Après s'être tant perdus de vue, on se retrouve, se déchire... et il me quitte.

Yuni
Messages : 13
Inscription : sam. 5 sept. 2020 09:30

Après s'être tant perdus de vue, on se retrouve, se déchire... et il me quitte.

Message par Yuni »

Bonjour Lapsus,

Oui c'est un véritable expert et c'est seulement maintenant que je le réalise... J'aurais dû me poser des questions en voyant ce qu'il faisait sur Badoo avant moi, ses messages à plusieurs femmes en même temps, mais bêtement j'ai pensé qu'il papillonnait parce qu'il était celibataire et attendait de trouver "la bonne" pour être fidèle. Ensuite, il n'y allait plus, du moins je l'ai cru, jusqu'à début août où prise d'une bonne intuition je suis allée voir, et l'ai en effet vu connecté. Aujourd'hui, je pense aussi qu'il m'a menti sur le fait qu'il était resté fidèle à sa femme pendant leurs dix-sept ans ensemble. Ou du moins, il la trompait peut-être "virtuellement", mais cela reste toutefois une tromperie. Ce qu'il a réellement fait, je ne le saurai jamais. Je ne saurai jamais qui il est vraiment, c'est ce que je lui dis dans mon dernier message.

J'ai supprimé mon compte sur Badoo et que c'est douloureux de ne plus avoir ce seul lien que j'avais avec lui, ce lien destructeur où je le voyais connecté, où je voyais sa photo, où je me disais : "Il est là, il est en ligne, il existe encore" tout en me disant : "Il me fait vivre le pire, lui l'homme que j'aime, en train de draguer d'autres femmes sous mon nez, la pire chose qui puisse exister, la pire des souffrances." Il est bloqué de partout, sauf sur mon mail où je ne sais pas si je peux bloquer une adresse. Je crois qu'en vérité, je voudrais conserver ce "garde-fou" pour garder un unique espoir qu'il me recontacte un jour :oops: Je suis une imbécile, je sais, mais j'ai encore ce brin d'espoir qu'il regrettera dans quelques temps ce qu'il m'a fait et me dira : "Finalement, je regrette le mal que je t'ai fait, et en partant je me suis aperçu combien tu pouvais me manquer, combien avec toi c'était différent des autres." Aujourd'hui, j'ai de nouveau eu envie de l'appeler, alors que hier mon message était lapidaire, sans appel. J'aurai toujours été ainsi avec lui : "Je t'aime, je te quitte, je t'aime." Je me demande ce qu'il fait, il me manque, sa voix, son corps, tout me manque de lui. Je n'arrête pas de l'imaginer avec une autre femme c'est insupportable. Mais je me suis raisonnée : " A quoi bon l'appeler ? Il ne voudra jamais revenir avec moi, et il ne s'intéresse plus à moi, ce sont les autres femmes désormais qui ont sa préférence. Il te répondra au bout de deux heures d'appel, pour jouer la fausse compassion et te raconter encore des mensonges gros comme la maison. Alors résiste. RESISTE." Vous avez toutes raison, il s'agit d'un véritable sevrage et c'est terrible, je n'ai plus aucune raison de vivre je l'impression, déjà que je suis fondamentalement dépressive depuis mon plus jeune âge. Heureusement je revois mon psy mardi, mais nous en sommes réduits à une séance par semaine depuis le Covid, et j'aurais tant besoin de plus.

Tu as raison, Lapsus, ce qui me manque le plus c'est moi, et quand j'aime de cette façon je m'oublie totalement, je me mets complètement à mort. Je connais déjà mon mode de fonctionnement, je m'analyse avec l'aide de mon psy depuis plus de 15 ans mais j'en reviens encore à reproduire les mêmes processus de destruction avec certains hommes... Je suis si fatiguée, si lassée et déçue de moi-même aussi. Je pense avoir des qualités, et c'est gentil de me le dire, merci. Mais ces qualités sont bafouées j'ai l'impression, et ne me sont d'aucune utilité devant la souffrance. Ce que c'est dur ce que je vis, moi qui m'étais jurée de ne pas revivre ça... Et puis avec lui cela me semble encore plus douloureux qu'avec les autres, lui, ce prof adoré de ma toute jeune vie d'adulte, mon souvenir si beau, qu'il a détruit...
:arrow: Merci de ne pas citer mes messages
celineceline
Messages : 1020
Inscription : ven. 22 mars 2019 20:09

Après s'être tant perdus de vue, on se retrouve, se déchire... et il me quitte.

Message par celineceline »

Le problème Yuni un pn même s’il revient pour s’excuser regretter tout le mal qu’il t’a fait cela reste et restera toujours du blabla puisqu’il le fera pour te tendre un piège un pn n’est pas sincère comme nous il est sans cœur il calcule à des fins de destruction, aussi dur à concevoir et à entendre. C’est un ennemi pas un ami ! Il faut s’ancrer ce truc improbable dans la tête cela ne sert à rien de se mettre à sa place ni de le comprendre. La haine est un bon motif de détachement. On devrait détester toute personne qui nous fait sciemment du mal. Et nous nous respecter en posant des limites. Basique ! Je trouve que tu es courageuse tu réagis bien en le bloquant tu as compris. Certains jours seront plus difficiles que d’autres tu n’échapperas pas à la douleur. Parle-en à ton psy, trouve des points de renforts pour passer le cap. Regarde des vidéos de témoignages ou autres sur le sujet cela te confortera dans ta décision. Tu verras à quoi tu échappes crois-moi vaut mieux avoir pn en photo qu’en vrai :D En trois mois je ne vois pas la belle période il a rapidement tombé le masque, certainement ton rêve du passé que tu dois abandonner et qui te fait tant souffrir, le sujet c’est toi-même. Sois forte et fière. Courage !
Il arrive un moment dans la vie où vous vous éloignez de tout le drame et des gens qui le créent vous vous entourez de gens qui vous font rire.
chou75
Messages : 23
Inscription : dim. 7 juin 2020 13:56

Après s'être tant perdus de vue, on se retrouve, se déchire... et il me quitte.

Message par chou75 »

Un petit coucou Yuni, pour t'apporter tout mon soutien.
Tu es courageuse, tu as pris la bonne décision, de ne pas aller le rejoindre. C'est difficile, mais le no contact est la seule solution.
ça ira de mieux en mieux, loin de lui, avec l'aide de ta psy, en venant écrire ici, en lisant sur les PN.
Je trouve que tu es très lucide sur la situation, ce qui va beaucoup t'aider.
Même si tu vas connaître les montagnes russes, le temps du sevrage.
Cette relation n'en était pas une, ton ex était très toxique, rien de possible avec lui.
Accroche-toi à cela et vraiment essaie de ne pas craquer. Sois bienveillante avec toi. Retrouve-toi.

Petit témoignage. Mon ex n'a pas le côté destructeur du PN mais a commencé à être toxique vers la fin de notre relation (j'ai eu du lovebombing pendant plusieurs années, avec qqes trucs pas nets pendant la relation sur lesquelles je n'ai pas voulu m'attarder). Il m'a quittée du jour au lendemain. En a vite retrouvé une autre. On travaille dans le même service, donc on se voit quotidiennement. Et c'est là que sa vraie toxicité est apparue. Il m'a "harcelée" avec beaucoup de blabla, de sentiments etc, en sachant très bien comment s'y prendre, pour recoucher avec moi. J'ai fini par craquer au bout d'une année (alors qu'il était toujours avec sa nana soi disant polyamouresue). Pour me sentir hyper mal ensuite puisqu'il ne s'était finalement pas du tout remis en cause. Il a largué sa copine. Rebelotte, il m'a recouru après pendant des mois. J'ai recraqué mais oui, le corps parle : j'étais fatiguée, j'avais des douleurs bizarres dans le corps et j'avais envie de fuir. J'ai rapidement mis fin à la relation même si j'avais encore des sentiments. Il s'en est retrouvée une autre rapidement. Alors qu'il était avec elle depuis six mois et qu'il clamait à tout le monde être très amoureux, il m'a fait du rentre dedans comme jamais. ça m'a dégoûtée. Aucune fiabilité ! Infidèle. Aucun respect. Il disait toujours ne pas vouloir me faire souffrir, mais il me faisait bien souffrir !! que des mots.
Regarder les actes. J'ai arrêté de lui parler au travail (dans le même bureau, ambiance !!). Il revenait à la charge de temps en temps. Est arrivé le confinement. Et pour moi, ça a été une bénédiction. Bien sûr, il m'a rappelée une fois, prétextant un truc de boulot, en me disant combien j'étais importante pour lui, qu'il aimerait que l'on soit amis (j'ai su par la suite, qu'il venait de quitter sa copine). L'éternel blabla. Je l'ai envoyé balader.
Même si j'avais cru avancer, et j'avais avancé, mais pas autant que je le pensais, je me suis rendue compte que le NO contact changeait tout ! Là, j'ai pu me retrouver complètement, j'ai lu beaucoup sur les relations toxiques, j'ai pris beaucoup de recul et j'ai pu finir de me détacher complètement. il m'aura fallu 3 ans et demi !!! Là où je sais que je suis parfaitement détachée, c'est que pendant le confinement, j'ai ressenti une énorme colère envers lui et même celle-ci a disparu ! Je pense même lui avoir pardonné, même si je n'oublie pas.


