Après s'être tant perdus de vue, on se retrouve, se déchire... et il me quitte.

Yuni
Messages : 13
Inscription : sam. 5 sept. 2020 09:30

Après s'être tant perdus de vue, on se retrouve, se déchire... et il me quitte.

Message par Yuni »

Je reviens écrire ici un petit peu, j'en ai besoin. Cela fait maintenant 20 jours que je tiens le "no-contact" avec cet homme. Il y a des jours où le manque est vraiment insupportable. Je tiens comme je peux en me rappelant qu'il m'avait dit "oui" lorsque je lui avais demandé s'il voulait se débarrasser de moi et que c'est l'une des pires choses que j'ai pu entendre dans ma vie. Mais l'idée que je ne suis plus rien pour lui, que je n'existe plus, qu'il fait comme si notre histoire n'avait été qu'une sorte de parenthèse, me torture réellement. Je l'ai débloqué de mon téléphone depuis plusieurs jours, il ne se manifeste pas, et sur Facebook non plus. J'ai vraiment été éjectée de sa vie et c'est très dur de le réaliser. Je ne cesse de lire des témoignages d'autres personnes comme moi quittées par un homme ou une femme manipulateurs, et un phénomène récurrent est le retour de ces personnes, et leur harcèlement. Le mien semble ne pas appartenir à cette catégorie de personnes. Il est capable de jeter l'autre sans regret ni remord et j'ai du mal à l'accepter. Je suppose qu'il a déjà dû rencontrer une ou plusieurs femmes et que ces rencontres lui ont permis également de vite tourner la page de notre histoire, si elle en était une pour lui. Je n'arrive pas à supprimer cette sale habitude que j'ai de regarder mon téléphone et mon mail vingt fois dans la journée. Je n'attends que ça, un message de lui, une pensée qui me dise : Je ne t'ai pas oubliée. Je me sens détruite. En plus je n'arrive plus à faire confiance à personne, ni homme, ni femme, tellement le sentiment de trahison a été dévastateur avec lui. Je mets maintenant tous les hommes dans le même lot, et je n'arrive pas non plus à en voir un seul plus attirant ou plus "fort" que lui, tel que je me le représentais dans mes fantasmes d'adolescente. Le seul point positif est que j'ai maintenant tout le temps pour moi et pour travailler pour ma formation. Avec lui à mes côtés, il aurait été impossible de mener à bien mon travail, d'avoir des journées toute seule, il était et devait rester ma priorité. J'espère un jour pouvoir rencontrer un homme qui me guérisse de lui. Un homme que je trouverai plus beau, plus fort que lui. Pour que je puisse le détrôner de là où je suis allée le placer, comme une imbécile.
:arrow: Merci de ne pas citer mes messages
chou75
Messages : 23
Inscription : dim. 7 juin 2020 13:56

Après s'être tant perdus de vue, on se retrouve, se déchire... et il me quitte.

Message par chou75 »

Coucou Yuni,

J'ai envie de te dire que ça ne fait que trop peu de temps pour te remettre de cette histoire et que s'il ne s'est pas manifesté, ça ne veut pas dire qu'il ne le fera pas un jour. Généralement, ils ont des antennes pour cela, c'est quand on va mieux qu'ils se repointent en général. Qu'on va mieux mais qu'on n'est pas au top non plus, encore un peu fragile. Donc je dirai méfiance, tu n'es pas à l'abri d'un retour. Je sais ce que tu espères mais quand ça arrivera, ça te fera peut être du bien à l'ego sur le moment mais ce sera pour te reprendre un bon mur (malheureusement, je n'ai guère de doute là-dessus)
Donc s'il ne te recontacte jamais, ce qui m'étonnerait, ce serait plutôt une bénédiction pour toi.
Laisse-toi le temps, 20 jours, ce n'est RIEN (malheureusement).

Après, on s'en sort. Je crois que ça se fait par déclics. Quand on ouvre les yeux sur son comportement, quand on s'aperçoit qu'on peut vivre sans lui, quand on décide jour après jour de se choisir (pas toujours facile). C'est des hauts et des bas, des avancées, des reculs... bref, pas de tout repos. ça demande beaucoup de force, de ressources et de courage, de ne pas vouloir s'enfoncer dans ce marasme.

Quand au fait de penser que l'on ne pourra plus jamais faire confiance... je tenais ce même discours il y a encore pas longtemps. ça aussi ça change. Mon deuil est fait (presque 4 ans !! bon, je rappelle, que mon toxique je le cotoie tous les jours au taf), je me sens bien, je me connais mieux ; je pense avoir perdu quelques illusions mais pour mieux m'ancrer dans la réalité et ça ne rend pas les choses moins belles. Je me sens moins naïve, plus forte, plus respectueuse de ce que je suis, je m'aime de nouveau !!
Et du coup, me sentant plus forte, je sens que je peux refaire confiance.

Et d'ailleurs, toute confiante que je suis, j'ai renoué récemment amoureusement avec un ex d'il y a 10 ans. Enfin, ex... A l'époque, ce fut une histoire très courte - quelques semaines, il m'a couru après pendant de longues semaines pour me larguer très vite. Quand il m'a quittée, il m'a laissée tranquille. C'est moi qui l'ai recontacté quelques mois après et on est devenus de très bons amis. Il fait partie de mes amis les plus proches en fait. On a appris à se connaître, s'apprécier, une vraie complicité amicale est née. Il m'a fait part de ses regrets de s'être mal comporté avec moi (en soi, pas vraiment, surtout après le toxique que j'ai connu, il a seulement mis fin à notre relation un peu rapidement !). Et depuis un an, je sentais que ça avait changé de son côté, avec patience, il a réussi à me faire craquer :-)). C'est tout récent, c'est tout léger, tout doux, je ne me projette absolument pas, pas d'attente si ce n'est de profiter des bons moments que l'on se donne. Et c'est trop bien. Parce qu'en fait, on se connaît déjà beaucoup et que c'est quelqu'un en qui j'ai confiance. Qui m'a prouvé qu'il était là pour moi (en tant qu'ami - purée qu'est-ce que je l'ai bassiné avec mon ex toxique :-))!), qui n'a jamais porté de jugement sur moi, qui n'a jamais eu une mauvaise parole, une parole blessante ou méchante. Parce que j'adore sa personnalité. Parce que je rigole avec lui. Parce que je connais bien ses défauts. Parce que j'ai vu comment il se comportait avec les femmes. Parce qu'il est très câlin et qu'il me connaît bien aussi... (il m'a déjà vue dans mes pires moments). ça durera ou pas, je n'en sais rien, j'ai l'impression que notre amitié est trop solide pour être balayée quoiqu'il arrive. Bref, tout ça pour te dire, que la roue tourne et que la vie réserve de belles surprises ;-)

Bises Yuni et courage ! Tu y arriveras ! recentre-toi sur toi, on s'en fout de lui, de ce qu'il peut penser de toi, pourquoi il te rappelle pas, ce qu'il fait. Un jour, tu t'en taperas vraiment. Essaie d'imaginer par petites touches ce que ce sera à ce moment là. Comment tu te sentiras, c'est possible ! A force de l'imaginer, avec le temps, ça deviendra réel. C'est tout ce que je te souhaite !!

Chou
Yuni
Messages : 13
Inscription : sam. 5 sept. 2020 09:30

Après s'être tant perdus de vue, on se retrouve, se déchire... et il me quitte.

Message par Yuni »

Bonjour Chou75,

Je reviens ici te répondre, très tardivement je l'avoue, mais j'ai voulu un certain nombre de fois sans cependant y arriver. Réécrire sur cette histoire me semblait encore trop douloureux. Tu as raison Chou, il faut beaucoup de temps pour que je me remette de cette histoire. Depuis un mois, je travaille énormément pour finir ma formation, cela a été au final d'un grand appui - bien qu'épuisant - pour moins penser à cet homme qui accaparait tout mon temps, qui paralysait toutes mes pensées vers lui. Mais je ne l'ai évidemment pas oublié, mes sentiments restent. Je regarde toujours mon téléphone pour constater qu'il ne m'appelle pas, ne m'envoie pas de message, depuis presque deux mois maintenant. Je le regarde certes beaucoup moins, mais j'en ai toujours le besoin. Je vais régulièrement voir sur Badoo s'il est connecté. Récemment, sa date de dernière connexion avait disparu et il n'apparaissait plus du tout en ligne. Je me suis alors imaginée - je ne fais que ça depuis notre rupture - qu'il s'était mis en "mode invisible" car certainement avait-il dû être importuné par des femmes qui lui reprochaient de ne pas répondre instantanément alors qu'il était "en ligne". Et puis hier soir, je ne le trouve plus dans la liste des hommes "à proximité". Je fais défiler les visages, il n'apparaît pas. Je vais voir sur le téléphone de la personne de mon entourage qui nous avait permis de nous retrouver en lui parlant sur Badoo. Et dans ses messages, je vois que son profil est supprimé. "Profil supprimé". Le choc. Il a supprimé son profil. Instantanément pour moi, cela veut dire qu'il a trouvé quelqu'un. Je ne vois pas d'autre raison personnellement. Il a obtenu ce qu'il souhaitait, ça y est, il y est arrivé, il a réussi. Il est avec une autre.

La douleur de l'imaginer avec une autre, qui peut à présent obtenir de lui ce que je n'obtiendrai plus jamais, qu'il me refusera à jamais désormais : ses bras, son "amour" - même si je suis de plus en plus persuadée qu'il était faux - sa confiance, son corps, son amitié. Voilà, il a réussi. Il a réussi à me remplacer, il n'aura mis que deux mois. Je suis confirmée dans le fait qu'il ne m'aimait pas véritablement mais qu'est-ce que ça fait mal. Ca me fait mal aussi d'imaginer cette femme, de me dire qu'elle a sans doute à lui apporter des choses qu'il n'avait pas pu avoir de moi, et qui expliquent qu'il m'aie quittée. Cela me fait mal d'imaginer qu'elle est certainement à présent chez lui, auprès de lui, et qu'ils font tout ce que nous faisions ensemble, elle dort sans son lit comme je le faisais aussi. Il a dû également lui présenter ses enfants. Mais je souris à l'idée qu'elle vivra très certainement ce que j'ai supporté avec lui parce qu'il est incapable de fonctionner autrement : l'insupportable jalousie, sa possessivité à vous couper du monde extérieur, son enfant infect et irrespectueux, l'absence d'intimité qu'il instaure dans un triangle incestueux avec ses enfants, son incapacité à supporter que l'autre aie un avis contraire au sien et ne le suive pas dans ce qu'il a décidé pour deux. Ses colères, ses trahisons. Il reviendra sur Badoo dès leurs premières disputes, et elles arriveront vite, comme cela a été mon cas avec lui, dès la première semaine. Oui, je souris de ça, de me dire qu'il n'ira que d'échec en échec avec les femmes, toute sa vie, ça m'aide à supporter ce qu'il m'aura fait vivre depuis le mois de mai. A vrai dire la colère commence depuis plusieurs semaines à prendre le dessus sur le désespoir et c'est bon signe. Mais je sais que je n'aurai véritablement ma revanche que le jour où il me recontactera et que cette fois, ce sera moi qui l'enverrai chier et le nierait dans son existence. Je serai enfin en position de force, et jamais plus je ne me rabaisserai devant lui comme j'ai pu le faire, pire qu'un chien. C'est tout ce qu'il mérite, mon ignorance, mon indifférence.

Et toi, Chou, raconte-moi, comment cela se passe avec cet ex que tu as retrouvé ? Es-tu toujours avec lui ?

Pour ma part je pense que je vais rester un bon moment toute seule. J'en ai tellement besoin. Je dois me protéger absolument et de toute façon j'ai une méfiance désormais accrue envers tous les hommes ; c'est ma seule façon de me protéger actuellement.

J'aimerais encore échanger ici, j'en ai besoin. N'hésitez pas à me répondre et à me parler de ce que vous avez vécu de votre côté.
:arrow: Merci de ne pas citer mes messages
chou75
Messages : 23
Inscription : dim. 7 juin 2020 13:56

Après s'être tant perdus de vue, on se retrouve, se déchire... et il me quitte.

Message par chou75 »

Bonsoir Yuni,

Ah tu écris bien quand tu veux, le forum est là pour toi, pour t'épancher quand tu en ressens le besoin. Il n'y a pas de réponse qui presse ;-)
ça me serre le coeur de te lire car je comprends tout à fait les étapes par lesquelles tu passes pour y être passée.
Quelques conseils/remarques sous forme de listes si tu permets (excuse-moi d'avance si c'est un peu décousu) :

- il faut vraiment que tu trouves un moyen de ne pas aller "fouiller" désormais dans les RS ou sur les sites (je dis ça mais je sais ô combien c'est difficile, beaucoup de rechutes) - peut-être essayer de se tenir à un max de temps par jour ou un jour sur deux, puis un jour sur 3 etc.
Il faut se discipliner !!

- garde en tête toujours que l'on ne sait pas ce qu'il se passe dans son nouveau couple et ça ne sert à RIEN de se faire des films. Il y a aura des bons moments mais pas que (loin de là !). Mon ex, lui s'est trouvé une nana, moins de 3 semaines après m'avoir quittée et il m'a quittée alors qu'il avait été toujours adorable avec moi (toxique après la rupture). J'ai difficilement connu plus douloureux. Mais... c'est horrible mais ça apprend plein de trucs, j'ai été aux premières loges pour ainsi dire puisque je bossais avec lui... bon, ben c'était pas tout rose. Il me draguait/harcelait et il a fini par la larguer de façon très moche. Rebelote avec une autre, même scenario. Je me suis rendue compte que oui, il fait des choses chouette avec sa nouvelle (forcément, hein) tandis que toi, tu douilles à mort. Mais franchement, ça reste du flanc, pas de sentiments profonds. Alors au final, j'en arrivais à avoir de la peine pour ces femmes. Je trouvais qu'elles ne méritaient pas ça et qu'elles étaient chouettes, pleines de qualités, qu'elles aussi pensaient vivre une belle histoire et puis... non en fait.

- donc toujours se recentrer. C'est nickel d'avoir ta formation. C'est un bon dérivatif, tu fais quelque chose POUR TOI. Fais attention aussi à ta santé, c'est important (sommeil, alimentation, temps de repos/pause, se faire des petits plaisirs).

- tu m'as l'air d'avoir bien la tête sur les épaules, ça va aller

- aide-toi à accélérer le deuil : hop hop hop, on arrête l'autoflagellation ("sa next lui apportera plus que moi... ", non non non, elle a des qualités comme toi tu en avais, mais pour ces gars-là, ça ne va jamais). On fait la liste de tout ce que l'on sait pouvoir apporter à un homme, du moins quand ça va : notre sourire, notre bonne humeur, du soutien, des calins, de l'intelligence ... Se répéter qu'on est super, qu'on mérite mieux.
On n'y croit pas trop mais ça finit par rentrer ! Vraiment, ARRETER de se COMPARER, être bienveillante avec soi-même, sois ta meilleure amie

- moi ça m'a aidé d'écrire tous les jours dans un journal. Whaow quand tu reviens en arrière, des fois, tu te fais peur, comment tu tournes les trucs en boucle et puis tu vois des évolutions peu à peu et puis un jour, tu n'as plus envie d'écrire parce que tu t'en tapes de cette histoire !!! si si !! ou du moins, tu as envie d'écrire sur des choses beaucoup plus sympas ;-)

- très bon l'étape de la colère, vis-la à fond. Tape et crie dans les oreillers, fais du sport jusqu'à épuisement, sors toute cette toxicité

- Entoure-toi de tes amis/famille, laisse-toi consoler, chouchouter, écouter


Et puis un jour, l'espoir viendra, avec un autre, à un moment où tu ne t'y attendras pas. Et ça peut être très très bon.
Oui, je suis toujours avec mon ami chéri. On est un peu loin l'un de l'autre, c'est une relation à distance mais on le prend bien tous les deux. C'est assez génial en fait d'être avec l'un de ses meilleurs amis. Il y a de la confiance, de la communication tout de suite, parce qu'on se connaît bien, on s'est toujours beaucoup parlé. Moi je suis rassurée car je connais toutes ces histoires précédentes, son entourage et je sais que c'est quelqu'un de bien. Ses défauts aussi je les connais et j'aime sa personnalité. Je me rends compte que je suis 100 fois plus câline avec lui qu'avec mon ex. C'est un gros signe pour moi que je suis plus à l'aise avec lui. Et puis, il y aussi de la passion et il y a aussi encore à découvrir. En tout cas, on est tous les deux un peu étonnés, on rit beaucoup, et on trouve ça génial d'être amis d'abord (on n'avait jamais connu cette situation ni l'un ni l'autre). On sait qu'on s'aime déjà d'amitié et qu'il y a des sentiments amoureux présents aussi qui se développent. On a envie d'y aller tout doucement, mais envie d'y aller tous les deux. Il a su me rassurer à deux reprises où j'en ai eu besoin parce qu'il avait été un chouille maladroit pour moi et que je suis parfois très sensible (surtout après ces quelques années pourries). Et il l'a fait avec tellement de gentillesse, d'ouverture, d'intérêt pour comprendre le truc... whoaw, j'ai trouvé ça super beau.
Je sais qu'il veut que je sois bien dans cette relation. Je sens qu'il n'y a pas de relation de dépendance, ni de truc toxique qui traîne. Aucun red flag en fait, aucune petite alarme au fond. Donc voilà, aujourd'hui, je suis très très très heureuse.

Tu le seras à ton tour de nouveau un jour Yuni. Donne-toi les moyens de dégager l'horizon :-))
Chou
Yuni
Messages : 13
Inscription : sam. 5 sept. 2020 09:30

Re: Après s'être tant perdus de vue, on se retrouve, se déchire... et il me quitte.

Message par Yuni »

Merci Chou pour ton message, il m'a fait beaucoup de bien au mois de novembre. Savoir qu'on est lue, comprise, recevoir de l'attention, de la bienveillance humaine aide tellement. J'espère que de ton côté, ta nouvelle histoire d'amour avec ton ami t'apporte toujours plus de joie et de renouveau.

Depuis novembre, je me suis consacrée jour et nuit à ma formation, je me suis plongée dans le travail que j'avais à faire, à rattraper. Cela m'a beaucoup aidée à moins penser à cet homme, et à ne penser qu'au négatif lorsque je pensais à lui. J'ai enfin mon diplôme aujourd'hui, après des années de formation et c'est un réel aboutissement dans ma vie. Malheureusement, le travail réalisé, la réussite obtenue, je suis de nouveau dans une période un peu "vide" - je ne cherche pas encore du travail, j'ai besoin de beaucoup de repos, de me retrouver, après tant d'épuisement intellectuel - et mes pensées pour cet homme sont revenues démultipliées. Je ne cesse de me refaire notre histoire dans sa tête, son déroulement, notre première rencontre il y a vingt ans, les retrouvailles vingt ans après et ce cauchemar vécu à ses côtés : les disputes, les conflits permanents, son fils insupportable avec moi, ses reproches. Et également le revers du cauchemar, le pire à se remémorer : l'admiration toujours là pour lui, "ne pas en croire mes yeux" que je vis une histoire avec lui, que j'ai tant admiré et dont j'ai tant rêvé, et nos baisers, ses bras, sa peau, son odeur. Je l'aime encore. Je l'aime et je le déteste de m'avoir trahie, de m'avoir fait perdre confiance en lui, et confiance en moi. Je n'avais pas besoin qu'il revienne dans ma vie, mon rêve était si beau sans lui, mon souvenir intact, il ne fallait pas y toucher. Je regrette que nous ayons vécu cette histoire d'amour. Nous aurions dû être seulement "amis", juste discuter, rire, partager quelques moments de temps en temps autour d'une bière ou d'un film. Mais il ne pouvait pas en être autrement : cette histoire, je l'ai voulue, je l'ai voulue plus que n'importe quelle autre.

Je ne peux l'oublier, tout comme je ne peux plus faire confiance à aucun homme. Me voilà maintenant les généralisant tous à des "salauds", des malhonnêtes, des menteurs, tous infidèles ou potentiellement infidèles. J'ai tenté plusieurs fois d'aller sur des sites de rencontre mais je fais toujours la même chose : je les compare un à un à lui, et ce n'est jamais lui. Tous me semblent insipides, sans charme, sans saveur, ou alors je crois percevoir en eux le vice, le mensonge, la capacité à me faire souffrir.

Mi-octobre, je crois l'avoir dit ici, il a supprimé son compte des sites de rencontres. Il a certainement dû rencontrer une femme. Aujourd'hui, j'ai réouvert un compte sur le principal où il se rendait : bingo, il y est de nouveau, sous un autre compte. Il refait le même schéma, rejoue le même scénario : il cherche de nouveau quelqu'un. Sa vie se résume t-elle à ça ? Peut-être même est-il encore en couple tout en cherchant ailleurs, comme il m'a fait. Je sais que je ne dois pas regarder, chercher sa présence, mais pour l'instant je suis incapable de ne pas le faire : il me faut m'y adonner une fois par mois environ. Sur Facebook il ne poste rien de particulier, aucune mention d'une "mise en couple", pas de message signifiant une femme amoureuse.

Il ne m'a jamais recontactée depuis mi-septembre. Quatre mois que nous ne nous sommes plus parlés. Quatre mois, c'est exactement le temps que nous sommes restés ensemble. Quatre mois de folie, de cauchemar et de rêve éveillé, où le temps n'existait plus, où lui seul existait pour moi. Je ne veux plus jamais revivre un amour pareil.

