. Tu es violent physiquement, mais surtout de manière perverse, tu es violent psychologiquement. Tu conditionnes, tu contrôles, tu es dangereux. D’ailleurs, tu te surnommes toi-même Dieu. Personne ne trouve grâce à tes yeux, pas même ta famille, pas même tes amis, pas même ta femme. Je te plains PN, mais je dois te dire MERCI. Grâce à toi, je me suis rendu compte de ma valeur et de l’amour que j’avais tout autour de moi, juste là, mais que je ne voyais pas. Une famille qui t’a accueilli à bras ouverts quand ta compagne a finalement compris que nous étions ensemble. Une famille qui n’a pas jugé tes questions déplacées, tes excès de colère et de violence. Une famille qui s’est inquiété pour moi, vu ma perte de poids, ce sourire qui me distingue des autres, ce même sourire qui t’a attiré et que tu ne supportais plus à la fin, ce sourire que tu as détruis pour te sentir mieux ? Une famille qui a su me soutenir et me sortir de mon enfer doré. Mais surtout des amis. Des garçons, qui n’en veulent pas à mon corps, comme tu le craignais, mais qui m’aiment telle que je suis, sans envie de me changer, des femmes, qui m’aiment pour ce que je suis, et qui me trouve forte. Grâce à toi, j’ai eu tout l’amour que je réclamais. Je suis riche depuis toujours, mais je n’en avais pas conscience. J’ai appris à m’aimer, j’ai appris à être fière de moi, de ce que je suis. Et je suis fière de ME choisir. Je ne te souhaite rien. Tu ne mérites ni la souffrance, ni le bonheur. Mais entre toi et moi, on sait bien que les sentiments, tu ne connais pas… Uniquement les émotions, deux pour être précise, l’excitation et la frustration. Et pour ça je te plains. Alors sache, que j’ai vu en toi, je sais qui tu es et je t’accepte tel que tu es. Tu ne trouveras jamais la paix et ton départ aura ramené la mienne. Et je savoure ma chance de ressentir tout ce que j’ai ressenti depuis que tu es entré dans ma vie. Parce que, je sais aujourd’hui que je suis vivante.

Merci PN de m’avoir ouvert les yeux.
- NC depuis le 22/10/2019.

Mafalda75015
Messages : 1339
Enregistré le : 19 Aoû 2019, 06:53

Dernier message j’espère.

Messagepar Mafalda75015 » 16 Nov 2019, 08:37

Waouh magnifique Gypsy :39:

Gypsy
Messages : 1963
Enregistré le : 23 Aoû 2019, 10:40

Dernier message j’espère.

Messagepar Gypsy » 16 Nov 2019, 09:08

Merci Mafalda, le fait qu’il retourne avec son ex me prouve à quel point je ne le connais pas...
- NC depuis le 22/10/2019.

Mafalda75015
Messages : 1339
Enregistré le : 19 Aoû 2019, 06:53

Dernier message j’espère.

Messagepar Mafalda75015 » 16 Nov 2019, 10:00

Gypsy a écrit :Merci Mafalda, le fait qu’il retourne avec son ex me prouve à quel point je ne le connais pas...

Oui c'est très déstabilisant de se rendre compte de cela

Alfur
Messages : 290
Enregistré le : 04 Mar 2019, 22:44

Dernier message j’espère.

Messagepar Alfur » 20 Nov 2019, 18:12

coucou Gyps' :12:

comment vas-tu?

Gypsy
Messages : 1963
Enregistré le : 23 Aoû 2019, 10:40

Messagepar Gypsy » 22 Nov 2019, 11:03

Bonjour Alfur,

J'ai mis un peu de temps à te répondre, parce que je ne savais pas trop quoi dire. :lol:
Comment je vais ?

Et bien écoute, ce matin j'ai eu une réponse positive pour un travail, donc je ressens beaucoup de soulagement et d'excitation ce matin. Je suis contente de démarrer une nouvelle aventure, loin de PN et surtout de pouvoir tourner la page professionnellement (même si on ne peut pas vraiment changer le coeur du métier, je ferai des choses très différente, mais le fond reste le même) à moi de ne pas séduire ou me laisser séduire par mon boss maintenant. C'est une femme, ça tombe bien, étant hétéro :lol:. Mais il y a de nombreux partenaires que je dois rencontrer, comme dirait mon meilleur ami " ne pense pas avoir ton vagin" :lol:. Non, mais bague à part, je suis vraiment contente d'avoir un boulot et je vais m'en tenir à ma règle de base "pas dans le boulot", même si bon, j'ai été contrainte/forcé haha par PN. Tu connais la technique... Quand ils nous ont dans le viseur, c'est déjà foutu. Je suis contente, car je vais pouvoir me projeter dans un appartement à moi. Quitter la maison familiale pour avoir mon chez moi à nouveau. J'ai à la fois peur de me retrouver seule et en même temps, j'ai hâte. Pn s'est remis avec son ex, sa fiancée qu'il avait quitté pour moi, donc je sais qu'il rentre régulièrement dans la ville collé à la mienne. Je suis comme un animal, je le sens quand il est là. Donc, je stresse pas mal, même si je suis persuadé qu'il ne me contactera pas (pas avant des mois en tout cas). Ca m'a fait très mal qu'il se remette avec elle (encore aujourd'hui), mais j'ai vraiment pu prendre la pleine mesure de l'emprise... Après tout ce bordel, qu'elle y retourne, ça montre bien que ça tourne pas rond... Chez elle, mais chez lui surtout. Je me dis que dans cette histoire l'unique personne qui pensera à moi encore pour des années, finalement c'est elle. Mais j'arrête de culpabiliser... Franchement, elle a eu sa chance de se rendre compte de qui il était, si elle ne l'a pas saisi c'est qu'elle y trouve son compte ma foi. Niveau sentimental, je pense avoir rencontré quelqu'un. Enfin, non, j'ai rencontré personne, mais disons que je suis ouverte à nouveau à une histoire. J'ai vu un garçon deux fois et je discute pas mal avec lui et il est normal. Je joue le jeu de la séduction, donc c'est encourageant, même si pour l'instant, je ne me vois absolument pas coucher avec qui que ce soit. Mais je ne me vois pas coucher avec PN non plus. J'ai des jours avec et des jours sans. Le matin c'est plus difficile, le soir parfois aussi. On est vendredi, donc je stresse un peu, car je pense qu'il va être là. Mais je sais aussi que s'il se pointe aujourd'hui, où je vais particulièrement bien, il rencontrera ma main dans sa gueule. J'ai décidé de ne plus JAMAIS verser une larme pour cette merde, donc je m'y tiens. J'ai bien repris confiance en moi. J'ai un ami dans ma vie personnelle qui m'est d'un grand soutien, qui a vécu avec une PN et qui m'aide aussi beaucoup. Mais au 31/12 je ne parlerai plus jamais d'Arthur. Terminé.

Et toi, comment va ?
- NC depuis le 22/10/2019.

Avatar de l’utilisateur
Bisounours
Messages : 785
Enregistré le : 01 Jan 2019, 14:17

Dernier message j’espère.

Messagepar Bisounours » 22 Nov 2019, 11:22

Super contente pour toi Gypsy : un nouveau travail va clairement pouvoir te sortir la tête de PN. Et en plus l'indépendance financière va suivre.

Tu commences quand ?
Le bonheur est la seule chose qui se double si on le partage (Albert Schweitzer)

Gypsy
Messages : 1963
Enregistré le : 23 Aoû 2019, 10:40

Dernier message j’espère.

Messagepar Gypsy » 22 Nov 2019, 11:37

Coucou Bisounours, je viens de lire ton fil ! C'est magnifique, refais toute la baraque ! Fais toi plaisir. C'est tellement génial pour toi !
Je commence le 9 décembre, mais je vais voir si au niveau RH on peut accélérer un peu. En attendant, je vais relâcher la pression. En revanche, c'est un gap de malade que je fais (niveau salaire, mais surtout responsabilité), lui qui me disait que j'étais une bonne à rien, je m'attends à avoir un petit coucou à la mise à jour de mon Linkedin (j'attendrai ma fin de période d'essai, je l'ai bloqué de ce RS mais il le saura d'une manière ou d'une autre). Je vais bosser pour la structure dont eux dépendent pour faire leurs dossiers, je ne peux pas trop m'étaler, mais du coup, le partenariat ne sera pas reconduit, puisque c'est bibiche aux commandes :lol:. Sa boite va couler :lol: J'avoue, putain, c'est jouissif. Il trouvera un autre partenaire et pourra s'en relever je pense, mais au moins, j'aurai contribué à quelques mois de galère. Bah voilà, je l'ai ma vengeance.... Dossier clos ?
- NC depuis le 22/10/2019.

Avatar de l’utilisateur
Bisounours
Messages : 785
Enregistré le : 01 Jan 2019, 14:17

Dernier message j’espère.

Messagepar Bisounours » 22 Nov 2019, 11:50

Excellent le retour de bâton que tu vas lui mettre ! :65:

Maintenant que je peux prendre le recul nécessaire à toute cette histoire, je constate (et ça c'est un message pour ceux qui sont encore en plein dedans) qu'une fois dépassées la sidération puis la colère, il suffit de laisser les choses se faire et ... Paf, ils ont le retour de bâton en pleine poire :123:

J'avoue que c'est très jouissif !

Donc gardez espoir, vous qui avez encore la tête sous l'eau : vous ne le savez pas encore (ou ça n'est pas encore fait) mais tout se paye un jour dans ce bas-monde ! Et ils le payeront un jour ou l'autre. Le top évidemment est quand c'est nous qui lui rendons la monnaie de leur pièce. Mais surtout le faire en dehors de toute colère (je sais c'est dur de se retenir à ce moment là mais vraiment il faut attendre) pour être vraiment efficace.

Et moi, Picsou ne va pas être au bout de ses surprises ...
Le bonheur est la seule chose qui se double si on le partage (Albert Schweitzer)


Retourner vers « Le manipulateur pervers narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Buissonnière, Fabi, Mina13 et 9 invités