Comment survivre dans ce milieu ?

Boyaki
Messages : 12
Enregistré le : 08 Juin 2019, 14:54

Comment survivre dans ce milieu ?

Messagepar Boyaki » 17 Nov 2019, 19:01

Bonjour,

J'ai déjà posté un message il y a des mois sur ce forum quand j'essayais de voir si une ancienne amie (nom de code Emily) était une PN. J'avais essayé de relancer pendant l'été mais je me suis aperçu que les gens commentaient juste mon premier message que mes interrogations.

Donc voilà après un an le résumé le plus court que je peux faire :
J'ai eu le béguin sur une fille, ce n'était pas réciproque et on est devenu ami par la suite. C'était très bien (en théorie) mais pour des raisons diverses j'ai sombré dans la dépression. Peu après l'annonce de cette dépression, cette personne est allé m'expliquer que j'étais cruel, un parasite etc...comme j'étais au fond du trou je l'ai pris pour moi.
J'ai quand même fini par demander des explications et "Emily" a montré son vrai visage...aucune pitié chez elle. Elle a utilisé tout ce que je lui avait confié pour me terrorisé. Des menaces d'aller voir tous les gens que JE connaissais, le fait que je devais avoir peur d'elle, utiliser le fait que ma mère était à l'hopital pour me dire que je n'avais pas toute ma tête, même chose avec ma dépression...

Honnêtement, je ne sais pas si c'est une PN et ça a peu d'importance.
Le problème c'est que je dois vivre cette année dans un micro-cosmos avec elle pendant un an. Nous sommes dans le même Master même si nous sommes dans deux masters différents. Depuis qu'on ne se parle plus, j'apprends des rumeurs sur moi chaque semaine dont je connais la source, je me fais suivre et partout où je vais, peut importe à quel point c'est improbable elle se retrouve là.
Mais ça n'est pas vraiment le soucis à nouveau...ce qu'elle fait est pénible, perturbant mais aussi puéril et pas toujours efficace.

Le véritable problème c'est le fait de ne pas pouvoir faire quoique ce soit et d'être foutu dans tous les cas de figure.
Je suis allé parlé de harcèlement (en donnant l'identité de la personne) à l'administration. Un mail a été envoyé rappelant à tout le monde que le harcèlement c'est pas très glop ce qui attiré l'attention de TOUT LE MONDE, ce qui est moyen quand on vise l'anonymat.

Alors les rumeurs, les ragots ont commencé a amplifier et des gens de ma promotion ont commencé à faire le rapport entre ce mail et mon attitude de dépressif et viennent me demander directement de quoi il s'agit. Sauf que bon vous devez savoir que face à un manipulateur (que ce soit un PN ou non) le dénoncer n'est pas toujours dans son intérêt.
Surtout, il m'a été demandé explicitement par l'administration de ne rien dire à ce sujet car ce serait vehiculer des rumeurs à mon tour et c'est moi qui aurait des soucis avec l'administration. Plus précisement, si on me demande de quoi il en retourne je dois mentir et dire que je ne suis au courant de rien.

Et c'est là qu'est la vrai merde.
- Je n'ai pas le droit d'en parler.
- J'en ai parlé antérieurement en privé et je crains le jour où l'administration l'apprendra.
- Si quelqu'un doit me voir, je suis dans l'obligation de mentir.
- Comme je refuse de mentir, je me met à éviter tout contact avec ceux susceptible de s'interesser à moi. Je passe mes temps libre à me cacher, c'est ridicule.
- Je dois aussi couper contact avec les contacts communs avec Emily, celle-ci étant très populaire...ça fait beaucoup de personne au final.
- Il m'a été demandé formellement de ne pas aller à des occasions où l'autre personne est présente (et cette personne est partout).
- A l'inverse dans les cas où mon absence poserai probleme à d'autre personne il m'a été aussi demandé formellement d'être présent, peu importe a quel point c'est de la torture pour moi.

Je me sens aller de pire en pire. Je suis dans une nouvelle ville, loin de tous mes contacts, de tous ceux qui peuvent aider.
Je ne peux pas parler à qui que ce soit sur place, je ne peux pas communiquer ma frustration et surtout j'ai l'impression d'être privé de tout choix et d'être incité à souffrir en silence.

Et qu'on me comprenne bien, je ne veux pas faire la guerre à Emily, je la déteste mais je préfère l'ignorer après tout elle n'est pas très efficace en ce moment et si je continue de ne pas réagir elle se lassera probablement. Mais ne pas pouvoir communiquer quoique ce soit, devoir être présent chaque jour avec un faux sourire tout en évitant toute intéraction sociale qui peut virer au personnel ça me tue.
Et je ne critique pas mon administration, qui reste plutôt bonne...je comprends leur position : je ne peux pas prouver ce harcèlement car il n'est pas physique mais moral et en parler à d'autres me rend suspect des choses que je reproche à cette Emily.

Comment faire pour tenir ? Comment rester dans un établissement où j'ai l'impression d'être en cage avec un tigre ? Comment supporter chaque rumeur sur moi sans pouvoir s'en défendre ? Comment réagir quand quelqu'un me demande ce qui ne va pas et que je ne peux pas en parler car je crains les répercussions ?

Avatar de l’utilisateur
Buissonnière
Membre protecteur
Messages : 4873
Enregistré le : 15 Nov 2018, 08:38

Comment survivre dans ce milieu ?

Messagepar Buissonnière » 17 Nov 2019, 21:21

Coucou Boyaki,
Beaucoup d'émotions te traversent et tu es isolé. Porter tout ceci seul est très lourd.
Peux tu te faire aider par un thérapeute ? Un sophrologue ? Une psy ?
Si tu ne le peux pas par manque de temps ou de moyen vient ici écrire ce que tu vis et ce que tu ressens.
Ne reste pas seul, ici tu auras toujours une "écoute".

Concernant ton problème sache que Emily ressent ton mal mal-être et s'en nourrit. Elle sait que tu souffres de la situation et ça lui fait du bien. Dès qu'il lui semblera que tu vas mieux elle accentuera son entreprise de démolition en se servant de ses flying monkey.
La lettre de dénonciation n'etait pas une bonne idée car tu n'as aucun éléments tangibles pour le prouver.

Alors ce que je te propose c'est :
- de ne pas oublier que cette morue ne sera pas dans ta vie qui se trouve devant toi et qu'après tes études tu ne la verras plus.
Les études ne durent qu'un temps court alors concentre toi à les passer avec brio
- essaie de regarder des vidéos qui concernent l'assertivite, la confiance en soi, et la psychologie (fonctionnement) des vampires énergétiques (Cosima Vega excelle en la matière, l'Audace d'être soi aussi).
- Essaie de rester de marbre, de ne plus rien montrer de ton agacement, de ne rien dire et de ne pas te plaindre et ... constate.
Ça va la faire chier grave, elle tentera encore désespérément et pourrait aller à la faute ou bien se trouvera un autre bouc émissaire (une autre proie)
N'oublie pas que le temps révèle tout et que la force de la vérité c'est qu'elle dure

Sois plus fort qu'elle, laisse la s'agiter, brasser du vent et observe la de loin comme on observe un rat de laboratoire

Courage
On ne trahit pas le PN en rompant.
On se trahit soi-même en restant

Avatar de l’utilisateur
Buissonnière
Membre protecteur
Messages : 4873
Enregistré le : 15 Nov 2018, 08:38

Comment survivre dans ce milieu ?

Messagepar Buissonnière » 17 Nov 2019, 21:33

Je reviens sur la lettre de dénonciation
Ça n'était pas une bonne idée ok
Mais quand on est désespéré on n'a pas assez de recul pour bien faire surtout si aucune oreille n'est présente pour se décharger de sa douleur

Alors ne t'en veux pas. Ce que tu as fait est tout a fait normal.
C'est fait alors inutile d'y repenser d'autant que ça n'est pas bien grave.

Le monde étudiant est quelques fois cruel mais heureusement ça ne dure pas. C'est juste un passage mais la vie est devant
On ne trahit pas le PN en rompant.
On se trahit soi-même en restant

Avatar de l’utilisateur
Kiwi
Messages : 154
Enregistré le : 27 Fév 2019, 10:44

Comment survivre dans ce milieu ?

Messagepar Kiwi » 18 Nov 2019, 15:07

Hello Boyaki,

C'est franchement pas facile à vivre comme situation. Deux choses me viennent en tête, que tu pourrais entreprendre :

1 - La recherche d'un exutoire. Une activité qui te ressource, où tu rencontres des gens d'un autre milieu, qui te sorte des fréquentations de ton Master. Ça peut être le sport, la musique, des cours d’œnologie... Pour moi ça a été l'impro théâtrale, un vrai nid de gens bienveillants de tous horizons. Une bouffée hebdomadaire d'oxygène, une source de satisfaction, une vie sociale enrichie...

2 - Un travail de réflexion / prise de recul. Si tu te sens, tu peux le faire seul, ou accompagné par un thérapeute. La finalité étant de comprendre pourquoi ce que les gens disent ou pensent n'a aucune raison de t'affecter. Ce que les gens disent ou pensent n'est que l'image qu'ils ont de toi à un instant donné, et ça ne te défini pas qui tu es réellement. Donc : on s'en fout ! Ouais ! :65: C'est pas forcément facile à intégrer, ça nécessite de travailler sur son ressenti. Mais le résultat est très puissant. Une indépendance, une sérénité...

Gros câlin plein de force à toi !
Kiwi


Retourner vers « La manipulatrice perverse narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités