Comment divorcer lorsque les enfants sont jeunes ?

AnnaK
Messages : 85
Inscription : jeu. 12 août 2021 19:07

Comment divorcer lorsque les enfants sont jeunes ?

Message par AnnaK »

Cela fait maintenant plusieurs années que je cherche à quitter mon mari pn. Mais n'ayant pas de famille dans la région, je tourne en rond ne sachant pas comment faire pour garder les enfants lorsque je travaille. Le matin je pars souvent travailler vers 6h30, alors c'est mon conjoint qui les dépose à l'école. Avez-vous vous des idées de comment s'organiser pour surmonter ce genre de problème ?
Avatar de l’utilisateur
MilaLune
Messages : 1838
Inscription : lun. 19 août 2019 18:25

Re: Comment divorcer lorsque les enfants sont jeunes ?

Message par MilaLune »

Coucou,

Tu peux regarder les annonces pour un échange de services dans le quartier.
Si une personne qui est dans la même composition familiale que toi a besoin de quelqu'un pour récupérer ses enfants à l'école, et toi pour les y emmener... Par exemple !
AnnaK
Messages : 85
Inscription : jeu. 12 août 2021 19:07

Re: Comment divorcer lorsque les enfants sont jeunes ?

Message par AnnaK »

Merci MilaLune. Je suis souvent disponible pour chercher les enfants à la sortie de l'école mais en revanche laisser les enfants seuls avec un inconnu à 6h du matin me met la boule au ventre.
"Les maux du corps sont les mots de l'âme, ainsi on ne doit pas chercher à guérir le corps sans chercher à guérir l'âme". Platon
Avatar de l’utilisateur
MilaLune
Messages : 1838
Inscription : lun. 19 août 2019 18:25

Re: Comment divorcer lorsque les enfants sont jeunes ?

Message par MilaLune »

AnnaK a écrit : dim. 12 sept. 2021 09:12 Merci MilaLune. Je suis souvent disponible pour chercher les enfants à la sortie de l'école mais en revanche laisser les enfants seuls avec un inconnu à 6h du matin me met la boule au ventre.
C'est en imaginant cela que je donnais la piste d'un échange de service. Confier les enfants le matin à une personne qui, elle, te confie les siens le soir.
Calaïca
Messages : 2513
Inscription : lun. 22 oct. 2018 18:11

Re: Comment divorcer lorsque les enfants sont jeunes ?

Message par Calaïca »

S'il est vraiment PN ...c'est les laisser avec ton mari qui devrait te donner la boule au ventre. :6: .

Plus sérieusement je faisais cela. Une voisine m'envoyait son fils le matin pour petit dej et compagnie, et elle me le récupérait le soir. Ça fonctionnait bien.

Ensuite...évidemment dans une séparation on perd financièrement. Ce n'est pas pour rien que les impôts ajoutent une demi part pour les parents isolés. Mais on y gagne tous tellement en qualité de vie, ça n'a pas de prix.
Car vivre avec un parent toxique, ça marque et ça fragilise quand on est enfant, même si on ne le montre pas. Crois en mes 4 ou 5 ans de thérapie (merci papa maman!), même si tout semblait rouler pour moi (très bonne élève, pas de trouble du comportement...).
Et puis pour toi aussi évidemment. Des solutions, on finit par en trouver.
AnnaK
Messages : 85
Inscription : jeu. 12 août 2021 19:07

Re: Comment divorcer lorsque les enfants sont jeunes ?

Message par AnnaK »

Merci pour vos réponses, vous avez raisons les solutions existent, le blocage est surtout dans la tête.

Effectivement j'ai la boule au ventre de laisser les enfants avec papa pn mais ça ne risque pas de s'arranger car il compte bien demander la garde alternée. Un parent toxique c'est pour la vie et lorsque les enfants seront chez lui je ne serai plus là pour les protéger.

Calaica, comme toi j'étais bonne élève, tout avait l'air de rouler bien, personne ne voyait que j'étais en détresse. En fait on était des enfants résilients, comportement bien décrit dans les livres sur les enfants de parents toxiques.
Lapsus
Messages : 1977
Inscription : lun. 9 sept. 2019 09:32

Re: Comment divorcer lorsque les enfants sont jeunes ?

Message par Lapsus »

Salut Annak,

L'expérience nous montre que pour la justice, qu'un parent soit toxique et manipule les enfants n'est pas une raison suffisante pour le priver de la garde tant que l'autre parent fait des pieds et des mains pour compenser, corriger et tenir la barque à flot.

C'est d'une grande injustice mais c'est comme ça, donc il faut partir de là.
Les enfants peuvent souffrir un peu, et le parent "sain" beaucoup, ou l'inverse, ou tous beaucoup, tant qu'il n'y a pas de violence physique, on n'en sort pas.

Un autre côté à considérer, c'est le regard des enfants sur leurs parents.
Enfants, nous cherchons tous des apprentissages "gagnants" dans l'exemple de nos parents, alors qui gagne?
Celui qui fait ce qu'il veut librement en faisant souffrir ceux qui ne veulent pas plier, ou celui qui ne veut pas le suivre mais en est prisonnier et souffre de ne jamais parvenir à obtenir ce qu'il veut pour le bien de ses enfants?

C'est peut-être bien dans cette équation que les enfants font leur choix.

Si tu divorçais, tu risquerais fort de te retrouver en garde alternée avec un père qui chercherait à faire des enfants des copies de lui-même sans aucun égard à leur individualité.
Toi, de ton côté, tu retrouverais la liberté d'être toi-même, et tu chercherais à faire des enfants des reflets de toi-même, en tout respect de leur individualité.

Les termes de l'équation seraient bien différents. Ta position serait bien plus fidèle à toi-même, mais on ne parlerait pas d'harmonie, hein. Ça serait un combat de tous les instants de compenser, corriger et tenir la barque à flot.

Tu souffrirais quand même, tes enfants aussi, mais au moins ta vie serait à toi, et c'est cet exemple que tu donnerais à tes enfants.

Bon, tu divorces quand?
:23:
On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n'en a qu’une.
Confucius

11294e jour de contact (recalculé, mais toujours à peu près :lol: )
AnnaK
Messages : 85
Inscription : jeu. 12 août 2021 19:07

Re: Comment divorcer lorsque les enfants sont jeunes ?

Message par AnnaK »

Quand est-ce que je vais divorcer, voilà une très bonne question, Lapsus tu met bien le doigt là où ça fait mal. Pour le moment je suis en plein jeu de l'oie, j'avance d'une case pour ensuite reculer de trois...voire de revenir à la case de départ. Encore et toujours ma vieille peur d'agir ou d'exister tout simplement.

La semaine dernière j'ai dit au revoir à mon avocate qui m'a bien vidé de mes ressources financières et psychiques... Il faut que je prenne contact avec une avocate spécialisée en aliénation parentale mais la force me manque. Ça reviendra. Je compte sur mon mari pour me redonner envie de divorcer, il fait actuellement profil bas par peur de l'enquête sociale, mais un jour ou l'autre il redeviendra odieux.
Répondre