C'est beaucoup 3 ans et demi mais c'est le temps qu'il m'a fallu avec ce contexte où je le voyais tous les jours.
Je l'ai revu depuis au travail et je l'ai trouvé tellement... petit, rigide, pas interessant, fade (je n'ai jamais pensé cela d'aucun de mes ex, pour moi, c'est bien un signe que ce n'était pas de l'amour mais une force d'attachement/dépendance). Aujourd'hui, je suis bien mais je me méfie, car ces bestioles-là savent exactement s'y prendre pour jouer avec nos faiblesses.

Donc oui au no contact ! travailler sur soi à s'aimer, à s'aimer, à prendre soin de soi, à se sécuriser, sans avoir besoin d'un autre, de son épaule, de son regard. Après, on est tellement fière et on se sent tellement forte d'avoir surmonté tout cela ! C'est tout ce que je te souhaite.
Et tu y arriveras. Tu as déjà fait les premiers pas qu'il fallait ! Mais vraiment accroche toi parce qu'ils sont très très forts pour venir nous piquer dans nos moments de faiblesse ou quand tu penses aller mieux mais où ce n'est pas encore tout à fait ça en fait. Tu as vu son double jeu, tu l'as compris, même si c'est douloureux, garde-le bien en tête. Et quelque part, cette histoire, même si elle est douloureuse, t'aura peut-être permise de ne plus avoir en tête ton histoire de jeune fille, t'obliger à en faire le deuil, pour laisser pleinement de la place à un autre dans le futur.

Plein de courage, tu as l'air d'être une très belle personne.
Avatar de l’utilisateur
Janou
Messages : 1832
Inscription : sam. 18 mai 2019 11:35

Après s'être tant perdus de vue, on se retrouve, se déchire... et il me quitte.

Message par Janou »

Bonjour Yuni n'attends rien de lui tes mails tu dois au moins pouvoir les mettre dans spam... que veux tu qu'il te réponde ? ce ne sera que des mensonges ... Tu as fais comme moi tu lui as dit ses 4 vérités cela nous soulage bien mais ils n'ont qu'une mémoire de poisson rouge pour tout les mensonges et le mal qu'ils nous font par contre ils ont le chic pour mettre à l'envers , détourner tout ce que nous pouvons leur dire et nous le reprocher : ils se croient irréprochables et bien-sur tout est toujours de notre faute..
Ce qui m'a le plus aidée c'est la colère que j'ai pu éprouver son encontre , aujourd’hui je suis beaucoup plus apaisée et quand je suis obligée de le joindre ses mensonges ,encore et toujours puisqu'il est dans l'impossibilité de changer, me font rire et je ne m'en cache pas - cela l'énerve beaucoup de voir que je crois plus un seul mot de ce qu'il peut me dire.
apprend à être douce pour toi-même, à te pardonner les erreurs que tu peux faire et apprends aussi à t'ouvrir aux autres
J'ai appris que je ne devais pas perdre mon temps et mon énergie à me battre avec les personnes toxiques. Elles n'ont rien à perdre
http://forum.perversnarcissique.com/45-ans-avec-un-pervers-narcissique-t6334.html
Yuni
Messages : 13
Inscription : sam. 5 sept. 2020 09:30

Après s'être tant perdus de vue, on se retrouve, se déchire... et il me quitte.

Message par Yuni »

Merci à vous pour vos messages, cela me fait beaucoup de bien. Je vous réponds d'abord, et ensuite je vais vous donner des nouvelles, car hier, mon ex m'a appelée... :|

Celineceline, oui, j'ai un mal fou à me dire que je ne peux pas le comprendre, ni me mettre à sa place. Parce que c'est la première chose que je fais habituellement, me demander comment l'autre pense, comment il vit les choses, et m'appuyer sur ça dans mon rapport à lui, à notre relation. Là je n'ai aucun appui, du moins je n'en ai plus, car je croyais le connaître assez bien, connaître ses pensées, ses ressentis. Je me rends compte qu'en vérité il n'y a plus aucune fiabilité de quoi que ce soit, tout est en cendres, l'image que j'avais de lui, et cette confiance en lui, je dois faire face à une personne inconnue, étrangère, à quelqu'un que je n'ai en vérité jamais connu, que je ne connaissais pas et c'est un véritable deuil en effet à réaliser. J'ai encore beaucoup de mal à me dire que cet homme voulait me nuire, qu'il est réellement manipulateur. Ca me semble si inconcevable, si fou. Oui, il faut laisser tomber le rêve du passé, ce si beau rêve que j'ai gardé en tête vingt ans durant...

Chou75, oui cette période que cet homme me fait vivre relève vraiment des montagnes russes, psychiquement je suis perdue, débordée, confuse, il y a un trop plein à la fois de manque et de souffrance. Je pense que c'est un vrai traumatisme, je ressens comme une sorte de sidération. Je me dis : "Comment lui, l'homme que j'aime, l'homme en qui j'avais confiance, a t-il pu me faire ça ?" C'était déjà les montagnes russes en effet lorsque nous étions ensemble mais cette rupture les prolonge encore et sous une autre forme, pire que la première pour l'instant, parce qu'il me prive maintenant de lui, de sa présence, de ce que je pensais être un appui dans ma vie.
Incroyable en effet comme ton ex a pu se montrer irrespectueux et égoïste. Quel manque de considération pour l'autre, pour toi, et pour celles avec qui il se mettait en couple aussi. Ce genre de comportement me dépasse, mais comment peut-on agir pareillement ? Comment se regarder dans la glace le matin en se comportant comme ça ? Comment peut-on être aussi pourri humainement ? En plus tu as souffert trois ans et demi... trois ans, c'est si long quand on souffre, quand on aime.
Merci pour ce que tu me dis, que j'ai l'air d'être une belle personne. J'espère l'être, j'essaie en tout cas d'agir dans ma vie selon mes valeurs, qui me guident, dont la plus importante je pense, qui est tout à fait l'inverse de celle des manipulateurs, qui est de ne pas nuire.

Janou, pour l'instant la colère ne peut prendre toute la place, ni la haine, je voudrais tant car cela m'aiderait énormément à tirer un trait sur lui. Avec certains de mes ex cette colère m'avait donné une force incommensurable et c'est grâce à elle que j'avais pu tourner la page. Là, j'ai bien trop d'amour encore, d'estime pour lui, d'admiration, malgré cette déception immense. J'espère qu'elle viendra rapidement cette colère car j'en ai besoin, je crois qu'il n'y a qu'à travers elle que je pourrai surmonter tout cela, la colère et aussi le dégoût, être dégoûtée de lui, le faire tomber de son piédestal, ne le voir désormais que comme un vulgaire homme, un homme banal, insipide, comme tu vois désormais le tien Chou75.


Bon, venons-en maintenant à ce qu'il s'est passé hier soir. J'avais fait l'erreur, en tout cas, le choix, le choix volontaire, de le débloquer de mon téléphone hier. Après ce message que je lui envoyé trois jours auparavant sur messengerr, 'idée qu'il ne me réponde pas m'était en vérité insupportable. J'avais besoin qu'il me dise quelque chose, qu'il puisse me parler s'il le souhaitait. C'est vous dire si je ne suis pas prête à l'enlever de ma vie. Et là... surprise. C'est en effet toujours au moment où on pense qu'il ne nous recontactera pas, qu'il le fait. En voyant son numéro... je suis partagée entre bonheur et désespoir. Je ne peux pas ne pas répondre.

Il me dit tout d'abord qu'il veut prendre de mes nouvelles, et qu'il a été surpris par la teneur de mon message. Il a trouvé mon message menaçant. Il me demande je ne lui ferais pas de menaces dans ce message (car je lui disais qu'un jour on paie les conséquences de ses actes). Je lui dis que non, je ne lui en fais aucune, et dans quel intérêt en ferais-je ? Je ne suis pas de ces personnes qui viennent tout casser chez leur ex, ou le poignarder. Je ne suis pas comme ça, et il le sait. Il me croit. Puis assez rapidement il me dit qu'il n'a pas de haine pour moi et qu'il ne veut pas qu'on soit en guerre. Qu'il comprend, qu'il entend ma déception, ma colère, ma souffrance mais qu'il n'a jamais voulu me rendre malheureuse, me faire souffrir sciemment. C'est incroyable parce que je le retrouve tel qu'il était pour moi, c'est à dire que je ne perçois aucune once de malhonnêteté dans ce qu'il me dit, je le sens profondément sincère, alors soit il est le meilleur menteur de la terre, soit je suis incapable de faire la différence entre une personne hypocrite et une personne sincère, alors que je pense en avoir la capacité d'habitude. Il me dit aussi que sa proposition de coucher ensemble n'était pas dans le but de m'abuser, car il a été clair avec moi, on le ferait pas pour se remettre ensemble et puis qu' il a des sentiments pour moi, qu'il me l'avait dit. Et puis il me dit qu'il ne comprend pas mon changement de position, moi aussi j'avais envie de lui et il ne m'a pas forcée à avoir envie.
En ce qui concerne Badoo, il persiste à dire qu'il ne sait pas vraiment pourquoi il y va : "Pour discuter. Je m'en fous en fait. Je cherche pas quelqu'un vraiment... je m'en fous de ces femmes." Il me dit et redit qu'il n'a rencontré personne, pas même appelé au téléphone. Qu'il n'a pas couché. Que parler sur Badoo est suffisant. C'est incroyable parce que je le pense sincère lorsqu'il me dit tout ça. Je lui demande comment sexuellement il "tient" sans avoir de rapport, il me dit qu'il a déjà été seul, et qu'il fait seul, qu'il n'est pas obligé d'avoir des rapports. Ensuite, nous allons parler pendant deux heures durant, comme nous faisions auparavant et je retrouve ce que j'aimais avec lui : des discussions à bâtons rompus, où on se répond du tac au tac, où on se rejoint dans ce que l'on peut penser. Nous parlons de son boulot, ses enfants, sa famille, de la mienne... Exactement comme avant, le tout entrecoupé de minutes de silence, comme j'aimais cela avec lui, nous pouvions simplement rester le téléphone à la main sans nous parler, des heures entières, juste pour être ensemble. Je sens qu'il ne veut pas raccrocher, il me le dira plusieurs fois mais ensuite repart sur autre chose. Il ne veut pas qu'on coupe le contact, il me dit qu'il ne me dérangera plus alors, qu'il n'appellera plus, ne m'importunera plus, puisque je veux couper les ponts. Il semble triste de ma décision, mais je lui dis, je lui rappelle : "A quoi bon ? Tu m'as quittée, tu ne me veux plus dans ta vie, tu recherches quelqu'un d'autre sur Badoo." Nous reparlons de nos retrouvailles, du passé vingt ans en arrière... Je lui redis que nous avons fait l'erreur au moment de nos retrouvailles de ne pas nous poser et de réfléchir à ce que l'on ferait de notre relation, cela aurait permis de la préserver, de ne pas la gâcher... On aurait dû être simplement amis, ne pas aller aussi vite, garder cette belle relation que nous avions, simplement discuter, nous voir uniquement pour cela. Je lui dis que j'ai l'impression d'être restée 10 ans avec lui, que ces 3 mois ont été 10 ans condensés... Il me dit à ma grande surprise qu'il a le même ressenti. Il ne cesse de me dire qu'il me faut absolument réussir ma formation (je suis dans une période où je n'arrive plus à bosser) et qu'il sait que je suis capable, que je vais y arriver, il le sait...
Notre appel de deux heures m'a chamboulée. Je l'aime tant, et je me demande s'il est réellement un manipulateur, ou plutôt un homme complètement paumé, perdu, qui ne sait pas ce qu'il veut réellement ? Déjà qu'il m'a fallu lutter hier pour ne pas l'appeler... J'ai de nouveau envie là, lui dire combien il me manque, combien je le veux. Pourtant je lui ai dit hier que c'était la dernière fois que nous nous parlions. Mais qu'est-ce que je l'aime... je l'ai dans la peau et ça me fait un mal de chien.
:arrow: Merci de ne pas citer mes messages
Avatar de l’utilisateur
Janou
Messages : 1832
Inscription : sam. 18 mai 2019 11:35

Après s'être tant perdus de vue, on se retrouve, se déchire... et il me quitte.

Message par Janou »

Ho Yuni !!! je t'en prie n'écoutes pas le chant des sirènes... Il t'a dit exactement ce que TOI tu voulais entendre...Oui je peux te l'assurer ces zigotos sont les meilleurs acteurs et les plus grands menteurs que je connaisse . Ils mentent comme ils respirent et justement on y croit parce que au moment "juste au moment" où ils le disent ils sont sincères eux aussi y croient parce que jamais ils ne peuvent nous faire du mal...pfff du vent des paroles aussi dites aussi tôt oubliées.. dans un jour, un mois, un an il pourra te soutenir qu'il ne t'a jamais dit cela...45 ans avec LUI alors crois-moi j'en ai fait le tour le plus drôle (et oui maintenant cela m'amuse) c'est que si je le laisse parler, alors que c'est lui qui a choisi d'aller vivre avec une autre, je suis toujours et je resterais la femme de sa vie...c'est sûr il ne passera jamais autant de temps avec une autre à moins de vivre centenaire ! :lol: :lol: mais on a pas du tout la même conception de l'amour et LUI il peut désormais faire e qu'il veut plus jamais je ne veux devoir revivre avec lui.45 ans de mensonges, de tromperies, de promesses jamais tenues...
Avec eux il faut s'en tenir aux actes rien qu'aux actes... leurs paroles, leurs promesses ne valent rien
je suis ennuyée de devoir te réveiller de ton bien joli rêve... mais je crains fort que tout cela ne soit bien qu'une chimère.
Il te faut arracher d'un seul coup sec la grosse épine de ton coeur sinon tu vas passer ton temps à souffrir, je le crains ! car pour jouer les paumés ils savent faire cela très bien aussi...car de toute façon leur construction est telle que seuls ils ne sont rien
J'ai appris que je ne devais pas perdre mon temps et mon énergie à me battre avec les personnes toxiques. Elles n'ont rien à perdre
http://forum.perversnarcissique.com/45-ans-avec-un-pervers-narcissique-t6334.html
Yuni
Messages : 13
Inscription : sam. 5 sept. 2020 09:30

Après s'être tant perdus de vue, on se retrouve, se déchire... et il me quitte.

Message par Yuni »

Tu dois avoir raison Janou... J'ai fait la bêtise de lui envoyer un sms cet après-midi, à 15h30. Je lui disais dedans avoir été surprise de son appel hier, et avoir eu l'impression que nous discutions comme auparavant, lorsque nous étions ensemble. Et surtout je lui disais, à la fin, qu'il me manquait tellement. Il est presque 19h et... zéro réponse. Alors qu'auparavant, en couple, même au travail il me répondait instantanément. Je suppose que sur Badoo il doit être bien plus actif que par sms avec moi :x
Il s'est bien fichu de moi hier, oui, son silence en témoigne. Il me fait bien marcher. Je me sens bête et honteuse d'avoir couru encore vers lui, alors que je lui ai dit hier que c'était la dernière fois qu'on se parlait. Ça m'apprendra, tiens ! Maintenant c'est reparti pour moi pour le détester et m'obliger à le virer de ma vie... Il me dégoûte là, pour le coup, comme je tombe si bien dans son panneau, c'est tellement pitoyable. Pauvre mec, qui m'appelle parce qu'il s'ennuie certainement avant de m'ignorer dès le lendemain...
:arrow: Merci de ne pas citer mes messages
Morso47
Messages : 830
Inscription : jeu. 10 oct. 2019 23:21

Après s'être tant perdus de vue, on se retrouve, se déchire... et il me quitte.

Message par Morso47 »

salut Yuni

je lis ton post depuis le début, sans intervenir
ce qu'on voit quand on est pas dedans, c 'est que t 'es en chemin
mais t 'es très loin d'en être sortie
un début de prise de conscience oui
c'est un début
et c'est mieux que rien

tu es droguée
droguée de lui
de ce qu'il te donne
essaie de réfléchir, et analyser ce qu'il te donne, et qui te fait tant de bien

c'est si incroyable que ça, ce qu'il a à te donner ?

ne serait ce pas simplement de l'attention ?
ou un sentiment
le sentiment d'être importante
mais c 'est juste ça en fait ... rien d'autre
cherche en toi cette faille, cette faiblesse, cette faille narcissique
ce manque de confiance en toi, ce manque d'amour propre qui fait que de simples mots de sa part te touchent si profondément
comme un chien heureux de recevoir la caresse d'un mauvais maître
avant d'avoir un coup de pied le lendemain ...

il sait ce que tu veux
il sait ce pourquoi tu es prête à tout
prête à te renier
prête a te traîner à ses pieds pour qu'il te donne ta dose, ton shoot

mais es tu prête a te libérer de tout ça ?
parce que comme c'est parti, il va en jouer
c'est que le début vois tu
et c'est vers l'enfer que tu te diriges ...
Jeanne Calment n'a plus mal aux dents, car elle n'en a plus depuis longtemps
Yuni
Messages : 13
Inscription : sam. 5 sept. 2020 09:30

Après s'être tant perdus de vue, on se retrouve, se déchire... et il me quitte.

Message par Yuni »

Bonjour Morso47, je te remercie pour ton message. Oui, je n'en suis malheureusement qu'au début et c'est ce qui explique aussi mes erreurs, comme celles de hier... C'est une drogue oui, et il va falloir que je m'en défasse, je le sais, personne d'autre ne le pourra à ma place, personne. Quand je pense que nous n'avons qu'une seule vie et que nous la passons à nous faire du mal, pour rien, pour rien du tout... là je réalise combien il ne faut laisser personne nous gâcher l'existence, qui est si courte, et déjà bien assez remplie de douleurs en tous genres.

Cet homme en tout cas n'a plus rien à me donner aujourd'hui. J'ai comme la sensation qu'il m'a repris tout ce qu'il m'avait donné, mais en vérité il ne m'avait en fait jamais rien donné. Il ne pensait qu'à lui, qu'à ses propres désirs et je me devais de les suivre obligatoirement, au risque de me faire éjecter, ce qu'il a bien mis en acte il y a deux semaines. Ma faille narcissique est bien présente oui, un énorme vide, un creux qui ne se comble pas, qui ne l'a jamais pu. J'ai toujours voulu le combler par l'amour, mais ça ne marche pas. Et je m'étais tant jurée de ne pas souffrir de nouveau pour un homme, de ne pas y gâcher mon temps, mon énergie. Oui, je veux me libérer, il le faut, il en va de ma survie.

Hier soir, je l'ai donc appelé à 20h, sous le coup de l'impulsion, une impulsion irrépressible comme à chaque fois, et devant son silence tellement parlant j'étais tout simplement à bout, je ne pouvais plus supporter le manque de lui. Je l'appelle et je constate avoir été bloquée, il me dira que non, pourtant le "bip" suivi du répondeur directement est typique. Je lui laisse un message sur le répondeur, lui disant que je ne comprenais pas pourquoi il me bloque, l'autre soir s'étant si bien passé à travers nos discussions... et que certainement il devait être en bonne compagnie, ce qui expliquait qu'il fallait évidemment qu'il ne soit pas dérangé. Je lui dis également qu'il m'a bien eue encore une fois, avec sa fausse sincérité...
Bien mal m'en a pris, cela m'est évidemment retombé dessus. Il me rappelle " A quoi tu joues ? Je comprends pas ton comportement !!! Hier on avait eu des échanges agréables oui et aujourd'hui tu m'accuses de t'avoir bloquée !!!" "Je ne t'ai pas bloquée, j'étais au téléphone avec ma soeur, et quand on m'appelle, ça va direct sur le répondeur." (jamais entendu un truc pareil mais bon...) Il rajoute : "J'ai eu ton sms oui, je l'ai trouvé gentil (Mon Dieu, dire ça à quelqu'un qui vous aime passionnément) mais j'ai eu une journée dégueulasse. Et c'est pas parce que hier le moment était agréable, que tu dois exiger quelque chose en retour, instantanément sans attendre." Il m'accuse évidemment de recréer des conflits alors que monsieur a eu une sale journée et qu'il n'est pas en état de supporter ça (décidément il a toujours des sales journées au boulot, combien de fois j'y ai eu droit, presque c'est moi qui rend son boulot affreux). Je lui dis alors simplement qu'il me manque, que je voudrais le revoir, que j'en ai besoin. Monsieur hésite : "Je voudrais aussi, mais après tu vas le retourner contre moi, tu vas dire que je t'ai abusée si on couche ensemble, et il y aura des reproches, forcément". Il se dit partagé, comme toujours. Je lui dis qu'on peut se voir sans coucher ensemble, il dit que oui, c'est vrai. Au bout d'un long moment je lui demande ce qu'il voudrait en réalité de notre relation telle qu'elle est aujourd'hui. Il met un temps fou à le savoir : "Te voir moi aussi oui... être là pour toi, quand tu en as besoin. T'accompagner pour tout, t'aider pour ta formation... et je ne dis pas le reste car tu vas encore dire que je veux t'abuser." Il rajoute aussi qu'il voudrait que les choses soient simples et fluides, que j'accepte la séparation, et que là c'est bien trop compliqué. Comment cela pourrait être simple pour moi alors que je souffre tant ?

Il ne ressortira rien de net de notre échange au final, qui durera trois heures. On passe beaucoup beaucoup de temps à parler de sexe, sur mon impulsion cette fois, car j'en ai envie, besoin, et que c'est désormais la seule chose qui peut nous rapprocher. Puis j'ai le malheur de lui dire : " Mais tu n'es plus à moi c'est ça ?" Il explose : "Ahhhhhhh on retourne en boucle, tu le sais ON EST PLUS ENSEMBLE." "Et puis ça fait trois heures qu'on parle, je voudrais aussi pouvoir faire autre chose... j'en ai marre..." ce qui me fait horriblement mal car auparavant nous passions nos journées et nos nuits au téléphone si on avait le malheur d'être séparé. Je lui dis que de toute façon il n'est pas assez clair et franc, il n'a qu'à me le dire que je l'emmerde vraiment, et qu'au moins là je ne me ferai plus d'espoir. Il répond qu'il ne devrait pas avoir besoin d'en venir à ça si je comprenais avant, me laissant sous-entendre que je l'emmerde en effet totalement. Que dire face à ça ? Je lui dis que cette fois j'ai bien compris, c'est bon, j'en avais besoin et il l'a fait, j'ai bien compris. Il me raccroche au nez comme à son habitude. Et me souhaite par sms une bonne soirée et un bon appétit et me dit de bien travailler. Je ne supporte pas d'entendre ça, il me parle comme à une connaissance, à un pote... Pauvre con. Je lui réponds par sms que je sais ce que j'ai à faire, pas besoin d'un père (il sait très bien mon besoin de référence paternelle et en a toujours joué). Et je lui redis que cette fois, oui, j'ai bien compris, c'est bon, et que je ne ferai aucun commentaire de plus : "No comment. Ciao à toi !" J'ai eu une colère, un dégoût immense hier soir. Aujourd'hui je l'ai moins et il faut absolument que je l'ai pour l'effacer, ce traître.

Quelque chose qui m'a énormément achevée aussi, c'est lorsque je lui ai demandé, espérant tant un non : "Tu voudrais te débarrasser de moi hein, dis moi ? " Il m'a répondu : "Oui." avec calme, sans aucune considération pour ce que j'allais entendre. Y a t-il pire chose que d'entendre ça ? Je l'ai rebloqué de partout. Je crois que mon electrochoc, je l'ai eu hier soir. Me rabaisser autant à un connard pareil, comment est-ce possible ? Je suis comme un chien qui quémande ne serait-ce qu'une seconde d'attention depuis deux semaines, alors qu'il ne mérite même pas une seule seconde de pensée, c'est un monstre d'égoïsme, de vanité et d'hypocrisie. Ce mec n'a aucun respect, aucune considération pour l'autre.Il n'a plus une seule once d'intérêt pour moi. Il m'a jetée comme une chaussette, après m'avoir bien pressé comme il fallait, m'avoir envahie littéralement, avoir fait le vide autour de moi. Maintenant, je ne suis plus rien pour lui.

Il faut absolument que je le vire de ma vie et que jamais jamais plus il n'y entre, de quelque façon que ce soit. Que je fasse comme avec mes autres ex lorsqu'ils m'ont recontactée : INDIFFERENCE POUR TOUJOURS. Le chemin va être long mais il me faut le tenir. De toute façon nous n'aurons aucune autre occasion de nous revoir je suppose, donc j'y arriverai. Il repart dans le néant, et je dois tirer maintenant un trait sur mes illusions de jeune fille comme vous m'aviez dit, et mes illusions de femme aussi. Je ne veux plus jamais ramper comme j'ai pu le faire pour lui, à en perdre toute humanité. J'ai honte de ce qu'il m'a fait devenir, j'ai perdu tout amour pour moi-même.Quel homme mérite ça ? Aucun. Je me demande si je ne vais pas en vouloir désormais à tous les hommes. Comment refaire confiance après ça ? Je ne le veux plus du tout, je n'envisage plus du tout une relation amoureuse de toute façon, et c'était ce que je me disais de plus en plus avant lui en plus. Cet homme m'a détruite, moi qui m'ai tant reconstruite comme je pouvais, à cause de d'autres energumènes de son genre. Mais lui il a fait fort, très fort. Jamais je ne me suis annulée à ce point. Jamais.
:arrow: Merci de ne pas citer mes messages
chou75
Messages : 23
Inscription : dim. 7 juin 2020 13:56

Après s'être tant perdus de vue, on se retrouve, se déchire... et il me quitte.

Message par chou75 »

Yuni,

Ne te blâme pas trop. Certes, tu as ta part de responsabilité dans ce qui vient de se passer puisque tu lui as laissé la porte entrouverte, mais la rupture est toute fraîche et ce genre de type sait manipuler à merveille. Quand tu évoques votre discussion de trois heures bien agréable, oui, il te paraît sincère. Parce qu'il est bon comédien. Ou peut-être qu'il croit à ce qu'il dit à ce moment T. Mais il n'est pas fiable. Et puis ils savent y faire, dire ce que tu as envie d'entendre, puisqu'ils pratiquent depuis toujours. Et qu'en face, on est prompte à y croire, parce qu'on a envie d'y croire et nous, sincères comme on est, on projette sur l'autre la même qualité.
J'ai vraiment été perturbée aussi par l'image que j'avais de lui et l'image que je percevais parfois de lui. C'est très étrange comme sensation, au point de douter plus généralement de mes ressentis. (mais ça passe ;-))

Alors je me répète, j'ai envie de te dire ne sois pas trop dure avec toi même. Si tu savais le nombre de murs que je me suis pris !! et pourtant j'ai lutté ! et pourtant, je ne pense pas être idiote ! Disons que ça fait partie du chemin et qu'on a des failles et des faiblesses. Mais si on peut s'épargner un peu tout ça, c'est mieux quand même ! Donc pas de coup de fil, ne pas lui répondre, ne pas le voir.

Et profite de la colère que tu ressens envers lui our te booster, te concentrer sur toi et sur ta formation. Et essaie de ne pas craquer. Ce type ne t'apportera plus RIEN. Il a fait son temps dans ta vie.
Ne perds pas trop de temps. C'est bien que tu sois lucide là dessus.
Perso, j'ai consulté un hypnotiseur quand j'ai vu que ça durait trop, que je ne m'en sortais pas complètement, même si j'avançais. Et un jour il m'a secouée, en mode, je vais vous donner des numéros de téléphone de gens qui sont restés bloqués sur une histoire pendant 20 ans, ça va vous faire peur. Et on a fait une séance, où il m'a "fait aller" dans le futur, où je me rencontrais moi vieille. Et franchement, c'était super émouvant et en même temps, ça m'a foutu une bonne bonne claque. Hors de question que l'emprise de ce type me gâche ma vie, et que lui s'en nourrisse. Il m'a fallu encore du temps, mais ça a été un grand pas cette séance.

Bref, j'ai quand même l'impression que tu es sur le bon chemin.
Ne te projette pas trop - "je n'aimerais plus, je ne ferai plus confiance" - ça aussi, ça va évoluer (même si ça prend du temps encore).
Et pardonne-toi (parfois on a besoin de pas mal de murs, ou d'aller bien bas pour remonter à la surface).
ça ira mieux dans quelques temps. Mais pour cela, tu l'as bien compris : NO CONTACT.

Bises et courage
Répondre