Avancer et ne pas mourir

Répondre
Lyne1712
Messages : 136
Inscription : mar. 27 avr. 2021 11:02

Avancer ou mourir

Message par Lyne1712 »

Bonjour,
Je connais ce forum depuis six ans, en fait depuis que j'ai découvert que mon amant est un pervers narcissique.J'espère ne pas être jugée car je me juge déjà suffisamment très durement et je suis au bord du précipice.
Je vous ai beaucoup lu. Et aujourd'hui, j'ai besoin de vous écrire pour vous raconter une partie de mon histoire mais surtout pour vous demander comment survivre après la rupture.
Je n'ai pas la force de vous raconter tout en détail et rien que le fait de repenser à toutes ces années de vie gâchées me donnent envie de mourir... mais pour résumer : j'ai connu cet homme alors que mon mariage commençait à battre de l'aile. Il est devenu mon échappatoire à une vie de couple que je ne supportais plus. Mais je ne pouvais pas quitter ma famille pour lui : c'est paradoxale mais je ne voulais pas faire du mal à mon mari et mon enfant tout en sachant qu'en trompant leur confiance, je leur en faisais malgré tout. Je me trouvais des excuses en me disant qu'au moins ils n'en savaient rien. Ce qui n'a pas empêché la culpabilité de me ronger toutes ces années. J'ai essayé de quitter mon amant. Je ne vous raconte même pas le nombre de fois où l'on s'est séparé et remis ensemble. Il me maltraitait psychologiquement, me tromper, m'humiliait. Il avait des officielles (il en a enchaîné quelques unes). Vous savez ce qu'un pervers narcissique peut faire à quelqu'un, je ne vais pas vous raconter toutes les horreurs subies. Malgré cela, et sachant que j'avais auprès de moi un mari aimant, je n'ai pas pu m'en détacher. Il y a deux ans, mon amant a fini par se retrouver seul et a entamé une longue traversé du désert. Il n'avait plus aucune femme sous le coude. Il est tombé dans une sorte de "dépression" car il ne supportait pas la solitude et il a fini par écouter mes conseils et aller voir un psy. J'avais déjà essayé de l'en convaincre à plusieurs reprises mais il a fallu qu'il soit vulnérable pour qu'il m'écoute enfin. Il a fait une dizaine de séances avec un psy puis il a arrêté mais partant de là, une transformation s'est malgré tout opéré tout au long de ces 2 années de solitude. Enfin moi j'étais toujours là mais je refusais de me rejoindre comme il me le demandait. Petit à petit, je l'ai vu faire des efforts, changer, s'améliorer et ces six derniers mois, il m'a bien traité, comme un homme amoureux. Il m'a demandé ma main et il voulait absolument que je quitte mon mari pour le rejoindre. Je voulais le faire mais j'avais toujours cette peur de faire du mal alors je n'ai pas bougé, je n'ai pas pris de décisions. Le temps a passé et a plusieurs repris, il a voulu mettre un terme à notre relation car cela le faisait trop souffrir. Il ne voulait pas espérer pour rien, c'est ce qu'il disait. Alors on a essayé d'arrêter. Plusieurs tentatives. Mais à chaque fois, que ce soit lui ou moi, on revenait se parler. Jusqu'à dimanche, il y a deux semaines. Il était déjà très distant avant et je sentais qu'il avait fait la rencontre de quelqu'un car il avait de moins en moins de temps à me consacrer. Il ne m'avait pas caché qu'il s'était inscrit sur un site de rencontre comme je ne le voulais pas et qu'il espérait un jour pouvoir retrouver l'amour. Il m'avait dit aussi que le jour ou il retrouverait quelqu'un, il couperait tout car il lui faudrait m'oublier et ne pas recommencer les mêmes erreurs du passé sinon sa relation n'irait pas. Je vous avoue que ce discours m'a fait beaucoup de bien et me laisse croire qu'il a changé. Mais donc dimanche il y a deux semaines, il a fait ce qu'il a dit. Il a coupé toute possibilité de communication entre nous et a disparu, en m'expliquant que cette fois qu'il s'y tiendrait et qu'il voulait arrêter de souffrir. Il m'a assuré n'avoir personne mais moi je sais que oui. Je l'ai relancé ce jour car je suis tellement mal et je regrette tellement de ne pas l'avoir retrouvé. Je me suis finalement décidé à le rejoindre en combattant toutes mes peurs mais il est trop tard. Je lui ai fait un mail lui disant que oui je voulais l'épouser et de nous laisser encore une chance et il m'a répondu que je devais quitter mon mari pour être heureuse car je me mentais à moi même et que la vie était courte, mais que je devais le quitter pour moi et pas pour lui, pour avoir la chance d'avoir une plus belle vie et qu'il était dommage de gâcher de précieuses années à cause de la peur de... Il m'a répondu que lui ne me voulait plus même s'il m'aimait, que je ne pourrai jamais lui faire confiance après tout ce qu'il m'avait fait et que c'était normal, et qu'il ne supporterait plus les conflits entre nous et de se justifier en permanence. Il a ajouté en disant que j'aurai tjs une grande place dans son coeur et que je devais écouter grand corps malade, que la chanson "Je t'aime" c'était notre histoire et qu'il pleurait à chaque fois qu'il l'entendait. Il m'a dit qu'il avait peu mais qu'il allait se battre pour ce qu'il avait aujourd'hui, que grâce à moi qui lui avait ouvert les yeux, il pensait pouvoir changer et il m'a remercié. Ce mail m'a détruit pour plusieurs raisons. D'abord parce qu'il a complètement raison pour ma vie qui n'est qu'une mascarade mais il est and qui inenvisageable pour moi de quitter mari et enfants, je suis déjà en grande souffrance et une nouvelle séparation me tuerait pour de bon. Ensuite parce que je lui ai fait la leçon pendant des années sur la façon dont il traitait les gens et qu'en fait depuis des années, je me rends compte que moi aussi je suis une horrible personne et que je ne fais jamais les bons choix. J'ai mal parce que ce qu'il dit est vrai : je ne suis pas heureuse dans ma vie et je suis incapable de me bouger pour que cela change. Et lui le pervers narcissique, il a grandi, il a évolué. Je n'aurais jamais cru ça possible. On m avait dit que ces personnes étaient incurables, incapables de changer mais moi j'affirme que c'est faux. Alors oui il ne changera jamais complètement car il m'a écrit qu'il ne reviendrait pas parce qu'il pensait que je ne lui ferai jamais confiance et qu'il ne voulait plus les conflits... alors qu'en fait moi je sais de source sure qu'il a rencontré quelqu'un dernièrement. Mais là ou je vois son évolution, c'est qu'avant il n'aurait pas tout coupé avec moi pour vivre cette histoire. j'ai même vu qu'il avait supprimé ces profits sur les sites de rencontre. Il a tellement souffert de solitude qu'aujourd'hui il va tout faire pour être quelqu'un de bien et garder sa nouvelle compagne. Je devrais être heureuse pour lui et d'avoir pu contribuer à ce changement... mais pendant que je m'étais toute mon énergie à l'aider, je ne suis pas occupée de moi alors que j'avais moi aussi de nombreux pbs à régler. Je pense que je voulais oublier les miens en pensant aux siens. Sauf que voilà ajd'hui il n'est plus la, et le vide laissé par son absence me fait un mal de chien. Plus que ça même. Je n'ai plus le choix. Je sais qu'il n'y aura pas de retour en arrière possible alors maintenant je n'ai d'autres choix que d'avancer ou mourir. Ce matin, en me promenant, j'ai eu envie de me jeter dans l'eau et de me noyer. J'ai pensé à mon fils et je me suis dit ne fais pas ça, tu as peut être une chance que la douleur disparaisse un jour, il faut essayer.
Mais comment comment avancer quand on ne sait pas faire ? Quand on a jamais fait ? Je ne réussis pas à prendre de décisions ou alors quand j'en prends, je n'arrive pas à m'y tenir. Je ne peux plus dormir, plus manger, plus rire. Je suis comme morte à l'intérieur. Je ne ressens que de la douleur et cette douleur me donne envie de rien. Je n'ai d'énergies pour rien. SVP si vous avez un jour souffert comme moi, à ce point là, et que vous avez réussi à vous remettre, dites le moi. Dites moi comment il faut faire. Chez moi, je dois vivre avec ma douleur mais ne pas la montrer, je ne peux en parler à personne. Cela m'étouffe, m'empêche de respirer par moment. Est-ce qu'on peut se sortir de là quand on a de tel problème psychologique comme moi ? Car je me rends bien compte que mon comportement est pathologique. Ne pas pouvoir faire le deuil de quelqu'un... ce n'est pas normal. Et ça fait six ans.
Rimielle4
Messages : 167
Inscription : mar. 23 mars 2021 19:30

Re: Avancer ou mourir

Message par Rimielle4 »

Je suis comme morte à l'intérieur. Je ne ressens que de la douleur et cette douleur me donne envie de rien. Je n'ai d'énergies pour rien. SVP si vous avez un jour souffert comme moi, à ce point là, et que vous avez réussi à vous remettre, dites le moi. Dites moi comment il faut faire. Chez moi, je dois vivre avec ma douleur mais ne pas la montrer, je ne peux en parler à personne. Cela m'étouffe, m'empêche de respirer par moment. Est-ce qu'on peut se sortir de là quand on a de tel problème psychologique comme moi ? Car je me rends bien compte que mon comportement est pathologique. Ne pas pouvoir faire le deuil de quelqu'un... ce n'est pas normal. Et ça fait six ans.
Je n'ai pas connu une situation personnelle aussi difficile. Par contre la douleur, le sentiment d'être morte à l'intérieur de ne jamais avoir souffert comme ça, oui je connais.
J'ai été aidée par une personne qui était tout le temps là pour moi comme j'ai été là pour elle. À tout moment quand il y avait des crises. On s'est épaulé. Pas forcément en parlant, en ressassant, mais en se créant un univers à deux où notre besoin d'affection, de compréhension, de douceur et beaucoup de tendresse pouvait s'exprimer. Je suis toujours en contact avec cette personne mais nous nous contactons moins : elle vit une jolie histoire en ce moment :) et moi je vais mieux ;)
Je pense qu'avoir quelqu'un à qui tu peux parler qui soit là, disponible peut beaucoup aider à franchir les crises de douleur, de manque (pour moi la douleur était rattachée au manque)
Après, le temps a fait son œuvre et j'ai pu comprendre que ce qui s'est joué dans la mauvaise relation que j'ai eue, était un copié collé de ce qui m'était arrivé dans mon enfance.
J'ai douté à un moment concernant ma vie de couple et de famille mais en fait dans mon cas ce n'est pas là où était le problème. C'était en moi. Je suis bien avec mon conjoint. C'est juste que j'ai eu une atteinte dans mon enfance, de rejet, de culpabilisation d'exister et d'être moi-même. Et cette blessure je l'ai donc revécue avec cette mauvaise rencontre.
Je pense que dans un premier temps, pouvoir te confier trouver un soutien le temps de passer le plus gros de la crise serait un plus. Aller voir un psy pour comprendre tout ce qui s'est joué dans cette relation et plus important et urgent traiter les pensées suicidaires. J'avoue que j'en ai eu aussi... mais j'ai tenu en me disant que le temps atténuerait ma souffrance.
Tenir, tenir jusqu'à ce que tout ça s'estompe. Le temps joue pour toi.
En ce que me concerne aujourd'hui, des fois je ressasse encore, mais je me suis enfin retrouvée, et récemment j'ai pu remettre en route un projet qui me tenait à cœur et ça va mieux, beaucoup mieux, je retrouve peu à peu mon enthousiasme, je prends plaisir aux menus plaisirs du quotidien. Je revis.
Voilà pour mon témoignage.
Courage, courage à toi.
Morso47
Messages : 1258
Inscription : jeu. 10 oct. 2019 23:21

Re: Avancer ou mourir

Message par Morso47 »

saluy Lyne

choisi la VIE !!

reprends toi , et laisses tes démons
abandonne les ...
Jeanne Calment n'a plus mal aux dents, car elle n'en a plus depuis longtemps
Lyne1712
Messages : 136
Inscription : mar. 27 avr. 2021 11:02

Re: Avancer ou mourir

Message par Lyne1712 »

Merci pour vos réponses.
Effectivement avoir quelqu un à qui parler de tout ça m'aiderait. Mais je n'ai personne. Et le plus dur, c'est que je dois faire semblant pour ne pas inquièter mes proches. Mais je n y arrive que difficilement, mon mari voit bien que j'ai perdu 5 kilos en 10 jours, que je ne mange rien et que je ne parle quasiment pas. J'ai contacté une psy car je sens que je ne survivrai pas si je reste seule comme cela avec ma souffrance.
Rien que de vous lire me fait pleurer.
Oui il faudrait que je sorte de mon confort qui n en.est plus un et que je dise peut etre la.verité mais ajd hui un autre drame sentimental dans vie et je ne sais pas si j"aurai la force de m accrocher encore. Et pt etre qu au fond c est de rester dans cetge situation qui me tue à petit feu. Je suis perdue.
Rimielle4, tu dis que le temps joue pour moi... juste pour avoir une idée combien de temps juste pour recommencer à avoir envie de quelque chose ? Combien de temps as tu mis pour te sentir mieux ?
Avatar de l’utilisateur
Jess2021
Messages : 17693
Inscription : mar. 1 janv. 2019 17:36

Re: Avancer ou mourir

Message par Jess2021 »

Lyne1712 a écrit : mar. 27 avr. 2021 11:38 Bonjour,
Je connais ce forum depuis six ans, en fait depuis que j'ai découvert que mon amant est un pervers narcissique.J'espère ne pas être jugée car je me juge déjà suffisamment très durement et je suis au bord du précipice.
Je vous ai beaucoup lu. Et aujourd'hui, j'ai besoin de vous écrire pour vous raconter une partie de mon histoire mais surtout pour vous demander comment survivre après la rupture.
Je n'ai pas la force de vous raconter tout en détail et rien que le fait de repenser à toutes ces années de vie gâchées me donnent envie de mourir... mais pour résumer : j'ai connu cet homme alors que mon mariage commençait à battre de l'aile. Il est devenu mon échappatoire à une vie de couple que je ne supportais plus. Mais je ne pouvais pas quitter ma famille pour lui : c'est paradoxale mais je ne voulais pas faire du mal à mon mari et mon enfant tout en sachant qu'en trompant leur confiance, je leur en faisais malgré tout. Je me trouvais des excuses en me disant qu'au moins ils n'en savaient rien. Ce qui n'a pas empêché la culpabilité de me ronger toutes ces années. J'ai essayé de quitter mon amant. Je ne vous raconte même pas le nombre de fois où l'on s'est séparé et remis ensemble. Il me maltraitait psychologiquement, me tromper, m'humiliait. Il avait des officielles (il en a enchaîné quelques unes). Vous savez ce qu'un pervers narcissique peut faire à quelqu'un, je ne vais pas vous raconter toutes les horreurs subies. Malgré cela, et sachant que j'avais auprès de moi un mari aimant, je n'ai pas pu m'en détacher. Il y a deux ans, mon amant a fini par se retrouver seul et a entamé une longue traversé du désert. Il n'avait plus aucune femme sous le coude. Il est tombé dans une sorte de "dépression" car il ne supportait pas la solitude et il a fini par écouter mes conseils et aller voir un psy. J'avais déjà essayé de l'en convaincre à plusieurs reprises mais il a fallu qu'il soit vulnérable pour qu'il m'écoute enfin. Il a fait une dizaine de séances avec un psy puis il a arrêté mais partant de là, une transformation s'est malgré tout opéré tout au long de ces 2 années de solitude. Enfin moi j'étais toujours là mais je refusais de me rejoindre comme il me le demandait. Petit à petit, je l'ai vu faire des efforts, changer, s'améliorer et ces six derniers mois, il m'a bien traité, comme un homme amoureux. Il m'a demandé ma main et il voulait absolument que je quitte mon mari pour le rejoindre. Je voulais le faire mais j'avais toujours cette peur de faire du mal alors je n'ai pas bougé, je n'ai pas pris de décisions. Le temps a passé et a plusieurs repris, il a voulu mettre un terme à notre relation car cela le faisait trop souffrir. Il ne voulait pas espérer pour rien, c'est ce qu'il disait. Alors on a essayé d'arrêter. Plusieurs tentatives. Mais à chaque fois, que ce soit lui ou moi, on revenait se parler. Jusqu'à dimanche, il y a deux semaines. Il était déjà très distant avant et je sentais qu'il avait fait la rencontre de quelqu'un car il avait de moins en moins de temps à me consacrer. Il ne m'avait pas caché qu'il s'était inscrit sur un site de rencontre comme je ne le voulais pas et qu'il espérait un jour pouvoir retrouver l'amour. Il m'avait dit aussi que le jour ou il retrouverait quelqu'un, il couperait tout car il lui faudrait m'oublier et ne pas recommencer les mêmes erreurs du passé sinon sa relation n'irait pas. Je vous avoue que ce discours m'a fait beaucoup de bien et me laisse croire qu'il a changé. Mais donc