Au fond du gouffre a l'aide...

lolloo61
Messages : 1289
Enregistré le : 27 Aoû 2018, 11:43

Au fond du gouffre a l'aide...

Messagepar lolloo61 » 03 Avr 2019, 11:59

elle a entierement raison sassa..
tu vas pouvoir etre sauvé toi..

elle est sous son emprise total, elle le reprend mais elle doit avoir des conditions, elle le connait elle a subi avant.. Et puis PN veut se fondre dans la masse, il y a un moment oui il veut faire comme tout le monde, se marier avoir des enfants.. et la c'est le debut de la fin pour elle

fracassee
Messages : 481
Enregistré le : 18 Oct 2018, 16:06

Au fond du gouffre a l'aide...

Messagepar fracassee » 03 Avr 2019, 12:59

J ai connu ça,le mien est retourné 5 fois chez son ex la première année de notre « mise en ménage « . Ça fonctionnait vaguement tant qu elle ne posait aucune question, puis elle était de nouveau déçue par son comportement, elle voulait comprendre, il claquait la porte (quand ce n était que là porte) et rappliquait chez moi. Donc, cette fille qui l aime et qui pardonne tout est sans doute « confortable «  pour l instant mais pour combien de temps?

Dreamy
Messages : 2629
Enregistré le : 25 Oct 2018, 17:32

Au fond du gouffre a l'aide...

Messagepar Dreamy » 03 Avr 2019, 14:42

Sassa a écrit : Sauf que le mieux pour toi est de le laisser justement semer sa m*****, avec elle ou une autre, ce n'est pas toi qui la récoltera c'est là l'essentiel. Toi tu sais Rose.

Effectivement, considère cette rupture comme une chance inouïe ! Vive la liberté, Rose ! :4:
Vous êtes maître de votre vie et qu'importe votre prison, vous en avez les clés. (Dalai Lama)

Dzave
Messages : 2020
Enregistré le : 17 Aoû 2018, 11:49

Au fond du gouffre a l'aide...

Messagepar Dzave » 05 Avr 2019, 18:03

fracassee a écrit :Et Dzave, tu ne m as pas dit comment tu allais, il n y a jamais la moindre émotion dans tes interventions, fendille ta carapace, on t aime tous et on voudrait te chouchouter! :12:


Je vais bien Fracassée, je te remercie :)
Je me suis fixé pas mal de nouveaux objectifs, et je m'emploie à les atteindre. La vie reprend ses droits petit à petit ;)
C'est marrant que tu me parles de ma carapace d'ailleurs, parce que je travaille dessus justement. Elle me vient de mon enfance. C'est un peu un exosquelette : solide face aux agressions extérieures, elle est très protectrice a priori... mais, si jamais elle se fendille, si jamais elle se troue, me voilà en train de me vider de toute ma substance vitale. Peu de blessures, mais si blessure il y a, c'est la merde :lol: J'essaie donc d'en faire un squelette : certes, je vais m'écorcher, me couper, me blesser, plus souvent, mais la structure interne solide me permettra de ne plus me vider, de cicatriser. Bon c'est un peu confus je présume, ceux qui ont lu les fourmis de Werber comprendront surement ce que je veux dire !

Buissonnière a écrit :Pour moi ils réfléchissent à comment s'y prendre pour nous pourrir l'existence tout en jouant les calimeros. Ils établissent des plans sur le court et le moyen terme pour nuir ou nous faire mal.
Et d'ailleurs quand ils nous font parler lors de la phase de love bombing ils classent les "dossiers"
Si ça c'est pas machiavélique ! :5:

Faudrait qu'on se mette d'accord sur le sens de machiavélique. Pour moi, ça veut surtout dire intelligent et rusé, et donc inévitablement stratège et créatif. Or un PN n'est pas créatif... Leur "truc", ce n'est pas si réfléchi que ça, si intelligent que ça, c'est surtout bête et méchant. Vraiment le sale gosse des cours de récré, qui mérite qu'on le remette à sa place de gosse. Mais ça marche et ça fait de gros dégâts, principalement parce que le commun des mortels ignore l'existence des pervers, et qui plus est leur fonctionnement (et si en plus on manque d'amour-propre, ouille ouille ouille). C'est pour cela que je te suis à fond quand tu parles de l'éveil des consciences, c'est LA clé pour les détruire.

Alors, oui, je me souviens de la rage avec la bave aux lèvres, du rictus pervers... Mais je choisis de me rappeler de lui "au naturel", c'est-à-dire vautré sur mon canapé devant une série bas de gamme, la bouche ouverte et l’œil vitreux. Pas franchement l'image que j'ai du Prince de Machiavel quoi :lol:

eina a écrit :(Tu as aidé tant de personnes Dzave... (si j'osais je dirais même que tu m'as été... précieuse ;) ;) ;) ;) ;) ;) :lol: :lol: :lol: ;) ;) ;) ) J'espère que tu vas bien.)


Oh Eina :4: :4: :4:
Si contente de te revoir ici ! Et en même temps, je présume que ce n'est pas forcément bon signe :(
Je vais partir à la recherche de tes messages juste après, pour voir où tu en es.
Merci pour la "private joke" (pas si private que ça Ange hein, pas de souci), tu m'as touchée :39: :39:

Et Rose, comment vas-tu ? Tu en es où ?
On ne peut voir la lumière sans l'ombre, on ne peut percevoir le silence sans le bruit, on ne peut atteindre la sagesse sans la folie. Carl Gustav Jung

Avatar de l’utilisateur
Buissonnière
Membre protecteur
Messages : 4937
Enregistré le : 15 Nov 2018, 08:38

Au fond du gouffre a l'aide...

Messagepar Buissonnière » 06 Avr 2019, 12:13

Dzave a écrit :
Buissonnière a écrit :Pour moi ils réfléchissent à comment s'y prendre pour nous pourrir l'existence tout en jouant les calimeros. Ils établissent des plans sur le court et le moyen terme pour nuir ou nous faire mal.
Et d'ailleurs quand ils nous font parler lors de la phase de love bombing ils classent les "dossiers"
Si ça c'est pas machiavélique ! :5:

Faudrait qu'on se mette d'accord sur le sens de machiavélique. Pour moi, ça veut surtout dire intelligent et rusé, et donc inévitablement stratège et créatif. Or un PN n'est pas créatif... Leur "truc", ce n'est pas si réfléchi que ça, si intelligent que ça, c'est surtout bête et méchant. Vraiment le sale gosse des cours de récré, qui mérite qu'on le remette à sa place de gosse. Mais ça marche et ça fait de gros dégâts, principalement parce que le commun des mortels ignore l'existence des pervers, et qui plus est leur fonctionnement (et si en plus on manque d'amour-propre, ouille ouille ouille). C'est pour cela que je te suis à fond quand tu parles de l'éveil des consciences, c'est LA clé pour les détruire.


Coucou,
Oui en effet machiavélique n'est pas approprié tu as raison. Pas intelligent dans la planification de ses coups bas. Pas de hauteur de vue, pas de vue d'ensemble. Pas d'anticipation. Pas de ponctualité pour arriver à ses fins. Des actes en pointillé répétés et appris.

Bisous
On ne trahit pas le PN en rompant.
On se trahit soi-même en restant

Avatar de l’utilisateur
Hisa
Messages : 273
Enregistré le : 20 Jan 2019, 20:29

Au fond du gouffre a l'aide...

Messagepar Hisa » 07 Avr 2019, 12:32

Bonjour,

Pour ma part je ne suis pas tout à fait d'accord. Je vous expose mon point de vu et mon raisonnement et dites moi ce que je vous en pensez.

Il est vrai que l'on dit que le PN n'est pas créatif et qu'en ce sens il s'approprie les qualités de sa victime/proie pour se donner une personnalité. Pour ma part, j'approuve cela.
Cependant dans ses phases de manipulation pour blesser, mon expérience me dit que le PN sait planifier un piège et s'inventer une "histoire" autour de ce piège pour donner de la crédibilité à ce dernier. Et de ce que j'ai vu, ça peut aller très loin dans l'invention de cette histoire avec une minutie toute particulière. Ce que j'ai vu me permet de penser que ça ne peut être mis en place en seulement quelques minutes de réflexions "à chaud" pour bénéficier de l'aubaine d'une situation pouvant permettre la mise en place d'un piège (Il y a cependant des cas où effectivement cela se passe comme cela).

J'irai même à dire que que l'on retrouve cette "créativité" dans les phases de mégalomanie où le PN travestie des faits réels pour les repositionner dans un environnement dans lequel il est le cœur du sujet et où il jouit intellectuelle-ment à se remémorer les scènes pourtant issues de son propre mensonge. Bien entendu, si on ne sait pas ce qu'il est et que l'on n'était pas présent pendant les faits racontés dans ce récit "d'automasturbation intellectuelle", alors il apparaît difficile de s'imaginer que ce n'est que pure invention vu que cela parait crédible. La seule chose pouvant mettre le doute étant l'attitude du PN dans cette phase. Dans mon cas, c'est le genre de scène que l'on n'oublie pas.

Xela855
Messages : 659
Enregistré le : 18 Aoû 2018, 06:28

Au fond du gouffre a l'aide...

Messagepar Xela855 » 07 Avr 2019, 12:59

Je suis d accord hisa avec tes propos, mon ex savait etre inventive dans ses mensonges, mais comme tout mensonge on decouvre tôt ou tard la vérité...et c est la qu ils/elles sont dangereux et qu ils pètent des câbles.
J ai parfois vu que du feu c est bien qu elle etait inventive dans ses mises en scène.
J ai un exemple parlant...lors d une de nos nombreuses ruptures et après un rabibochage sa famille ne voulait plus entendre parler de moi alors que j etais la victimes de son dénigrement, et que c est moi qui suis parti car je souffrais trop et je ne comprennais plus ses colères. je n ai jamais su ce qu elle avait raconter sur moi, ils sont fort pour ça pour mentir, manipuler même leur propre famille... j ai du prendre cher je pense enfin bref...elle du etre très inventive dans ses mensonges et dans sa manipulation..
Je ne saurais jamais ce qu elle a pu dire et limite je m en tape..la seul chose que je ne comprend pas c est comment ca famille ne la voit pas comme elle est réellement " manipulatrice" " menteuse" " colerique" " hysterique" lorsqu elle est contrarié ...j ai ete témoin de quelques scènes de colère contre des membres de sa famille et personne ne se rebelle ...bizarre ...