Il ne m'a pas souhaité de bonne année. Moi non plus. Je croyais bêtement qu'il le ferait. Je suis loin d'être guérie de mes illusions avec lui. Je m'accroche à mon rêve, je ne veux pas le lâcher. Et pourtant, je lui en veux tant, pour ses mots, pour ses actes, je lui en veux tant de m'avoir blessée, déçue, trahie. Je l'aime et je le déteste à la fois. J'ai des envies de vengeance régulièrement - je voudrais avoir le dernier mot, là où il semble que ce soit lui qui ait gagné la partie - me quitter, en disant : "J'y ai mis fin" en parlant de notre relation. Me quitter comme une vieille chaussette à laquelle il ne pense plus du tout. Il ne m'a jamais aimée, et c'est toujours difficile de l'admettre. Je pensais que sa jalousie maladive était un signe d'amour - moi qui n'était jamais tombée sur ce type de jalousie - or c'était juste une projection de sa propre tendance infidèle. J'ai été dupée par cet homme. Je crois que je voudrais que tous les hommes paient pour lui maintenant. Moi qui aimait vraiment les hommes auparavant - même si j'avais décidé d'arrêter de souffrir, de renoncer à la recherche de l'amour - en moi j'avais toujours le rêve de trouver un homme avec qui quelque chose puisse vraiment exister. Aujourd'hui, je suis dans la haine, ou je ne sais pas trop. Je leur en veux à tous.

J'ai encore l'espoir qu'il me recontacte, comme je peux être bête. Juste pour me demander pour mon diplôme, notamment. Mais non. Je n'existe plus pour lui.
:arrow: Merci de ne pas citer mes messages
Avatar de l’utilisateur
Janou
Messages : 1832
Inscription : sam. 18 mai 2019 11:35

Re: Après s'être tant perdus de vue, on se retrouve, se déchire... et il me quitte.

Message par Janou »

bonjour Yuni,
Pries plutôt le ciel qu'il ne te recontacte jamais. Tu as cerné cet homme et en allant sur les réseaux sociaux tu te fais mal inutilement.
Attendre quelque chose de positif venant de lui... tu rêves. Ils en sont tous bien incapables ces tordus du bocal. Ils sont menteurs, manipulateurs, ils n'aiment qu'eux donc seule leur petite personne comptent pour eux et s'ils nous font un compliment totalement insincère venant d'eux ils faut se demander ce qu'ils attendent de nous en échange car chez eux rien n'est jamais gratuit.
Bravo pour ta réussite dans tes études ! focalises toi sur cela. tu as besoin actuellement de faire un break pas de problème après avoir tant donné. mais cela ne veut pas dire de rester dans ton coin à penser ce qui aurait pu être, ça ce n'aurait jamais pu exister c'était un miroir aux alouettes.
Maintenant penses à toi ! sors, rencontre des amis, ta famille si tu n'arrives pas seule va voir un bon thérapeute. soignes tes propres failles et surtout surtout prends bien soin de toi
J'ai appris que je ne devais pas perdre mon temps et mon énergie à me battre avec les personnes toxiques. Elles n'ont rien à perdre
http://forum.perversnarcissique.com/45-ans-avec-un-pervers-narcissique-t6334.html
Lapsus
Messages : 1508
Inscription : lun. 9 sept. 2019 09:32

Re: Après s'être tant perdus de vue, on se retrouve, se déchire... et il me quitte.

Message par Lapsus »

Salut Yuni,

Tu as bien fait de repasser par ici, et bravo pour ton diplôme!
Tu as réussi à t'ouvrir de nouvelles voies, c'est génial.

Tout ce que tu nous racontes ci-dessus – ton attachement à ce malotru qui persiste, ta déception parce qu'il n'a jamais repris contact, ton rêve brisé dont tu ne peux encore te détacher, ton envie de revanche – est tout à fait normal mais montre à quel point tu es encore vulnérable!
S'il se manifestait aujourd'hui, tu en serais bouleversée et tu aurais sans doute trop envie de lui répondre, ce qui lui offrirait une bonne occasion de reprendre son entreprise de destruction...

Repose-toi, oui, mais si tu en as l'énergie, fais des petits pas vers ton avenir, cherche dans quelle direction tu aimerais faire valoir ton diplôme, évalue les employeurs potentiels, monte ton dossier et pose des candidatures?

Te lancer dans la quête d'une nouvelle relation amoureuse dans ton état actuel risque un peu trop de donner des résultats décevants...

Courage Yuni, tu as déjà fait de grands pas vers ta guérison, accroche-toi!
Continue à faire des choses pour toi, c'est cela qui te préparera au mieux à de nouvelles relations!
:39:
On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n'en a qu’une.
Confucius

10722e jour de contact (à peu près)
Répondre