Dérives alcooliques à caude du PN

Votre santé. Trucs et astuces pour gérer le stress et les moments difficiles, se sentir mieux... Les articles et ressources dignes d'intérêt
antares
Messages : 69
Enregistré le : 22 Nov 2017, 11:50

Dérives alcooliques à caude du PN

Messagepar antares » 15 Jan 2018, 15:23

C est vrai qu ils étaient complètement incompétants quand on y pense !! Il me voyait tondre la pelouse couper des haies et lui sortait pour fumer bière à la main ! Il a tenté la vidange lol un désastre trottoirs tachés il s était en plus trompé de bouchon . Bon ça partait quand même d une bonne intention mais mon trottoir me renvoie ces souvenirs lol !!! En 3 ans il a dû passer une fois la tondeuse mais fallait que je l assisté pour le fil et il mettait même pas le réservoir, par contre il ne se gênait pas pour me le rappeler me disant que je profitais de lui !!! Qu est ce qu il ne fallait pas entendre lui l ado atardé bordelisue qui passait son temps sur son tel avec apéro régulièrement !! Plusieurs fois il me foutait ses mégots dans les toilettes je sais pas pourquoi j ai une poubelle et je lui rappelais régulièrement mais pour faire chier il les mettait régulièrement dans les toilettes ( destoilettes qui soit dit en passant se bouchent souvent). Un jour où je l avais viré j ai reyrouvé tout un cendrier dans mes toilettes, bah j ai été récupérer ça ai foutu ça dans un sac et le sac je les vidé dans sa belle bagnole un jour qu il était revenu lol. Sa voiture c était une poubelle de toute façon des restes de bouffes des emballages vides des canettes... bref il m imposait son monde chez moi aussi et l alcool commençait à prendre sa place. Aujourd hui qu il n est plus là l alcool ne s impose plus mais à quand même pris une place de trop dans mon monde car je ne buvais pas.

antares
Messages : 69
Enregistré le : 22 Nov 2017, 11:50

Dérives alcooliques à caude du PN

Messagepar antares » 15 Jan 2018, 15:29

L alcool et les somnifères aussi j oubliais !! Et pareil il insistait tout le temps pour que je grossisse lol et bien sûr pas le droit d être coquette lol j y pense maintenant lol

Avatar de l’utilisateur
giu-giu85
Messages : 6367
Enregistré le : 08 Déc 2017, 18:46

Dérives alcooliques à caude du PN

Messagepar giu-giu85 » 15 Jan 2018, 15:56

Moi ca fais 6mois que jveux qu il me.monte un support mural pour la tv ca reponse? Demande a ta mere de le faire quand elle vient en juillet
«Nous ne sommes que la somme des instants de notre passé. »
Gaston Bachelard

Mon journal, http://forum.perversnarcissique.com/journal-pour-les-idees-claire-t3823.html
et là :
http://forum.perversnarcissique.com/valeurs-familliale-t3973.html

Lila1510
Messages : 1804
Enregistré le : 15 Déc 2017, 16:23

Dérives alcooliques à caude du PN

Messagepar Lila1510 » 01 Fév 2018, 09:29

Bonjour,
Je ne bois pas. Sauf que mardi il y a une semaine il m'a fait péter un cable d'une force et j'avais le sentiment qu'il en avait rien à faire de moi, en plus il ne disait pas un mot alors je me suis servi de la bouteille de rhum qu'il avait ramené de ses vacances dans une tasse à café que j'ai remplie à demi et je l'ai avalé. Et j'espérais qu'il m'empêcherait de le faire car il était à côté de moi mais il prétend n'avoir rien vu.

Du coup je me suis retrouvée pompette pour la première fois de ma vie. Moi qui comprenais pas les amis qui se bourraient pour le fun.

Par contre il est pas question que je recommence, je vais pas tomber là dedans, je vois trop bien le danger...

Et personne ne vaut la peine qu'on s'auto détruise pour lui ou à cause de lui

Et avant hier je crois il m'a proposé un verre, je l'ai envoyé bouler et il prétend que c'était pour me taquiner

Lila1510
Messages : 1804
Enregistré le : 15 Déc 2017, 16:23

Dérives alcooliques à caude du PN

Messagepar Lila1510 » 01 Fév 2018, 09:30

Je crois que j'ai fait ça pour dire "regarde moi je vais mal, aide moi, parle moi"

Sauf qu'il n'y a que moi qui puisse m'aider

comicstrip02
Messages : 36
Enregistré le : 12 Jan 2018, 15:47

Dérives alcooliques à caude du PN

Messagepar comicstrip02 » 01 Fév 2018, 11:24

Courage à toi.j 'étais moi aussi,comme tous les témoignages,dans un état de dépendance,affectif,mais aussi de plus en plus avec l 'alcool,les cigarettes ,les ttt,le cannabis à un moment donné.J'étais tellemnt mal dans cette relation,que consommer était une fuite.Il m'a quitté.Au début,je fumais comme un pompier.Et puis,quelque mois plus tard,j'ai eu le déclic,j'ai arrêté,de cloper,de vapoter.Ma consommation d'alcool est devenue très occasionnelle.Je ne ressens plus le besoin de m'alcoliser comme avant.
Prends soin de toi et tu te sentiras mieux dans ta peau.je ne te dis pas que c'est le top pour moi,je suis encore très nerveuse,mais fière quand même de trouver cette volonté de vivre...vaille que vaille.

Avatar de l’utilisateur
giu-giu85
Messages : 6367
Enregistré le : 08 Déc 2017, 18:46

Dérives alcooliques à caude du PN

Messagepar giu-giu85 » 01 Fév 2018, 17:28

Oui c est vrai ue consommer pour oublie c est rentrer dans la simplicite et fuir le probleme sauf que ca ne le résoudra pas mieu vaut je pense continué a se battre et ne pas rentrer dans ce vice
«Nous ne sommes que la somme des instants de notre passé. »
Gaston Bachelard

Mon journal, http://forum.perversnarcissique.com/journal-pour-les-idees-claire-t3823.html
et là :
http://forum.perversnarcissique.com/valeurs-familliale-t3973.html

Ange44
Messages : 48
Enregistré le : 05 Déc 2017, 16:25

Dérives alcooliques à caude du PN

Messagepar Ange44 » 02 Fév 2018, 09:23

Tout à fait d'accord avec toi giu-giu... l'alcool n'est pas une solution et n'arrange rien, ça ne fait pas partir les problèmes juste te les faire oublier un petit moment.

Depuis une semaine, je n'ai pas bu une goutte d'alcool même en sortie et ça me fait un bien fou. Il continue à m'envoyer des messages (auxquels je répond car je ne veux pas le mettre en colère et le voir débarquer chez moi) mais je reste froide, évasive, distante et il voit que ses tentatives pour me reconquérir ne marchent pas.

Il veut qu'on se revoit (ben voyons et puis quoi encore :11: ) je le laisse mariner et lui fait croire que pour l'instant je n'ai pas le temps mais que prochainement pourquoi pas...

En tout cas, je suis fière de moi, fière de me sortir de cet engrenage avec l'alcool, fière de l'image que je vois dans ma glace, fière de me sentir aussi en forme et aussi vivante alors que lui n'est rien...

Courage, tout est possible, on arrive à tout en le voulant, il faut juste que vous vous souveniez que la personne la plus importante c'est vous, que c'est vous l'acteur de votre vie. On peut se détacher du pn alors que j'aurai cru il y a ne serait-ce qu'un an que ce n'était pas possible. Tout est question de prise de conscience quand tu t'aperçois que ta relation n'a jamais été belle, que tu as fermé les yeux sur les moments moches pour n'essayer de ne retenir que le peu de beau qu'il y avait et même ce beau était tronqué, faux, n'existait que dans ta tête, tout n'était que mensonge.

En tous les cas, merci à tous et toutes d'être là, ce forum, vos témoignages m'ont énormément aidé et m'ont fait prendre conscience que je n'étais pas seule...

Avatar de l’utilisateur
giu-giu85
Messages : 6367
Enregistré le : 08 Déc 2017, 18:46

Dérives alcooliques à caude du PN

Messagepar giu-giu85 » 02 Fév 2018, 11:56

C est exactement ca. Quand on veux vraiment quelques choses et qu on sen donne les moyens on y arrive. C est vrai que grace au forum je me suis aperçu que je netais pas seule dans ce bourbier et pas que ca me rassure, mais on se sens moins seule
«Nous ne sommes que la somme des instants de notre passé. »
Gaston Bachelard

Mon journal, http://forum.perversnarcissique.com/journal-pour-les-idees-claire-t3823.html
et là :
http://forum.perversnarcissique.com/valeurs-familliale-t3973.html

Avatar de l’utilisateur
rambow
Messages : 1020
Enregistré le : 06 Jan 2017, 20:33

Dérives alcooliques à caude du PN

Messagepar rambow » 02 Fév 2018, 14:12

MPN/PN ou pas... les dérives qui " nous entrainement " consciemment ou inconsciemment avec l’alcool, ne sont pas simple à voir au début...

Bien souvent il facile d’entraîner une personne à boire de l'alcool au début, le coté festif, dur semaine tout ça... On peut vite se prendre au jeu.

ça me rappelle à titre d'exemple, les carafes ou verre de vin que j'allais chercher à mon père depuis ma plus tendre enfance à la cave. Le voir se servir un whisky tous les soirs avant de passer à table, à pas d'heure alors qu'on crever de faim.
Puis ces 15 dernières années, voir mon père proposer de l'alcool à ma mère, jusqu’à être limite et parfois malade.
Entendre dire de la bouche de mon père, qu'il a besoin d'alcool pour manger...
la limite était largement franchi.

Le tout sans jamais boire d'eau à table ou entre les repas.... jusqu'à que leurs corps parlent.. ( prise de poids pour ma mère, ictère au foie - pour mon père c'était pic de globule rouge dans le sang, perte de poids, dégradation hépatique...// il pèse 48kh pour 1m72 )

Je me souviens aussi que vers mes 25/26 ans quand j'ai commencé à vraiment ne plus me sentir bien chez eux, avec lui, il me proposait de grand verre de whisky, le midi, le soir... afin de l'accompagner.

On pourrait voir à travers ces gestes de la sympathie, ... il en est rien... l'autre, sert de justification à leurs consommations d'alcool.

Dans ces conditions, et j'imagine que dans une vie de couple il est très " facile " de glisser avec eux :?
C'est pas ma guerre, ta perversion narcissique de m.erde !


Retourner vers « Bien-être, forme et santé »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité