à bout de souffle

caro8180
Messages : 905
Enregistré le : 09 Aoû 2017, 21:36

à bout de souffle

Messagepar caro8180 » 12 Sep 2017, 21:47

Ce soir je suis complètement désespérée.
Je me rends compte que je n'arrive pas. Je n'arrive pas à aller de l'avant, malgré toute la bonne volonté que j'ai.

Aujourd'hui, malgré le lycée j'y pensais. Peut-être et sûrement à cause de ce foutu cauchemars. Et j'ai beau penser à des belles choses avant de dormir, rien à faire.

Je suis en colère. Désespérée. Triste. Désemparée. Je ne sais plus quoi faire pour aller mieux. Alors je fais ce que j'ai à faire. Je vais en cours, je fais semblant d'aller bien. Mais quand je rentre chez moi, je me lâche.

Je n'arrive plus à être gentille à la maison. Je renvoie bouler tout le monde. Je me sent seule, j'ai l'impression d'emmener tout le monde avec tout ça, ma douleur. J'ai demandé à ma mère si elle avait appelé la psy, elle a dit que non avec agacement mais qu'elle regarderait dans ses papiers. Ça me gave.

Des paroles, horribles qu'il a pu me dire. Des comportements me reviennent en tête. J'en ai la nausée. Pourquoi suis-je tombée sur lui ? Pourquoi moi ? J'ai mal. Il a gagné. Malgré toute ma bonne volonté je n'y arrive pas. Quoi que je fasse je vais mal. Il a gagné. Lui va bien là, lui ne souffre pas de mon absence, non. Je n'imagine même pas toutes les crasses qu'il a du dire et doit dire sur moi.

J'ai fais les préliminaires avec ce garçon. Il a vu mon corps. Etc. Il ne m'a jamais aimée. Que doit-il raconter à ce sujet ? Je me sent humiliée au plus au point.

Comment se remettre de ça ? Je ne sais pas.

Je n'ai pas de mots pour décrire ce que je ressent actuellement. J'aimerai m'effacer, que toute cette douleur s'efface. J'aimerai dormir, faire des rêves et ne jamais me réveiller, pas avant que la douleur soit partie.

Je suis débordée en cours. Fallait s'y attendre je suis en première L, mais j'ai des tonnes de gros livres dont un livre entièrement en anglais de 500 pages et un autre de plus de 400. Comment faire ? J'ai peur de ne pas y arriver. Je vais tout donner mais j'ai seulement jusqu'aux vacances. Je rentre vers 18h15 le soir et je n'ai même pas de temps pour moi.

Je suis fatiguée de tout ça.
J'ai plus de force ce soir

J'ai pas hâte d'être demain...
Demain midi, j'ai même pas envie de demander à mes amies de manger avec moi. Je vais partir dans la ville en préparant un repas, et mes livres.

J'ai besoin de solitude...
Je n'arrive plus à parler aux gens autour de moi, car je peux m'énerver très vite et craquer et j'en ai peur car je sais que ça arrivera.

J'ai encore envie de pleurer, mais je ne veux pas qu'on le voit et qu'encore une fois on me dise des trucs basiques du style arrêtes de chialer pour lui etc.

C'est horrible
Bientôt 3 mois et c'est de pire en pire.
Je ne sais plus quoi faire.
Malgré toute ma bonne volonté.

caro8180
Messages : 905
Enregistré le : 09 Aoû 2017, 21:36

à bout de souffle

Messagepar caro8180 » 13 Sep 2017, 06:18

Et concernant la cellule psychologique du lycée, je n'ai pas envie d'y aller. J'ai peur que la psychologue ne prenne pas mon histoire au sérieux, qu'elle voit cela plutôt comme une simple peine de coeur d'ado, un simple chagrin d'amour...

caro8180
Messages : 905
Enregistré le : 09 Aoû 2017, 21:36

à bout de souffle

Messagepar caro8180 » 13 Sep 2017, 06:54

Je suis en pleurs, je suis fatiguée je suis à bout
Je me suis fâchée avec mes sœurs, je suis partie car j'ai senti que j'allais devenir violente. J'ai envie de tout casser, d'hurler j'en peux plus je veux pas aller au lycée

caro8180
Messages : 905
Enregistré le : 09 Aoû 2017, 21:36

à bout de souffle

Messagepar caro8180 » 13 Sep 2017, 07:12

J'ai le pressentiment que ma mère va m'interdire d'aller sur ce forum. Que ce soir je vais me faire engueuler. Tout est injuste. Je ne sais pas comment je ferais si on m'interdit de m'y rendre. Je ne pourrai définitivement plus parler à personne. Personne ne peux me comprendre à part vous.

Avatar de l’utilisateur
MGwarrior
Messages : 482
Enregistré le : 29 Aoû 2017, 14:45

à bout de souffle

Messagepar MGwarrior » 13 Sep 2017, 09:44

Excuse moi pour le retard de réponse caro, j'ai passé une très mauvaise nuit, je (on) peux comprendre tout à fait se que tu ressens, on vis toutes et tous la même chose a des degrés différents, as tu déjà entendue parler des lois de l'attraction ? Je m'explique, plus tu vas avoir des pensées négatives plus tu va voir un monde autour de toi très négatif, plus tu aura des pensées positives, plus tu verra un monde positif autour de toi, ce ne sont pas des blagues, c'est la réalité, quand nous sommes (toutes et tous) dans le désespoir tel qu'ils/elles nous ont plongés nos tortionnaires, nous ne voyons plus rien de positif, en fait nous sombrons dans les abîmes inconsciemment.

Je sais très bien que je pourrais te sortir toute une batterie de mots aussi gentil les uns des autres pour tenter de te réconforté ils ne servirait a rien car tu a mit le pieds dans l'obscurité de ta douleur, relis toi simplement, tu vois tout en noir, tu prédit même que ta maman t'interdise de venir sur le forum, alors que si tu le souhaite vraiment personne ne peux te l'interdire car tu trouvera toujours bien un moyens pour y arriver non ? Donc dans ta souffrance, dans ta douleur, essai de voir la moindre parcelle de positivité, une fois que tu l'as trouvée, saisi la et accroche toi, tu es une jeune fille merveilleuse qui souffre, et qui a le droit de souffrir, même si tu ne mérite pas cette souffrance tu as le droit de creir ta souffrance a qui veut l'entendre, certes lire nos faiblesses de chacun peut avoir un impact minime sur nous car la souffrance des autres forcément nous rappelle la notre et notre impuissance de pouvoir guérir et nos blessures et celles des autres aussi.

Mais dire ce qui nous fait mal, peut parfois nous sauver, regarde hier ce que tu as fait pour moi ? Je commençais a sombrer et en me lisant, malgré ta souffrance, tu es venue spontanément me réconforté, avec tant de gentillesse et de bien vaillance, ton positif il est là, devant toi, tu ne t'imagine pas tout ce que tu apporte aux gens de ce forum, tes craintes vis à vis de la cellule psycho, ce sont des professionnels de la santé mentale, il ne sont pas là pour te juger, tu as un mal-être et ils peuvent t'aider crois moi, ne t'enferme pas dans ta bulle, concentre toi sur les points positifs même s'ils sont minime a tes yeux pour le moment car tu souffre énormément, mais le positif est là autour de toi, accroche toi à lui.

Nous sommes de tout cœur avec toi, on pense très fort a toi courage.
« "La haine tue toujours, l'amour ne meurt jamais" » Gandi
« "En opposant la haine à la haine, on ne fait que la répandre, en surface comme en profondeur" » Gandi
Je n’ai pas cessé de t’aimer, j’ai seulement cessé d’insister...