dimanche il y a deux semaines, il a fait ce qu'il a dit. Il a coupé toute possibilité de communication entre nous et a disparu, en m'expliquant que cette fois qu'il s'y tiendrait et qu'il voulait arrêter de souffrir. Il m'a assuré n'avoir personne mais moi je sais que oui. Je l'ai relancé ce jour car je suis tellement mal et je regrette tellement de ne pas l'avoir retrouvé. Je me suis finalement décidé à le rejoindre en combattant toutes mes peurs mais il est trop tard. Je lui ai fait un mail lui disant que oui je voulais l'épouser et de nous laisser encore une chance et il m'a répondu que je devais quitter mon mari pour être heureuse car je me mentais à moi même et que la vie était courte, mais que je devais le quitter pour moi et pas pour lui, pour avoir la chance d'avoir une plus belle vie et qu'il était dommage de gâcher de précieuses années à cause de la peur de... Il m'a répondu que lui ne me voulait plus même s'il m'aimait, que je ne pourrai jamais lui faire confiance après tout ce qu'il m'avait fait et que c'était normal, et qu'il ne supporterait plus les conflits entre nous et de se justifier en permanence. Il a ajouté en disant que j'aurai tjs une grande place dans son coeur et que je devais écouter grand corps malade, que la chanson "Je t'aime" c'était notre histoire et qu'il pleurait à chaque fois qu'il l'entendait. Il m'a dit qu'il avait peu mais qu'il allait se battre pour ce qu'il avait aujourd'hui, que grâce à moi qui lui avait ouvert les yeux, il pensait pouvoir changer et il m'a remercié. Ce mail m'a détruit pour plusieurs raisons. D'abord parce qu'il a complètement raison pour ma vie qui n'est qu'une mascarade mais il est and qui inenvisageable pour moi de quitter mari et enfants, je suis déjà en grande souffrance et une nouvelle séparation me tuerait pour de bon. Ensuite parce que je lui ai fait la leçon pendant des années sur la façon dont il traitait les gens et qu'en fait depuis des années, je me rends compte que moi aussi je suis une horrible personne et que je ne fais jamais les bons choix. J'ai mal parce que ce qu'il dit est vrai : je ne suis pas heureuse dans ma vie et je suis incapable de me bouger pour que cela change. Et lui le pervers narcissique, il a grandi, il a évolué. Je n'aurais jamais cru ça possible. On m avait dit que ces personnes étaient incurables, incapables de changer mais moi j'affirme que c'est faux. Alors oui il ne changera jamais complètement car il m'a écrit qu'il ne reviendrait pas parce qu'il pensait que je ne lui ferai jamais confiance et qu'il ne voulait plus les conflits... alors qu'en fait moi je sais de source sure qu'il a rencontré quelqu'un dernièrement. Mais là ou je vois son évolution, c'est qu'avant il n'aurait pas tout coupé avec moi pour vivre cette histoire. j'ai même vu qu'il avait supprimé ces profits sur les sites de rencontre. Il a tellement souffert de solitude qu'aujourd'hui il va tout faire pour être quelqu'un de bien et garder sa nouvelle compagne. Je devrais être heureuse pour lui et d'avoir pu contribuer à ce changement... mais pendant que je m'étais toute mon énergie à l'aider, je ne suis pas occupée de moi alors que j'avais moi aussi de nombreux pbs à régler. Je pense que je voulais oublier les miens en pensant aux siens. Sauf que voilà ajd'hui il n'est plus la, et le vide laissé par son absence me fait un mal de chien. Plus que ça même. Je n'ai plus le choix. Je sais qu'il n'y aura pas de retour en arrière possible alors maintenant je n'ai d'autres choix que d'avancer ou mourir. Ce matin, en me promenant, j'ai eu envie de me jeter dans l'eau et de me noyer. J'ai pensé à mon fils et je me suis dit ne fais pas ça, tu as peut être une chance que la douleur disparaisse un jour, il faut essayer.
Mais comment comment avancer quand on ne sait pas faire ? Quand on a jamais fait ? Je ne réussis pas à prendre de décisions ou alors quand j'en prends, je n'arrive pas à m'y tenir. Je ne peux plus dormir, plus manger, plus rire. Je suis comme morte à l'intérieur. Je ne ressens que de la douleur et cette douleur me donne envie de rien. Je n'ai d'énergies pour rien. SVP si vous avez un jour souffert comme moi, à ce point là, et que vous avez réussi à vous remettre, dites le moi. Dites moi comment il faut faire. Chez moi, je dois vivre avec ma douleur mais ne pas la montrer, je ne peux en parler à personne. Cela m'étouffe, m'empêche de respirer par moment. Est-ce qu'on peut se sortir de là quand on a de tel problème psychologique comme moi ? Car je me rends bien compte que mon comportement est pathologique. Ne pas pouvoir faire le deuil de quelqu'un... ce n'est pas normal. Et ça fait six ans.
Bonjour lyne et bienvenu

On est pas la pour te juger

J'ai un fils, un conjoint et j'ai eu un amant toxique
J'ai moi aussi voulu sauter du pont
Le mien a aussi a voulu m'épouser
Tu sais le mien aussi a fait quelque seance de psy
Tu dis qu'il a changé : je te dis que c'est FAUX

Il t a montré ce que TOI tu voulais voir en lui, c'est différent
Ce sont de parfait caméléon

Tu ne mérites pas de mourir pour une ordure pareil
Tu peux lire dans la bibliothèque des articles sur la perversion
Cet homme ne t'a jamais aimé comme une personne mais comme quelqu'un qui le maintenait a bout de bras

Ah on ferait tout pour eux
Mais il ne fera rien pour toi

Courage
Je suis au boulot, je repasserais te lire ce soir
Je vais te laisser mon histoire
Et si je n'avais qu'une seule chose à dire à mon coeur, je crois que ce serait : merci de continuer de (TE) BATTRE...
Avatar de l’utilisateur
Jess2021
Messages : 17693
Inscription : mar. 1 janv. 2019 17:36

Re: Avancer ou mourir

Message par Jess2021 »

Et si je n'avais qu'une seule chose à dire à mon coeur, je crois que ce serait : merci de continuer de (TE) BATTRE...
Avatar de l’utilisateur
Jess2021
Messages : 17693
Inscription : mar. 1 janv. 2019 17:36

Re: Avancer ou mourir

Message par Jess2021 »

Lyne1712 a écrit : mar. 27 avr. 2021 13:50 Merci pour vos réponses.
Effectivement avoir quelqu un à qui parler de tout ça m'aiderait. Mais je n'ai personne. Et le plus dur, c'est que je dois faire semblant pour ne pas inquièter mes proches. Mais je n y arrive que difficilement, mon mari voit bien que j'ai perdu 5 kilos en 10 jours, que je ne mange rien et que je ne parle quasiment pas. J'ai contacté une psy car je sens que je ne survivrai pas si je reste seule comme cela avec ma souffrance.
Rien que de vous lire me fait pleurer.
Oui il faudrait que je sorte de mon confort qui n en.est plus un et que je dise peut etre la.verité mais ajd hui un autre drame sentimental dans vie et je ne sais pas si j"aurai la force de m accrocher encore. Et pt etre qu au fond c est de rester dans cetge situation qui me tue à petit feu. Je suis perdue.
Rimielle4, tu dis que le temps joue pour moi... juste pour avoir une idée combien de temps juste pour recommencer à avoir envie de quelque chose ? Combien de temps as tu mis pour te sentir mieux ?
On se send mieux au fur et a mesure que les jours passent en travaillant sur soi et en essayant de comprendre

Moi j'ai voulu comprendre a quoi j'avais affaire

Je voulais savoir pourquoi j'avais tout accepter.

Ca fait 2 ans et demi que je ne ne suis plus avec lui et j'ai grandi.

UN CONSEIL COUPE TOUT CONTACT JE PENSE QUE LA GUÉRISON SERA PLUS EFFECTIVE..

Comme toi je n'avais que ce forum et une psy alors j'ai tout écrit écrit ici. Mes joies mes peines mes pensée mes flash mes questions des moments de ma vie avant lui. Avant mon toxique.. ce fut mon plus bel échappatoire. Tu trouveras toujours quelqu'un ici pour te donner un coup de pouce

Tu n'es plus seule
Courage
Et si je n'avais qu'une seule chose à dire à mon coeur, je crois que ce serait : merci de continuer de (TE) BATTRE...
Rimielle4
Messages : 167
Inscription : mar. 23 mars 2021 19:30

Re: Avancer ou mourir

Message par Rimielle4 »

mon mari voit bien que j'ai perdu 5 kilos en 10 jours, que je ne mange rien et que je ne parle quasiment pas.
et que je dise peut etre la.verité mais ajd hui un autre drame sentimental dans vie et je ne sais pas si j"aurai la force de m accrocher encore
Et pt etre qu au fond c est de rester dans cetge situation qui me tue à petit feu.

Le mien aussi a vu que cela n'allait pas. Un jour il a voulu prendre mon téléphone mais j'ai dit non. Je ne regrette pas de l'avoir tenu à l'écart. Ce qui m'arrivait n'avait rien à voir avec lui, avec nous deux.
Je ne voulais pas que cette histoire détruise en plus ce que que j'avais construit : une famille, mon lien précieux un conjoint avec qui on a traversé beaucoup de choses, que je respecte, que j'aime ! Je suis fière d'avoir tenu pour ma famille.
Cette mauvaise rencontre était une affreuse rencontre, elle aurait pu tout dévaster, j'aurai pu tout perdre, moi-même et les miens.
Je me suis concentrée avant tout à briser le lien parce que cette personne toxique voulait me maintenir sous son emprise malsaine, il a tenté de me manipuler jusqu'au bout. J'avais conscience qu'il fallait que je casse ce lien, en tout premier lieu, que je ne pouvais que trouver les forces en moi. Je savais ce qu'il fallait faire. Sans doute parce que je l'avais fait par le passé par rapport à ma propre famille (j'ai pris une énorme distance avec certains membres de ma famille durant des années).
Garder ce lien tue oui, parce qu'il n'est pas fondé sur des choses qui nous font nous épanouir et nous grandissent, mais nous détruit.

Pour le soutien, tu peux parler ici. On est là ;) plein de câlins pour toi<3<3<3
Rimielle4, tu dis que le temps joue pour moi... juste pour avoir une idée combien de temps juste pour recommencer à avoir envie de quelque chose ? Combien de temps as tu mis pour te sentir mieux ?
Ça fait 1 an et 8 mois que j'ai coupé les ponts. J'ai connu plusieurs phases, mais là c'est vraiment récemment que je sens que je me suis retrouvée, depuis que j'ai compris que j'avais rejoué la blessure de mon enfance.
Durant tout ce temps, malgré les hauts, les bas, (plus bas que hauts) j'ai avancé, mais ma vie n'a pas été vide, même si je me sentais morte à l'intérieur. Chaque petit pas arraché au malheur, même si je me sentais morte, m'a ramené à la vie. Petit à petit.

Accroche toi Lyne, courage !! :)
Boom
Messages : 1190
Inscription : mer. 13 janv. 2021 15:25

Re: Avancer ou mourir

Message par Boom »

Salut Lyne et bienvenue.

Je comprends ton mal être, tout comme Jess je pense car nos histoires sont assez similaires...

Comment va ton couple aujourd'hui ?
celineceline
Messages : 1189
Inscription : ven. 22 mars 2019 20:09

Re: Avancer ou mourir

Message par celineceline »

Lyne1712 bienvenue !
N’ai pas peur des derniers échanges ou sorties de route :shock: tu es chez toi ici y a du monde pour t’aider à avancer. On est avec toi courage.
Il arrive un moment dans la vie où vous vous éloignez de tout le drame et des gens qui le créent vous vous entourez de gens qui vous font rire.
Répondre