Avatar de l’utilisateur
Bisounours
Messages : 1026
Enregistré le : 01 Jan 2019, 14:17

Au fond du gouffre a l'aide...

Messagepar Bisounours » 07 Avr 2019, 13:13

Moi aussi je me pose les mêmes questions maintenant par rapport à sa famille.

Juste avant ma décision de divorcer, mon mari a eu des problèmes de santé et faisait n'importe quoi par rapport à ça. J'en ai eu tellement assez de m'en prendre plein la pomme (de quoi je me mêlais ?) que j'ai fini par prendre mon téléphone et fait écouter à ma belle-mère un enregistrement de mon médecin qui disait clairement que l'on ne pouvait pas soigner quelqu'un qui ne voulait en faire qu'à sa tête. Je lui ai clairement démontré qu'entre les paroles de son fils et la réalité il y avait un énorme décalage. Pourtant, depuis, je n'ai eu aucun appel de sa part pour comprendre. Je dois dire que je m'en fiche maintenant.
Et tout au long de nos années de mariage (30 ans), elle n'a pas arrêté de dire qu'il allait se buter si on le contredisait.

Donc je pense que la famille sait au fond mais ne veut surtout pas ouvrir les yeux. Il faut dire que ma belle-famille "résout" les problèmes en ... les mettant sous le tapis ! On n'en parle pas donc il n'y a pas de problème...
Le bonheur est la seule chose qui se double si on le partage (Albert Schweitzer)

Quichotte
Messages : 404
Enregistré le : 30 Nov 2018, 00:42

Au fond du gouffre a l'aide...

Messagepar Quichotte » 07 Avr 2019, 15:42

Bonjour

Il y a de l' idée...

Dans le traitement que le texte fait des autres, les membres de la famille occupent une place en soi.
C' est un foyer de report des traits pathogènes pour le pervers. Et une sphère de validation tacite.

Je m' explique: si la victime privilégiée du pervers se trouve exogène au cercle familial, ce n' est qu' à titre subsidiaire, et historique.
Le pervers est présumé avoir exercé, et avoir " optimisé " ses conduites d' abord au sein du cercle familial propre.

La contrainte sociale, le fait de l' autonomisation sociale vient ensuite ouvrir un champ d' exercice plus vaste à sa réalisation narcissique. Un vivier plus conséquent.

Mais psychiquement, le pervers reste attaché au schéma de la première enceinte perverse, qui coïncide avec les liens familiaux. Ou rien de suffisamment entravant n' est venu interrompre le développement pervers. Et souvent, le noyau pervers familial a encouragé la " montée en compétence " perverse.
Les cercles qu' il circonscrit ensuite, ne mettent pas en faillite les compétences développées dans le premier ressort pervers ( famille " biologique, ou 1ere )

Lorsque le pervers " socialement adulte" parvient à intégrer un cercle déjà constitué ( bande de potes, belle famille, cercle " corporate" d' une entreprise etc...), ou qu' il élabore lui même ( il fait des associations propres à permettre la mise en concurrence narcissique), il dispose les conditions nécessaires à ce que ce cercle s' assimile par lui même à une communauté de type familial.
Avec des vassalités, des hiérarchisations, des loyautés et déloyautés semblables en nature et degré à celles mises en oeuvres dans la sphère familiale 1ere.

De fait, la complicité, le mutisme des proches de la 1ere famille du pervers se comprend.
Ils savent très bien que la soudure perverse au sein du cercle familial 1er est " sauvé " par la mise en place d' une famille de substitution ( le groupe, l' union, la famille civile que le pervers compose entre autres avec sa victime ) où se rejoué la mise à mort d' un seul au profit de la régulation, de la fédération du clan/ groupe/ bande/ famille...
C' est la structure du bouc émissaire.

Les cercles du pervers ne sont pas concomitants, à proprement parler. Même si les personnes-objets disposés dans un cercle sont aveugles qqfois aux personnes-objets existant dans d' autres cercles. Ils sont liés par une circulation émanant du 1er cercle, celui de la famille génétique ( ou adoptive), ils en sont les avatars.

Et il est préférable de voir souffrir son avatar.
We are such stuff as dreams are made on
And our little life is rounded with a sleep

Prospero. The tempest. Shakespeare.

Quichotte
Messages : 404
Enregistré le : 30 Nov 2018, 00:42

Au fond du gouffre a l'aide...

Messagepar Quichotte » 07 Avr 2019, 15:43

Dans le traitement que le PERVERS fait des autres, les membres de la famille occupent une place en soi.
We are such stuff as dreams are made on
And our little life is rounded with a sleep

Prospero. The tempest. Shakespeare.


Retourner vers « Le manipulateur pervers narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités