Comment d'en sortir quand on a des enfants avec une PN

Pier31
Messages : 218
Enregistré le : 22 Déc 2018, 20:42

Comment d'en sortir quand on a des enfants avec une PN

Messagepar Pier31 » 24 Avr 2019, 22:05

Eina,

Mon ex-compagne a essayé de se faire passer pour une victime de violences conjugales, auprès de la Police, mais cela a été classé sans suite car elle a inventé de toute pièce. J'avais des messages sur mon téléphone attestant de ses menaces et insultes donc elle a essayé et perdu face aux policiers. Par contre son avocate est dupe de ces soi-disants violences et m'enfonce face au JAF !!! J'ai demandé des visites dans un lieu médiatisée afin de voir ma fille tranquillement mais mon ex continue les provocations. J'ai fait plusieurs mains courantes mais début du mois la JAF m'a demandé une médiation et cela je ne le comprends pas. C'est moi qui subi les insultes et menaces alors pourquoi une médiation ?! Je n'ai jamais fait prive de violence dans mes actes et propos ! Je compte juste exercer mon droit de père mais face à une PN, c'est difficile.

Pier31
Messages : 218
Enregistré le : 22 Déc 2018, 20:42

Comment d'en sortir quand on a des enfants avec une PN

Messagepar Pier31 » 24 Avr 2019, 22:07

Oups ! Fait preuve !!!

eina
Messages : 649
Enregistré le : 23 Mar 2019, 08:09

Comment d'en sortir quand on a des enfants avec une PN

Messagepar eina » 24 Avr 2019, 22:52

Alors SURTOUT ne refuse pas ! Tu passerais pour celui qui met de la mauvaise volonté. Au contraire, vas-y en montrant que tu es prêt, toi, à y mettre du tien.
Il faut bien que tu comprennes quelque chose, le JAF ne s'occupe que du bien être des enfants. Qu'il ordonne une médiation ne signifie pas du tout qu'il est contre toi !!! Ne JAMAIS parler des violences qu'on subit devant le JAF, c'est honteux mais ils n'aiment pas ça.....

Je t'explique ce que j'ai vécu concernant la médiation:

J'ai eu une avocate qui n'a pas compris ma situation et qui a demandé une médiation (mais en fait c'est très bien qu'elle l'ait fait car la juge allait l'ordonner).
Cela a été compliqué pour plein de raisons d'avoir un rendez-vous. Mais peut être 6 mois après le jugement, ça y est. Subtile manipulation du père pour essayer de me dissuader de faire la médiation.
Je sais que ce ne serait pas dans mon intérêt de ne pas y aller. Et c'est aussi ma seule occasion de pouvoir m'exprimer face à lui en me sentant en toute sécurité.
J'y vais, tremblante.
Je rigole toute seule en début de séance: il paie 9 euros et mois 24 (je crois, dans ce goût là), alors qu'il gagne facile le double de mon salaire. La médiatrice tique un peu et lui dit de signer sur l'honneur. Il l'embobine rapidement en disant que là c'est juste son fixe, qu'il ne connait pas son salaire, qu'il est variable blablabla.

Il a été TRES surpris de voir que je ne me démontais pas et que je l'affrontais. Déstabilisé, même. Surpris que j'aborde "les sujets qui fâchent". Sa stratégie, ne pas me dénigrer, dire que je suis une bonne mère pour que je passe pour la mère abusive. Mais moi, en face, je n'aligne que des faits, très vite surtout concernant les enfants, sous forme d'inquiétudes, et de questionnements, de "comment on pourrait faire ?".
Il a joué la victime, disant que c'était son procès. Il a chronométré du temps de parole pour montrer que lui ne pouvait pas s'exprimer (elle lui a prouvé le contraire) que tout était contre lui et que lui aussi aurait eu des choses à dire.
Là j'ai su lui dire: "je t'écoute, tu sais, on est là pour ça, s'il y a des choses que tu as à me reprocher, j'essaierai de faire des efforts". Quand j'y pense je suis fière de ça.
Parce qu'en réalité, il n'a strictement rien trouvé à me reprocher...

Il a mis fin de lui même à la première séance disant qu'il devait retourner travailler (il était 20h00).
Il n'était pas "chaud" pour une deuxième séance. Il a transpiré un peu, je dois dire, pendant la première. :D
Il a mis fin à la médiation après la deuxième séance.

Les seules choses qu'il m'a reprochées: que je ne le laisse pas entrer chez moi. Et que je refuse de communiquer avec lui sur autre chose que sur les enfants.

A la fin de la deuxième séance, lorsqu'elle lui a demandé s'il était prêt à faire de efforts sur sa façon (violente) d'éduquer les enfants, il a répondu: "ce n'est pas vrai alors je ne vais pas m'abaisser à changer". CQFD.

Ensuite la médiation a cessé. Et c'est tout. Pas de suite. Mais je ne regrette absolument pas de l'avoir fait car même si je savais que ça se finirait comme ça, quelqu'un du milieu de la justice a pu le constater. Et j'ai pu dire des choses importantes devant la médiatrice à cet homme.

Il faut savoir que la médiatrice ne prend pas parti (m'enfin parfois elle m'a quand même défendue j'ai trouvé)
Sache aussi que tu as d'abord un entretien seul avec elle. Parle lui de tes craintes. "Préviens" la. Attention, que des faits, pas de jugements ni d'étiquettes.
Et autre chose, si ton ex dit des mensonges, dis lui que vos vérités sont différentes mais que vous êtes là pour trouver des solutions et surtout pour le bien de votre fille. Prends soin de ne pas la dénigrer. Donne juste des faits et pose tes questionnements/avis en disant "pour moi", de "mon point de vue", "je ressens les choses ainsi"... Mets tout ce que tu as à mettre sur le tapis.

Continue bien à garder les preuves des insultes, menaces. Continue les mains courantes. La route est longue, mais un jour la roue tournera. Reste "droit dans tes bottes", un jour tout se retournera contre elle, même si ça prend très longtemps...
Comment va ta fille, dans tout ça ?

Force et courage à toi !!
:42: :29:
Arrêtez-vous quelques instants.
Levez la tête.
Ecoutez ce frémissement...ces feuilles qui bruissent sous le souffle léger du vent.
Soyez vivants. Aujourd'hui plus qu'hier.
Et bienveillants.
Aimez, riez, chantez.
Et surtout, n'oubliez pas de vous écouter.

Pier31
Messages : 218
Enregistré le : 22 Déc 2018, 20:42

Comment d'en sortir quand on a des enfants avec une PN

Messagepar Pier31 » 25 Avr 2019, 23:58

Bonsoir Eina,

Merci pour ta réponse et tes explications sur la médiation. Je vais voir comment on va s'organiser. Ma fille se porte bien, elle a toujours la joie de vivre et le sourire.

A bientôt

Calaïca
Messages : 868
Enregistré le : 22 Oct 2018, 20:11

Comment d'en sortir quand on a des enfants avec une PN

Messagepar Calaïca » 30 Avr 2019, 02:37

J'ai aussi une (non) expérience de médiation familiale, et une experience de médiation pénale pour harcèlement.

La médiation familiale, je l'avais proposée pour tenter de trouver un terrain d'accord sur le droit de visite. Mais après une première rencontre en solo, la médiatrice n'a pas donné suite. Avec le recul, elle avait raison, la médiation n'est pas adaptée avec un manipulateur.

La médiation pénale, c'était par rapport au harcèlement. La déléguée du procureur était fine, il a dégoupillé au final et il a passé 3h30 à dire que j'étais responsable de tout, qu'il était victime, et toutes les tentatives de la déléguée pour remettre de la nuance ou lui faire reconnaitre une responsabilité ont échoué. Mais il a bien montré que c'était pathologique, incohérent, haineux, et la réaction de la justice vis à vis de moi était bien plus protectrice ensuite.

Néanmoins j'ai compris que c'était à moi d'assurer ma protection. Donc :
1) refus de toute conversation autrement que par mail et les écrits ne doivent concerner que les enfants.
2) Lorsque je mets skype pour l'appel aux enfants, je rappelle régulièrement que toutes les conversations sont enregistrées, et tout débordement (insultes, critiques gratuites...) donne lieu à la fin de la conversation téléphonique (ses menaces de me trainer au tribunal car je fais obstruction au lien avec les enfants ne prend plus : j'envoie UNE fois un message du type "l'intérêt des enfants impose de ne pas les laisser entendre leur père dire de leur mère "..." " puis je le laisse déblatérer sans jamais répondre et sans lire immédiatement, je pars faire autre chose).
3) le passage de bras se fait en lieu public (avec témoin parfois), obtenu en médiation puis auprès du jaf : sans doute peux tu négocier ça en médiation en insistant sur le fait qu'ainsi, les enfants ne seront plus témoins de scènes pénibles et que si c'est le cas, il y aura des témoins- il a cherché en sous main à me faire sortir de mes gonds bien des fois, il faut que tu sois un modèle de maitrise de soi, par contre.
4) il sait que ses débordements donnent lieu à des plaintes (je regroupe environ une dizaine de faits prouvables avec témoins, messages écrits, etc. pour plaider le harcèlement et complète la plainte d'origine)


Avec ce programme, il est devenu bien plus gerable. Comment pourrais-tu faire pour faire cesser les injures de ton côté ?

Pier31
Messages : 218
Enregistré le : 22 Déc 2018, 20:42

Comment d'en sortir quand on a des enfants avec une PN

Messagepar Pier31 » 02 Mai 2019, 03:25

Bonjour Calaïca,

Pour l'instant, elle a cessé les injures et j'attends la suite en ce qui concerne la décision du JAF. Pour le médiation, c'est toujours en attente et je vais voir avec mon avocate.

Merci à toi

Pier31
Messages : 218
Enregistré le : 22 Déc 2018, 20:42

Comment d'en sortir quand on a des enfants avec une PN

Messagepar Pier31 » 24 Mai 2019, 23:39

Hello,
Pour faire suivre mon post, les avancées sont faibles. La médiation est à mon avis impossible de la part de mon ex compagne car les insultes et les menaces sont toujours présentes !!! Que faire aujourd’hui , si vous avez des conseils, je suis preneur.
erci

Pier31
Messages : 218
Enregistré le : 22 Déc 2018, 20:42

Comment d'en sortir quand on a des enfants avec une PN

Messagepar Pier31 » 24 Mai 2019, 23:40

Oups, merci

Avatar de l’utilisateur
Nala
Messages : 1998
Enregistré le : 05 Juil 2018, 21:52

Comment d'en sortir quand on a des enfants avec une PN

Messagepar Nala » 25 Mai 2019, 10:10

Pier31 a écrit :Hello,
Pour faire suivre mon post, les avancées sont faibles. La médiation est à mon avis impossible de la part de mon ex compagne car les insultes et les menaces sont toujours présentes !!! Que faire aujourd’hui , si vous avez des conseils, je suis preneur.
erci


Se protéger ? Prendre de la distance ? Que faire d'autre ?
Il y a un livre à lire : c'est une femme 2 enfants qui a divorcé d'un PN. Je crois que c'est "j'ai épousé un pervers" le titre. Elle verrouillait tout, le vouvoyait, n'avait vraiment que peu de "contact", quelques mails 3 lignes et QUE pour les enfants.
Ces personnes ne changent pas, il n'y a pas de conciliation possible, c'est ou vous suivez ou pas.
Ne plus avoir peur de la solitude, du regard des autres et de leur jugement, c'est ne plus laisser la moindre prise au pervers. Et sans prise, pas d'emprise. :64:

Pier31
Messages : 218
Enregistré le : 22 Déc 2018, 20:42

Comment d'en sortir quand on a des enfants avec une PN

Messagepar Pier31 » 27 Mai 2019, 01:17

Merci Sassa pour le titre du livre, je vais y jeter un œil


Retourner vers « La manipulatrice perverse narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités