A bout de nerf

crevette1980
Messages : 489
Inscription : mer. 11 janv. 2017 11:23

Re: A bout de nerf

Message par crevette1980 »

Bonsoir à toutes,

Pour en avoir discuté avec mon avocate il y a quelques jours, toute la difficulté dans ce genre de cas est de trouver l'équilibre entre se défendre, rétablir la vérité, et ne pas attaquer le PN. Et la limite est vite franchie, puisque parfois pour se défendre on est obligés de l'attaquer. Et c'est là qu'on se fait coincer.

C'est un peu la même chose qu'en cas de violences physiques. Tu te fais taper dessus, il ne faut pas répondre, il ne faut pas te défendre. Si tu réponds à sa violence par la tienne, lui ne va pas hésiter à porter plainte et c'est toi qui aura le mauvais rôle.

Donc oui, il faut bien tout tracer, mais faire attention dans la communication. Personnellement je demanderai systématiquement son avis à mon avocate après chaque séjour des enfants s'il y a quelque chose à dire.
Si tu as aimé autant la mauvaise personne, imagines comme tu aimeras la bonne 😊💪
LindsayWyattDean
Messages : 12
Inscription : ven. 30 oct. 2020 21:29

Re: A bout de nerf

Message par LindsayWyattDean »

Bonjour Buissonnières,

Je vois bien ce que tu dis mais ce que tu dis j'avais commencé à le faire mais on me la reproché (les services sociaux en me disant que j'entretenais le conflit) et j'ai arrêter pour éviter qu'on continue de me le reprocher, alors c'est pas mal car d'un côté on me dit blanc et d'un autre on me dit noir et la je ne sais plus comment faire c'est là que sa coince. T'inquiète je comprends bien je suis là pour avoir de l'aide et avoir des conseils et j'en ai de plusieurs personne de ce groupe ce qui fait plaisir de savoir qu'on est vraiment pas seul et que sa peut-être compris. Mais des traces j'en ai de tout ce que je vous ai dit mais mon avocat ne veut pas s'en servir en fin il sait pas trop, il est perdu d'où voilà pourquoi, j'ai un rendez-vous avec une autre avocate qui je l'espère aura un tout autre regard sur tout sa et voire avec quoi se défendre ou si il faut rien faire ou je ne sais pas je verrais bien.
Si vous le souhaiter je vous tiendrais au courant quand j'aurais cette avocate?

Merci pour tes conseils.
crevette1980
Messages : 489
Inscription : mer. 11 janv. 2017 11:23

Re: A bout de nerf

Message par crevette1980 »

LindsayWyattDean a écrit : lun. 22 févr. 2021 10:32 Bonjour Buissonnières,

Je vois bien ce que tu dis mais ce que tu dis j'avais commencé à le faire mais on me la reproché (les services sociaux en me disant que j'entretenais le conflit) et j'ai arrêter pour éviter qu'on continue de me le reprocher, alors c'est pas mal car d'un côté on me dit blanc et d'un autre on me dit noir et la je ne sais plus comment faire c'est là que sa coince. T'inquiète je comprends bien je suis là pour avoir de l'aide et avoir des conseils et j'en ai de plusieurs personne de ce groupe ce qui fait plaisir de savoir qu'on est vraiment pas seul et que sa peut-être compris. Mais des traces j'en ai de tout ce que je vous ai dit mais mon avocat ne veut pas s'en servir en fin il sait pas trop, il est perdu d'où voilà pourquoi, j'ai un rendez-vous avec une autre avocate qui je l'espère aura un tout autre regard sur tout sa et voire avec quoi se défendre ou si il faut rien faire ou je ne sais pas je verrais bien.
Si vous le souhaiter je vous tiendrais au courant quand j'aurais cette avocate?

Merci pour tes conseils.
Bonjour Lindsay

Tiens nous au courant oui quand tu auras rencontré cette nouvelle avocate.
C'est important que tu sois bien conseillée et que tu aies confiance en ton avocat, d'abord pour ne pas faire d'erreurs préjudiciables, et puis ça permet de se "décharger" mentalement. C'est elle la professionnelle du sujet donc tu fais confiance dans sa maîtrise. Bien sûr, un avocat n'est pas parfait et peut se tromper comme tout le monde, mais si déjà elle comprend ce qu'est réellement le père de tes enfants ça sera bon pour toi.

Et même si parfois on ne comprend pas leur stratégie, il faut se dire que eux connaissent la pratique en plus de la théorie, ils connaissent le fonctionnement des magistrats et de tout l'univers judiciaire, pas nous.

A titre d'exemple, la psychologue qui "suit" ma fille aînée (4 consultations en plus de 4 ans mais elle dit qu'elle la suit) a enfreint de façon incontestable plusieurs règles de déontologie. Elle fait beaucoup de dégâts, et autant te dire que je n'ai qu'une envie c'est de lui coller une plainte. Mais ce n'est pas une bonne stratégie: pointer ses entorses et ses violations du code de déontologie de son corps de métier oui, l'attaquer en justice non, cela donnerait une vision de moi trop vindicative au JAF. Alors que ce que fait cette femme est proprement scandaleux, et même dangereux pour l'équilibre de mes filles.

Je sais que c'est très difficile à vivre, c'est la double voire la triple peine, mais il faut tenir bon en gardant la tête froide.

J'espère que cette nouvelle avocate sera bien. Te dis-tu aider à côté pour le côté psychologique?
Si tu as aimé autant la mauvaise personne, imagines comme tu aimeras la bonne 😊💪
Avatar de l’utilisateur
Buissonnière
Membre protecteur
Messages : 5182
Inscription : jeu. 15 nov. 2018 07:38

Re: A bout de nerf

Message par Buissonnière »

LindsayWyattDean a écrit : lun. 22 févr. 2021 10:32 Bonjour Buissonnières,

Je vois bien ce que tu dis mais ce que tu dis j'avais commencé à le faire mais on me la reproché (les services sociaux en me disant que j'entretenais le conflit) et j'ai arrêter pour éviter qu'on continue de me le reprocher, alors c'est pas mal car d'un côté on me dit blanc et d'un autre on me dit noir et la je ne sais plus comment faire c'est là que sa coince. T'inquiète je comprends bien je suis là pour avoir de l'aide et avoir des conseils et j'en ai de plusieurs personne de ce groupe ce qui fait plaisir de savoir qu'on est vraiment pas seul et que sa peut-être compris. Mais des traces j'en ai de tout ce que je vous ai dit mais mon avocat ne veut pas s'en servir en fin il sait pas trop, il est perdu d'où voilà pourquoi, j'ai un rendez-vous avec une autre avocate qui je l'espère aura un tout autre regard sur tout sa et voire avec quoi se défendre ou si il faut rien faire ou je ne sais pas je verrais bien.
Si vous le souhaiter je vous tiendrais au courant quand j'aurais cette avocate?

Merci pour tes conseils.
Je comprends tout a fait Lindsay. L'équilibre est dans le dosage et la retenue. Je veux dire que lorsque tu lui écris n'insères pas tes émotions (colère) et ses effets (insultes, reproches etc).
Il faut rester dans les faits. L'exercice est difficile car ces barjots savent comment nous faire sortir de nos gonds
Il existe pourtant une astuce. Lorsque tu lui écris relis ton texte avant de l'envoyer et imagine que tu es un juge ou un tiers qui ne connait pas les personnes concernées par ce courrier. Ainsi ça t'aidera à rester factuelle et distante presque robotique.
Seule la vérité les désarme

Oui tiens nous au courant pour le nouvel avocat :39:
On ne trahit pas le PN en rompant.
On se trahit soi-même en restant
LindsayWyattDean
Messages : 12
Inscription : ven. 30 oct. 2020 21:29

Re: A bout de nerf

Message par LindsayWyattDean »

Bonjour crevette1980,

Dur dur de faire confiance maintenant alors qu'il sont censé respecter les règles de déontologie sa ne les respecte pas forcément et la c'est grave mais je comprend qu'on ne peut pas réagir comme on le voudrais pour protéger nos enfants et la faut garder le self control qui n'est pas tout le temps facile avant tout on reste humains et on est pas des robots mais on nous demande de réagir comme des robots.

J'espère que cette fois ci c'est la bonne et que je vais pouvoir me reposer sur son aide, après je les déjà vu plaider et je sais qu'elle va jusqu'à aller faire douter le juge.

J'étais suivi au CMP mais je les mis en stand bye cause du covid 19.
LindsayWyattDean
Messages : 12
Inscription : ven. 30 oct. 2020 21:29

Re: A bout de nerf

Message par LindsayWyattDean »

Bonjour buissonnière,

Rester impassible sur les SMS je le fais, je montre rien même si c'est pas l'envie qui manque mais bon je respire un bon coup et jenvoi un SMS d'un calme pour éviter justement qu'on dit encore de moi que je suis instable et que je cherche à entretenir le conflit, mais sa n'empêche pas que sa le dit quand même mais bon j'espère que cela va changer et que cette nouvelle avocate face un peu de miracle on Vera bien même si...

De toute façon mon rendez vous et pour le 2 mars il reste plus qu'une semaine avant la première rencontre et voir si elle va faire quelque chose. Quoi qu'il en soit après le 2 je vous ecrirais.
crevette1980
Messages : 489
Inscription : mer. 11 janv. 2017 11:23

Re: A bout de nerf

Message par crevette1980 »

Tu fais bien Lindsay. Garde confiance en toi avant tout, et c'est déjà très bien que tu parviennes à réagir à ses provocations avec calme. Je sais à quel point c'est dur, on entend des choses épouvantables sur nous, fausses, injustes, tronquées, même de la calomnie pure et simple et on doit quand même se comporter en robot comme tu dis. Des robots alors que notre corps lui-même nous envoie des alertes pour nous dire que c'est trop...

Tiens bon Lindsay, reste calme et forte, je n'ai pas su le faire il y a 5 ans, je n'avais pas compris qui il était et je lui ai donné des billes pour reussir à me prendre la garde de nos filles, ce qu il a fait. Fais toi aider au maximum car une faiblesse ne pardonne pas avec eux...

Si tu le peux, essaie de te changer les idées d'ici le 2. Tu ne peux rien faire d'ici là de toute façon donc concentre toi sur toi. Mieux tu te sentiras, plus le JAF et les autres acteurs le ressentiront aussi. Chouchoute toi, pomponne toi, souris toi, tu fais de ton mieux pour tes enfants. Va marcher dans la nature, aère toi l'esprit, mange équilibré et fais de bonnes nuits.

Je sais que c'est très difficile, que les angoisses et le sentiment d'injustice et d'impuissance est très dur à gérer, mais chaque chose en son temps. Cette semaine, TOI.

Je t'envoie mes meilleures pensées.
Si tu as aimé autant la mauvaise personne, imagines comme tu aimeras la bonne 😊💪
Avatar de l’utilisateur
Buissonnière
Membre protecteur
Messages : 5182
Inscription : jeu. 15 nov. 2018 07:38

Re: A bout de nerf

Message par Buissonnière »

Je viens de recevoir la notification d'une vidéo d'une femme que je trouve extra.
Elle coach les avocats des victimes de PN et propose gratuitement aux instances judiciaires des conférences sur ce thème. Elle le fait gratuitement auprès des avocats et des juges, pour faire changer les choses et sensibiliser à ce problème dramatique.

Malheureusement ses tarifs pour les particuliers sont un peu élevés. Toutefois elle a reçu des témoignages de femmes qui ont gagné leur procès juste écoutant ses nombreuses conférences filmées et publiées sur Youtube et en notant ses nombreux conseils

Je vous mets le verbatim sur un extrait que je trouve intéressant

Solutions mises au point en 4 grandes lignes pour ne pas se perdre dans sa défense, sachant que les attaques des PN sont toujours les mêmes de l'un à l'autre

1) Ne pas se justifier 

2) démasquer la méthode ou processus

Exemple :

a) il dit que c'est pas grave : il minimise, 

b) il dit que c'est pas sa faute : il se victimise, 

c) il veut une 2nd chance : il emploie cette technique pour obtenir ce qu'il veut

3) faire un rappel des faits, élaborer sa propre façon de raconter l'histoire

4) contre attaquer et trouver les points faibles du PN avec des preuves, en rappelant que les accusations faites contre soi sont sans preuve et imaginaires alors que les faits que vous lui reprochez sont prouvés et graves


4 règles

1) Ne pas dire que M. est manipulateur ou PN  et se concentrer sur les actes avec preuves et ajouter des témoignages et attestations sans dévaloriser le père

2) Ne pas dénigrer le père sur sa nature (il est comme ci il est comme ça) mais contre attaquer sur le comportement (il a fait ceci, il a fait cela)

3 Trouver un mot clé pour son comportement (il est irresponsable, colérique), cela percutera dans l'oreille du juge.

4) Démasquer les mensonges, introduire le doute (exemple s'il ment sur ses revenus il ment sur tout)

On ne se bat pas avec les armes de l'adversaire, que sont le mensonge, la manipulation et le dénigrement. On se bat pour gagner avec la vérité

On ne trahit pas le PN en rompant.
On se trahit soi-même en restant
crevette1980
Messages : 489
Inscription : mer. 11 janv. 2017 11:23

Re: A bout de nerf

Message par crevette1980 »

Buissonnière a écrit : mar. 23 févr. 2021 20:20 Je viens de recevoir la notification d'une vidéo d'une femme que je trouve extra.
Elle coach les avocats des victimes de PN et propose gratuitement aux instances judiciaires des conférences sur ce thème. Elle le fait gratuitement auprès des avocats et des juges, pour faire changer les choses et sensibiliser à ce problème dramatique.

Malheureusement ses tarifs pour les particuliers sont un peu élevés. Toutefois elle a reçu des témoignages de femmes qui ont gagné leur procès juste écoutant ses nombreuses conférences filmées et publiées sur Youtube et en notant ses nombreux conseils

Je vous mets le verbatim sur un extrait que je trouve intéressant

Solutions mises au point en 4 grandes lignes pour ne pas se perdre dans sa défense, sachant que les attaques des PN sont toujours les mêmes de l'un à l'autre

1) Ne pas se justifier 

2) démasquer la méthode ou processus

Exemple :

a) il dit que c'est pas grave : il minimise, 

b) il dit que c'est pas sa faute : il se victimise, 

c) il veut une 2nd chance : il emploie cette technique pour obtenir ce qu'il veut

3) faire un rappel des faits, élaborer sa propre façon de raconter l'histoire

4) contre attaquer et trouver les points faibles du PN avec des preuves, en rappelant que les accusations faites contre soi sont sans preuve et imaginaires alors que les faits que vous lui reprochez sont prouvés et graves


4 règles

1) Ne pas dire que M. est manipulateur ou PN  et se concentrer sur les actes avec preuves et ajouter des témoignages et attestations sans dévaloriser le père

2) Ne pas dénigrer le père sur sa nature (il est comme ci il est comme ça) mais contre attaquer sur le comportement (il a fait ceci, il a fait cela)

3 Trouver un mot clé pour son comportement (il est irresponsable, colérique), cela percutera dans l'oreille du juge.

4) Démasquer les mensonges, introduire le doute (exemple s'il ment sur ses revenus il ment sur tout)

On ne se bat pas avec les armes de l'adversaire, que sont le mensonge, la manipulation et le dénigrement. On se bat pour gagner avec la vérité

Merci Buissonnière pour ces indications.

En effet, il ne faut surtout pas utiliser leurs armes (on ne saurait pas le faire de toute façon).
Si tu as aimé autant la mauvaise personne, imagines comme tu aimeras la bonne 😊💪
Répondre