Bar
Messages : 856
Enregistré le : 09 Mar 2017, 17:16

à bout de souffle

Messagepar Bar » 13 Sep 2017, 10:00

Caro, MGwarrior a raison, force toi à avoir des pensées positives, malgré tout, la vie doit continuer, courage ma belle.

caro8180
Messages : 905
Enregistré le : 09 Aoû 2017, 21:36

à bout de souffle

Messagepar caro8180 » 13 Sep 2017, 14:47

MGwarrior a écrit :Excuse moi pour le retard de réponse caro, j'ai passé une très mauvaise nuit, je (on) peux comprendre tout à fait se que tu ressens, on vis toutes et tous la même chose a des degrés différents, as tu déjà entendue parler des lois de l'attraction ? Je m'explique, plus tu vas avoir des pensées négatives plus tu va voir un monde autour de toi très négatif, plus tu aura des pensées positives, plus tu verra un monde positif autour de toi, ce ne sont pas des blagues, c'est la réalité, quand nous sommes (toutes et tous) dans le désespoir tel qu'ils/elles nous ont plongés nos tortionnaires, nous ne voyons plus rien de positif, en fait nous sombrons dans les abîmes inconsciemment.

-> Y a pas de soucis Marc, répondez seulement quand vous en avez le temps vraiment, prenez avant tout soin de vous. Non, je n'ai jamais en effet entendu parler de ces fameuses voix mais c'est vrai que ça a l'air intéressant dans le sens que oui c'est tristement vrai.. Oui, le désespoir..Je sais que je plonge et c'est mal..En cours ça va mais chez moi je suis au plus bas...en fait même pas que chez moi mais dès que je suis seule..et parfois également entourée...

Je sais très bien que je pourrais te sortir toute une batterie de mots aussi gentil les uns des autres pour tenter de te réconforté ils ne servirait a rien car tu a mit le pieds dans l'obscurité de ta douleur, relis toi simplement, tu vois tout en noir, tu prédit même que ta maman t'interdise de venir sur le forum, alors que si tu le souhaite vraiment personne ne peux te l'interdire car tu trouvera toujours bien un moyens pour y arriver non ? Donc dans ta souffrance, dans ta douleur, essai de voir la moindre parcelle de positivité, une fois que tu l'as trouvée, saisi la et accroche toi, tu es une jeune fille merveilleuse qui souffre, et qui a le droit de souffrir, même si tu ne mérite pas cette souffrance tu as le droit de creir ta souffrance a qui veut l'entendre, certes lire nos faiblesses de chacun peut avoir un impact minime sur nous car la souffrance des autres forcément nous rappelle la notre et notre impuissance de pouvoir guérir et nos blessures et celles des autres aussi.

-> Ne dites pas ça Marc.. Vôtre message m'a fait énormément de bien, vraiment, il m'a fait sourire et m'a vraiment fait chaud au cœur. Merci pour votre soutient et également à Bar...Vous êtes tous ici des gens extraordinaires...

Je sais que je suis très pessimiste, je l'ai toujours été à vrai dire. C'est vrai, j'ai une certaine nature à voir les mauvais côtés des choses et on me l'a souvent reproché...Que voulez-vous je suis comme ça.. Après la succession des choses qu'ils me sont arrivées je pense qu'il est normal d'avoir tendance à voir bien trop souvent malheureusement le côté négatif des choses...

Merci beaucoup..Merci de dire que je suis une fille merveilleuse etc. Oui je souffre encore ça fais mal, mais je vous assure que ça ne se voit pas au lycée..Je fais rire tout le monde comme d'habitude (J'ai toujours été là petite rigolote en cours ahah, je fais rire les gens et j'adore ça.) Je suis toujours là pour tout le monde, je déborde d'énergie, malgré tout et je suis là pour les gens que j'aime.

Si il y a une chose que j'ai bien appris dans ma vie, c'est de toujours cacher ses faiblesses et de garder pour soi ce qui ne va pas, en cours je parle. Sinon, les gens s'en servent...Vous me direz non faut pas garder pour soi. Mais à trop me confier, à trop avoir montrer ma peine et ma douleur, on me l'a fait payer dans le passé et on s'en est servie pour m'atteindre. Je ne ferai plus cette erreur.

En ce qui concerne de lire les blessures des autres, oui ça fais mal c'est normal. Mais d'un côté ça rassure car je me dis que ce n'est pas moi le problème. Que c'était lui, même si j'ai tendance à me remettre en question et oui encore je l'avoue..."Et si j'avais pas fais ça à tel moment ?" (...) C'est terrible je vous l'accorde.. Et d'un autre côté, je peux être là pour offrir l'amour qu'il me reste, ma gentillesse, mon temps libre pour aider du mieux que l je peux les adultes de ce forum...C'est tout ce qui m'importe, vraiment. Après je ne sais pas si on prend toujours au sérieux mes réponses, conseils, je n'ai que seulement 16 ans et quelques, et vous êtes des adultes..Alors voilà, mais j'estime faire le bien. Et je fais de mon mieux pour apporter mon soutient.

Mais dire ce qui nous fait mal, peut parfois nous sauver, regarde hier ce que tu as fait pour moi ? Je commençais a sombrer et en me lisant, malgré ta souffrance, tu es venue spontanément me réconforté, avec tant de gentillesse et de bien vaillance, ton positif il est là, devant toi, tu ne t'imagine pas tout ce que tu apporte aux gens de ce forum, tes craintes vis à vis de la cellule psycho, ce sont des professionnels de la santé mentale, il ne sont pas là pour te juger, tu as un mal-être et ils peuvent t'aider crois moi, ne t'enferme pas dans ta bulle, concentre toi sur les points positifs même s'ils sont minime a tes yeux pour le moment car tu souffre énormément, mais le positif est là autour de toi, accroche toi à lui.

-> Oui c'est vrai..Je suis heureuse de savoir que je vous ai aidé, vraiment Marc...C'est normal que je vous réconforte, aider les gens, m'a toujours énormément tenu à cœur, j'adore ça...Je ne veux pas devenir gendarme pour rien ahah. Non c'est vrai que je n'imagine pas, mais merci à vous, vraiment.. Je le sais mais bon, certaines personnes sont dures, méchantes je vous assure..Oui, je vais essayer..

Nous sommes de tout cœur avec toi, on pense très fort a toi courage.


-> Je vous remercie, je pense également à vous tous, merci vraiment, merci..Courage à vous aussi...

caro8180
Messages : 905
Enregistré le : 09 Aoû 2017, 21:36

à bout de souffle

Messagepar caro8180 » 13 Sep 2017, 14:48

J'ai répondu dans le post en citant, j'ai mis des flèches devant mes réponses

caro8180
Messages : 905
Enregistré le : 09 Aoû 2017, 21:36

à bout de souffle

Messagepar caro8180 » 13 Sep 2017, 14:50

À un moment toutes les réponses n'ont pas de flèches car elles se suivent, lisez bien

caro8180
Messages : 905
Enregistré le : 09 Aoû 2017, 21:36

à bout de souffle

Messagepar caro8180 » 13 Sep 2017, 18:09

Je n'en peux plus

Je suis à bout en pleurs je viens de perdre un "ami" qui m'a fait la misère..Je le pensais sincère avec moi

Et une amie me prend la tête

Qu'est ce que j'ai fais pour mériter ça

J'ai plus de force

Je veux plus rien faire

Tout le monde me fait mal

Je suis en pleurs seule chez moi je tremble j'ai envie de tout casser

On me fait toujours du mal
J'ai fais un gâteau raté
Je me suis fais briser le cœur et déchirée par un tas de gens
C'est peut-être moi le problème j'en ai marre

Je fais tout toujours mal
Je perds tout ce que j'ai
Je suis la plus grosses des merdes
J'arrive jamais à rien


Retourner vers « Le manipulateur pervers narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités