Après mon accouchement. Un enfer

Litus
Messages : 45
Enregistré le : 10 Déc 2018, 20:49

Après mon accouchement. Un enfer

Messagepar Litus » 15 Juin 2019, 02:05

Bonjour. J'avais laissé un ancien post concernant pon histoire. Enceinte de 7 mois et mise dehors. Accompagné de menace et de paranoia.
Me voici 6 mois plus tard. Mon petit 4 va bientot sur ses 4 mois.
Son père l'a reconnu. Inconsciemment jetais heureuse mais inquiète à la fois. Puis j'ai fait la plus grosse erreur de ma vie. Je l'ai autorisé a assister à l'accouchement. Nous nous sommes plusieurs fois revu avant cela avec des hauts et des bas.
Le jour de l'accouchement je suis restée seule à gerer mes contractions. Il me repetait sans cesse qu'il arrivait. Il à pointé le bout de son nez 9 heures plus tard lors de la pose de la. péridurale. Monsieur etait, "posé" chez lui à fumer son cannabis. Je ne le savais pas.
Clou du spectacle.. Quelques heures apres avoir mis au monde ma merveille sa nature à repris le dessus fois mille. Ne me laisse pas dormir. Épuisée dr mon accouchement le bébé sur moi le voila qui m'insulte me menace. Je n'arrivait plus a le nourrir. Une dispute eclate. Toujours a l'hôpital. Celui ci refuse que je ramène mon fils chez ma mere. Ma mere ne supportant pas sa presence. Il ne l'a pas supporté. Jai tenu tête et ai appelé sa mere pour luu demander de me laisser. Lorsqu'il la su il ma tout dabord fait un tete à tête puis, le bébé dans ses bras ma claqué au mur. Je suis sortie de. La chambre et ai demandé a une infirmiere de le faire sortir. La sécurité est arrivé.
Ils m'ont gardé une semaine entiere a l'hôpital par crainte.
Il est venu tous les jours apres ca voir son bébé en salle médiatisé.
Puis une alerte a été déposée aupres de la crip. Voulant les sortir de ma vie et par peur qu'ils me retire l'enfant de sa faute j'ai atténué le pb. Ils pnt classé l'affaire.
J'ai voulu lui redonner une millième chance mais trop difficile a gérer. Et depuis c'est lhorreur. Il a simulé une tentative de suicide en 'envoyant des photos de lui dans le bain pret a jeter le sèche cheveux dedans. Message d'insulte. Chantahe avec le bebe. Le pire dand tout ca c'est que l'ayant reconnu et n'ayant tpujours pas de jugement di jaf il a autant de droit sur moi.
Il me fait passer pour une folle auprès 3s de tous. Raconte que c'est moi qui lai rendu comme ca.
Et le comble.. Monsieur demande un test de paternité.

Que dois je faire ! C'est sa mere qui le garde quznd je travaille. Mais je cherche une nourrice pour ne plus etre au crochet de cet homme.
Je suis encore trop gentil. Je n'ai toujours pas déposé de main courante. Et ne souhaite pas pour mon bébé le priver de son pere ou qu'il le voit uniquement en visite médiatisé en compagnie de spécialiste.. Je devrai peut etre.
Je vois qu'il aime son fils. Il s'en occupe. Sinon jamais je ne lui laisserai. Je suis perdue.
Est ce de simple problèmes de couple ou un espece de malade qui joue.

Litus
Messages : 45
Enregistré le : 10 Déc 2018, 20:49

Après mon accouchement. Un enfer

Messagepar Litus » 15 Juin 2019, 02:12

Excusez moi pour les erreurs de frappe. J'ai tapé mon message très rapidement et ne me relis que maintenant..

pnyme
Messages : 1453
Enregistré le : 25 Nov 2016, 20:39

Après mon accouchement. Un enfer

Messagepar pnyme » 15 Juin 2019, 03:09

Ton message est touchant et très inquiétant, selon moi.
Mais je ne saurais te donner de conseils car tu ne sembles pas sûre de ce que tu veux faire.
Personnellement, je ne vois que du négatif sur lui dans tes propos. Mais dans ton esprit, j’ai l’impression que tu veux encore y voir du positif.
Est-ce que tu arrives à faire la liste de ce qui est bien chez cet homme ?
Parce que s’occuper une heure de son enfant, ce n’est pas bien s’occuper de lui. Avoir un enfant, c’est être capable de s’en occuper toute sa vie et le faire parfois passer avant ses propres priorités. Est-il capable de ça, selon toi ?

Calaïca
Messages : 1568
Enregistré le : 22 Oct 2018, 20:11

Après mon accouchement. Un enfer

Messagepar Calaïca » 15 Juin 2019, 04:33

Hum...je comprends bien tes sentiments, le fait de ne pas priver de père, tout ça...mais s'il est réellement paranoïaque, c'est un trouble où le risque de passage à l'acte est très élevé. Pour te nuire, il peut mettre ton énfant en danger, voire pire. Je confiais aussi mon fils à son père. Avant de découvrir, avec le temps, qu'il ne répondait pas à ses besoins primaires (pas nourri...pas lavé, pas changé du week-end...), qu'il le mettait aussi en danger (ne l'attachait pas volontairement malgré les demandes de l'enfant), qu'il l'emmenait voir à 4 ans des films pas adaptes à son âge...
Mon fils finissait par faire des cauchemars où il y avait la tête de loup de papa, faisait des crises de nerfs avec des yeux exorbités "comme papa" (sic).

Une juge plus avisée que moi a imposé des visites en association sur un temps très court même si je ne l'avais pas demandé. Aujourd'hui j'en suis ravie.

Non, on ne peut pas etre un conjoint violent et un bon père. Tant que l'enfant, trop petit, peut être vu comme une excroissance de lui même, ça passe mm être. Mais quand il devient plus autonome, il devient aussi l'objet de la haine.
C'est un cheminement qui prend du temps. Mais pense à protéger ton enfant. Ce n'est pas ton ex que tu as à proteger, quoi qu'il arrive. Il est grand, ce n'est pas l'aider que lui épargner les conséquences de ses actes. C'est ton enfant qui mérite ta protection.

Plein de courage

Litus
Messages : 45
Enregistré le : 10 Déc 2018, 20:49

Après mon accouchement. Un enfer

Messagepar Litus » 15 Juin 2019, 23:01

Je sais qu'il à un grave problème de comportement. Je n'en suis même plus a me poser la question du "est il pn ou non" car j'en suis purement convaincue.
Je ne sais tout simplement pas comment faire lorsqu'il y a un enfant dans l'histoire. Dois je le priver de son pere ? Lui laisser le garder contact avec ? Ou le bannir de notre vie même si cela risque d'être difficilement réalisable.

Un pn peut il réellement aimer son enfant ? Ou fait il semblant. Est ce juste pour lui un moyen de pression supplémentaire comme pour tenir la mère de son enfant toujours en lien avec lui.
Je me sens prise au piege dans cette histoire et ai extrêmement peur que ma tolérance quand a tous ses debordements me portent préjudices.
J'aurai du partir et ne pas lui donner de nouvelles de l'avancer de ma grossesse.
Si d'autres personnes ont également vecu cette situation, avoir un enfanr si petit avec un pn comment avez vous reussi a gérer cela. Quel a été votre organisation ? Est ce que son comportement à eu un impact sur votre enfant ?

Calaïca
Messages : 1568
Enregistré le : 22 Oct 2018, 20:11

Après mon accouchement. Un enfer

Messagepar Calaïca » 16 Juin 2019, 01:28

Non, il ne l'aime pas s'il est PN. Oui, c'est un moyen de pression supplémentaire.Tu peux lire la discussion " De l'enclume ou du marteau" dans le forum "la vie d'après" ça t'éclairera sur ce qu'on vit sans doute

Un livre m'a vraiment rendue la situation limpide: "Enfants de manipulateurs, comment les protéger" de Christelle Petitcollin. Elle explique pourquoi ils ne peuvent pas les aimer, et surtout donne des conseils pour éviter au maximum de se retrouver face à la situation dramatique d'une garde confiée au PN violent. Car en voulant proteger leurs enfants, parfois victimes d'abus sexuels, des mères se mettent en porte à faux vis à vis de la justice et finissent par perdre la garde.
Par ailleurs elle décrit bien l'attitude des victimes, lunettes roses et tête dans le sable, qui ont tant de mal à voir les choses en face.
Salvateur et de culpabilisant pour moi.

Une fois que tu auras les cartes en main et une vision moins floue de ce qui t'attend tu pourras décider de ta stratégie en justice (car il faudra en passer par la pour cadrer et rendre la situation vivable).

Courage

Calaïca
Messages : 1568
Enregistré le : 22 Oct 2018, 20:11

Après mon accouchement. Un enfer

Messagepar Calaïca » 16 Juin 2019, 01:29

"Déculpabilisant", hein, tu auras compris . ..

Litus
Messages : 45
Enregistré le : 10 Déc 2018, 20:49

Après mon accouchement. Un enfer

Messagepar Litus » 16 Juin 2019, 02:13

Merci pour vos reponses.
Déroutant tout ca. Compliqué de parvenir à savoir si son comportement avec notre fils est un véritable amour ou s'il s'agit la que de comédie. "si j'apprends en faisant le test de paternité qu'il n'est pas de moi ce sera quand meme mon fils" me dit il. Mon dieu. Que j'aurai aimé qu'il ne soit pas le père..
Dieu merci. Pas tres intelligent. J'ai gardé pleins de preuves. Son agression a l'hôpital. Ma main courante que je vais deposer. Preuve de sa tentative de suicide.
Je lui laisse juste une chance de voir ce que ca donne avec son enfant. De là, si je m'aperçoit qu'il ne s'agit que de comedie je deviendrai impitoyable.

Salt26
Messages : 30
Enregistré le : 08 Juin 2019, 19:03

Après mon accouchement. Un enfer

Messagepar Salt26 » 16 Juin 2019, 07:33

Tout d'abord plein de courage à toi. Peut-être vaudrait il mieux dans ta situation que tu te fasses conseillé par des professionnels ? Pedopsy, avocat ?
Moi je pense vraiment que sans couper complètement le lien avec son père (parceque malgré tout ton bébé aura besoin de le connaître même si ce n'est pas un bon père. Ne culpabilise pas, on a tous droit à l'erreur), le mieux est tout de même de ne jamais les laisser seuls ensemble.
N'hésite pas, protège ton petit loulou.
Mon fils aîné a subi les violences morales de son père. J'ai alerté à l'époque mais sans violence physique, impossible à prouver. Et trop jeune pour savoir vraiment quoi faire alors j'ai temporiser un maximum quotidiennement et compensé le manque d'affection de son père du mieux que j'ai pu. Aujourd'hui c'est un adulte équilibré, sain et plein d'amour mais perturbé par tout ça.
Tkt il y a toujours une solution et des personnes pour t'aider.

angy0981
Messages : 86
Enregistré le : 20 Sep 2018, 08:10

Après mon accouchement. Un enfer

Messagepar angy0981 » 16 Juin 2019, 09:04

Bonjour,
Je te souhaites pour commencer beaucoup de courage...J'ai moi même un petit garçons de deux ans avec pn.
J'ai quitté son père depuis maintenant 5 mois et il ne l'a plus revu depuis.
C'est le comportement de pn envers mon fils qui m'a ouvert les yeux sur sa véritable nature, depuis l'annonce de ma grossesse, il n'a cesser de me faire vivre les montagnes russe, un coup je le veux, ensuite fait toi avorter, puis je le reveux (reconnaissance anticipé), puis je ne le veux plus ( il a assisté à l'accouchement, et resté dormir à la maternité puis deux jours après m'a dit qu'il n'était plus sur de confirmer la reconnaissance anticipé, qu'il avait 3 conditions)...
je me disais qu'il finirait par s'attacher avec le temps...
puis quand mon fils à eu 5 mois, il l'a jeté sur le lit (j'ai déposé une main courante mais je ne pouvais pas partir encore financièrement )
dés qu'il était en colère il l'insultait, s'en occupait que lorsqu'il en avait envie, n'a jamais participé financièrement ...
en grandissant je me suis aperçu que mon fils observait son père avant de s'en approcher pour voir s'il était énervé ou non, à même pas 2 ans il n'y allait pas naturellement ... puis j'ai enfin eu la possibilité de le quitté et depuis il n'a plus de contact avec. je lui ai proposé des visites en lieu neutre il à refusé pour ne pas se faire mal voir, il y a eu un rdv médiation ou il n'a fait que de me demander de retirer ma plainte (déposé en janvier pour violence)
il crie à qui veux l'entendre que je l'empêche de voir son fils, qu'il voudrait le voir mais ne peux pas pq je l'accuse de violence...mais il ne demande jamais de ses nouvelles...
nous passons (normalement ) devant le JAF le 4 juillet,( je n'ai toujours pas ses conclusions...) ou je demande la garde exclusive ainsi que l'exercice de l'autorité parental exclusive (chaque demande de ma part concernant notre fils et une occasion pour lui de me faire du chantage...)
il ne veut pas payer de pension....
enfin bref tout ça pour te dire, qu'ils ne sont pas capable d'aimer réellement, protége ton fils, comme m'a dit mon avocate à juste titre, il faut rester cohérent, on ne peux pas dire qu'ils sont malade et dangereux et leur laisser nos enfants (quand on peux faire autrement...) j'avais les même questions que toi au début, la même culpabilité de priver mon fils de son père (même si j'avoue que celle ci parfois encore présente)
mais mon fils s'est transformé en 5 mois, beaucoup plus calme et apaisé moins craintif, il s'est mis à parler en 1 mois de façon courante alors qu'il ne disait pas un mot..
enfin voilà, c'est un peu long, mais j'espère que cela t'aideras
plein de bonne pensés vers toi
courage


Retourner vers « Le manipulateur pervers narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 16 invités