A bout de nerf

crevette1980
Messages : 489
Inscription : mer. 11 janv. 2017 11:23

Re: A bout de nerf

Message par crevette1980 »

C'est hallucinant ça quand même. Tu as des preuves que tu n'es concertée sur rien? Le scolaire et la santé?
C'est grave quand même, lors de mon audience j'ai vu la JAF qui notait bien que le père de mes enfants refuse de me communiquer les carnets de santé par ex.
Je ne veux pas juger trop vite, mais il me semble que tu as raison de changer d'avocat, c'est quand même fou que les éléments que tu décris ne soient pas pris en compte par le JAF.
Sur les vêtements par contre, fais au plus simple constitue leur une garde robe chez toi, ça évite les problèmes. Et sur les affaires scolaires, ça fait partie des choses que tu peux constater, puisque du coup ils ne peuvent pas faire leurs devoirs quand ils viennent chez toi. Mais il faut que tu gardes des traces de tout ça.
Si tu as aimé autant la mauvaise personne, imagines comme tu aimeras la bonne 😊💪
LindsayWyattDean
Messages : 12
Inscription : ven. 30 oct. 2020 21:29

Re: A bout de nerf

Message par LindsayWyattDean »

C'est pour sa que personne ne comprend que malgré les preuves il y a rien qui bougent j'espère que sa va bouger avec la futur avocate. Pour leur garde de robe ils ont une est heureusement meme si le papa dit au enfant qu'il puent parce que les vêtement sont pas laver alors pour éviter que les enfants se sentent mal j'ai investi dans de l'adoucissant le lenor a 8 € mais sa change rien il leur dit qu'ils puent et leur met du parfum mais bon j'ai envie de dire je ne m'attends pas à autre chose mais les enfants ne devrait pas subir comme sa. Concernant les affaires scolaires comment je peux le prouver qu'il ne vienne pas avec leur affaires ?
melocoton
Messages : 44
Inscription : lun. 15 févr. 2021 09:03

Re: A bout de nerf

Message par melocoton »

coucou lindsay :)
Ton histoire est dure et je voudrais pas te conseiller des betises donc a verifié toujours avec un avocat hein ;)
Je ne suis pas juriste, mais je commence en peu de temps a multiplier divers audience avec papa pn mais chacun son histoire...
C'est incroyable que la justice lui ai confié la garde sur qq mensonges sur toi et ta famille, j'en suis désolée...
Le truc c'est que maintenant sans élément "neuf" tu ne peut pas ressaisir le jaf ou a tu fait appel ?
Dans mon cas, si j'avais été aussi vindicative que mon ex et vu qu'il avait "kidnapper" mon bébé, la jaf aurait pu dans le doute lui laisser (face a l'habitude de vie, deux parents qui se jettent des accusations, elle aurais pu se dire ok je laisse tel quel on verra si ceci cela est classé ou pas, et j'ai eu de la chance aussi pour certains pièces qui invalidais c'est dire, et entourage large qui m'as soutenu merci a eux...)

Je pense que ta souffrance, et la situation des enfants ne sera pas entendu a se niveau là... ca va etre catégoriser comme "elle entretient le conflit, n'est pas la plus ameme de proteger l'image de l'autre parent blablabla et donc on a bien fait de confier la garde au père"... ironie hein mais la justice ne se trompe jamais :6:

Pour autant ca ne veux pas dire que tu as zero marge de manoeuvre... je pense (a voir avec on avocat) que sans emotion, factuellement relever tout ce qui conccerne le non respect de ton autorité parental, peut changer la donne...
En tout cas plus que le reste, meme si c'est compliqué a vivre, que la nouvelle ceci cela ou les vetements etc la justice s'en fiche... surtout ne pas passer pour une "pinailleuse".

Essaye aussi de bien regarder les motivations du jugement afin de voir sur quoi tu pourrais agir pour montrer que tu fait des efforts etc... (je sais hein c'est injuste mais etre coincé face a un pn ca demande toujours beaucoup d'effort et de travail sur soi alors qu'on est pas le problème principal disons)
Au final je pense ce qui m'as sauver, c'est que j'ai eu des mots malheureux vu se que je prennais dans la tete en face, j'en suis pas fière pour autant, j'ai menacer parfois de plaintes de balancer la vérité etc... mais j'ai rien fait...
Par contre pn est allez droit a la guerre, les plaintes incriminant la terre entière, je suis victime d'un cabale quand personne n'avais mouffter... ça fait un drole d'effet lol la je pense porter plainte pcq la séparation est un enfer plus encore que la relation, mais j'ai pris 20 mois pour decider de la chose et j'ai pas commencer mon courrier :13: et je sais qu'il va balancer toutes nos correspondance pour m'humilier (il l'as deja fait de tout façon), reste ces actes quand meme, enfin j'espère, j'y suis pas :9: et pour la justice tout est séparer parfois en depit du bon sens...

Tout ca pour dire, réagis le moins possible et le moins emotionnellement quand il faut poser un acte.
Voila juste :12: et courage
LindsayWyattDean
Messages : 12
Inscription : ven. 30 oct. 2020 21:29

Re: A bout de nerf

Message par LindsayWyattDean »

Bonjour melocoton,

Mon histoire dure depuis le 31 janvier 2017, a ce moment là on avait fait appel mais la réponse était pareil le problème est que a lui on lui donnerai le bon dieu sans confession et sa parole est prise pour argent comptant pourquoi sa je ne sais pas mais je ne trouve sa pas normal, la il y a des éléments nouveaux mais c'est a double tranchant soit sa passe soit sa casse. Alors je ne sais pas ce que ma futur avocate fera j'ai rendez vous le 2 mars avec le dossier complet elle veut voir tout le dossier alors on Vera bien, de la remise en question je fait que sa jusqu'à aller douter et me demander si c'est pas moi la manipulatrice.

Ta pas besoin d'être désolée ce n'est pas ta faute ce qui s'est passé mais c'est rageant.

Je vois que toi aussi sa été dur et sa l'est certainement encore, mais contente de voir que finalement dans ton malheur ta eu de la chance.

Mais à ce que je peux comprendre, faut quand rester sur ses gardes ce qui est usant fatiguant.

J'essaye de rester passif mais c'est très difficile surtout quand ils vont jusqu'à te pousser à bout mais bon jusqu'à maintenant je tiens difficilement mais j'arrive à tenir quand même.

En tout cas merci pour ta réponse
Et bon courage à toi aussi
LindsayWyattDean
Messages : 12
Inscription : ven. 30 oct. 2020 21:29

Re: A bout de nerf

Message par LindsayWyattDean »

Par contre ce que je ne comprends pas c'est que la justice se fasse autant avoir par ce genre d'individu et que les bourreaux soit considéré comme des victimes et vice versa. C'est vrai qu'à ce moment je ressens comme une injustice. Mais bon c'est la justice. J'espère juste qu'un jour la vérité soit enfin rétablit et que mes enfants soit sauvés avant qu'il ne soit trop tard
melocoton
Messages : 44
Inscription : lun. 15 févr. 2021 09:03

Re: A bout de nerf

Message par melocoton »

de toute façon vu ta situation, qu'as tu as perdre a ressaisir la jaf :(
tu n'aurais jamais moins, donc a part avoir une garde alterné, un dhv elargie ou la residence...
pour le reste je te comprend tellement calin virtuel :12:
Mais quand je disais (enfin si j'ai dit j'ai pas relu) remise en question c'est niveau judiciaire pour reverser les elements eventuels mais tu sais la vérité... entre gagné un procés et se flageller y'as un monde...
Mais bon y nous retourne la tete ces spécimens :31:
Oui j'ai eu de la chance dans mon grand malheur :roll:
quand mon fils m'as été arraché comme objet de chantage, j'ai beaucoup parcourus des forums d'enlevement et alienation parental...
Si mon fils avait été un peu plus agé, je suis sur qu'il aurais conditionner sa parole, la il a voulu me faire passer pour une mère indigne mais sans preuve, quand moi j'avais le lieux de garde occasionnel et les medecins qui disait bah non et une enquete qui hormis les dires de l'autre en fin pour m'accuser des violence que lui a commis etait formel, jolie chambre, adapté, nourriture saine, fraiche, bon suivi medical et sociabillisation...
Mais j'ai eu chaud quand meme et ça reste juste incroyable comme histoire :9: c'est fou de vivre des choses aussi extremes...
Et meme quand c'est "gagné" j'en suis la preuve par ma présence ici c'est pas la fin... en plus tu te retrouve avec la problèmatique de comment je sort mon enfants du conflit de loyauté ou l'autre veux le ramener et l'instrumentaliser sans cesse :24:
Bref y'en aurais tellement a dire... en 3 ans j'ai deja 4 audience jaf, deux juges enfant, mains courantes plaintes et en plus c'est moi qui en peux plus et vais passer a l'attaquer quand je me serais un peu poser mais etre ici lire reflechir me fait du bien deja :25:
Bref en tout cas si je peux t'aider de quelques façon que ce soit avec mes petites connaissance judicaires qui s'etoffes de procedures en procédures avec plaisir...
En tant que maman au prise avec un mythoman argressif et malveillant comment pourrait il en etre autrement :39:
Courage je sais combien c'est dur
melocoton
Messages : 44
Inscription : lun. 15 févr. 2021 09:03

Re: A bout de nerf

Message par melocoton »

en fait je ne sais pas quel sont les pieces qui pourrais "passé ou cassé" mais pour avoir parlé avec qq mamans et vu mon cas une chose est sur...
Tu ne peux pas aller dans le conflit avec lui, laisse le sauf dementir sur toi, passé pour ce qu'il est l'aggreseur, le vindict de service, avec du bol ça peux augmenter sa rage et le faire tomber le masque devant la justice egalement et encore... le mien est en mode vicieux et pernicieux mais toujours aussi haineux va!
Ne rentre pas dans son jeu en disant il est ci ça... reste sur tes enfants rien d'autres

Et surtout, surtout, toute co parentalité va etre impossible, peu importe qui as la garde, mais il en fera un mascarade...
Voila, les cranet pas fourni, les activité extra sco pas assuré etc etc...
La aussi j'ai eu de la chance il a été tellement mauvais dans son role de victime que ma jaf la ecarté de l'ecole au max (we a 18h et vacances au premier jour calendrier sco) et as tout preciser merci a elle...
Mais meme comme ça j'ai pas les infos va...
Enfin si d'autres mamans veulent contredire et nous presenter un peu d'espoirs sur une parentalité apaiser avec un pn mais moi je pare les coups du mieux possible, pas plus, pas mieux... et j'essaye de laisser mon fils en dehors de tout ca au max...
Ramener du tiers neutre c'est toujours une bonne idée, histoire de retablir certaines vérités, le jugement a dit que, cet actes n'est pas normal (toujours mieux que ton père est taré lol)...
Par exemple dire a ta fille pour cette histoire que tu l'aime pas, avortement et compagnie, dire que c'est faux, que tu l'aime et que c'est cruel de dire des choses pareils a une enfants, c'est toujours mieux que ton père est échant etc...
Juger les actes, pas l'auteur... pcq les enfants font vite le raccourcis si papa/maman est malade/mechant donc moi aussi peut etre...
enfn moi c'est la porte de sortie que j'ai trouvé pas sur que ce soit bon, je suis pas psy non plus :lol:
j'espère que tu te sortira vite de tout ça :)
LindsayWyattDean
Messages : 12
Inscription : ven. 30 oct. 2020 21:29

Re: A bout de nerf

Message par LindsayWyattDean »

Bonjour Melecoton,

Désoler pour la réponse en retard.

C'est déjà ce que je fais rétablir la vérité de manière subtil, effectivement une co-parentalité est impossible mais pour montrer que c'est pas moi la méchante et qui veut absolument descendre le père j'ai été obligé d'accepter une médiation familiale sinon les services sociaux aurait été dire encore que je fais aucun effort et que je ne pense pas au bien-être des enfants, évidemment que les enfants souffres de cette situation mais ça il ne l'on pas compris, il faut que je fasse des effort pour cette co-parentalité avec lui et en passant par une médiation qui lui a refusé, alors est-ce qu'elle sera redemander devant le juge, ça je ne sais pas, est-ce une bonne ou une mauvaise idée je ne sais pas non plus, ce que je sais c'est ce qui va encore faire ou dire pour me descendre et encore une fois j'ai peur que la vérité ne soit pas prise en compte.
Je sais que les enfants font vite le raccourcis mais le problème est que lui il arrête pas de leur répéter sans cesse les même chose y compris vous êtes nul, vous savez pas lire ni écrire etc, quand je vois ma fille à la maison et qu'elle veut lire ou dessiner ou autre, toute suite elle s'auto-dénigré en disant qu'elle est nul, qu'elle ne sait rien faire et j'en passe alors forcément sa rentre dans leur tête comme une boucle et dur dur de casser sa vu qu'ils y croivent dur comme fer. Alors de mon côté je leur répéte, non tu n'est pas nul, tu es intelligent tous ce qui peut enlever de leur tête le contraire mais voilà c'est tellement ancrer et puis sur un weekend sur deux et la moitié des vacances je ne peux pas faire de miracle, et la je culpabilise parce que les enfants sont mal, ils croivent à des choses qui sont fausses et j'ai pas beaucoup de temps pour les aider à oublier les choses mauvaises.

Désoler si mes phrases ou mes mots sont pas très clairs je suis dans un jour où je perd mes mots et je n'arrive plus à réfléchir.

Fin bref
Merci de prendre le temps de me répondre et désoler pour la réponse en retard
Avatar de l’utilisateur
Buissonnière
Membre protecteur
Messages : 5182
Inscription : jeu. 15 nov. 2018 07:38

Re: A bout de nerf

Message par Buissonnière »

Bonsoir,

Lindsay, je crois bien que le fait d'être partie avec les enfants a donné le ton de toute la procédure.
Je ne suis pas très calée lorsqu'il y a des enfants en jeu dans un divorce avec un PN
Le meilleur avocat ne pourra pas te défendre si tu n'alimentes pas ton dossier.

Ça n'est pas parce que le père ne te répond pas qu'il faille arrêter de lui écrire. Tu as l'autorité parentale partagée et donc il est normal que tu lui soumettes des recommandations ou autres remarques concernant les enfants
Il ne te répond pas mais n'attends pas de réponse. Tu actes que
- le petit n'avait pas de lunettes adaptées à sa vu
- que tu lui as fait faire des lunettes pour qu'il les garde sur son nez quand il est avec toi
- que la chevelure de la petite était collée et que tu voudrais savoir ce qu'il y avait dans ses cheveux (prends des photos)
- etc
Bref tu actes tes observations.

N'attends pas de réponse, tu actes des faits.
Quand tu récupères les enfants emmène les chez le médecin et fais tamponner leur courbes poids taille avec la date dans leur carnet de santé (ou feuille volante)
Ne dis rien de cela au PN, dis en le moins possible sur tes intentions.
Si tu ne sais pas anticiper les coups foireux (ils ont plus d'un tour dans leur sac) ne te fais pas avoir une seconde fois et anticipe.

Prends des photos des enfants avec leur vêtements quand tu les récupères, date les, classe les.

Ne pourrais tu pas envisager un suivi psy des enfants ?

Je rebondis sur ce que tu "aurais" écrit et dont tu ne retrouves pas la trace concernant le fait que tu renoncerais à la garde des enfants. Si c'est un faux il y a diffamation et c'est assez grave.

Tu l'auras compris les PN attaquent via des détails qu'ils multiplient. Tu es tellement préoccupée à rétablir la vérité sur un mensonge que tu as moins d'énergie pour les suivants qui s'enchaînent.
Pourtant les victimes n'ont que la vérité pour se défendre.

Ecoute les vidéos de cette personne qui coach les avocats et les victimes dans les procédures judiciaires contre les PN.

On ne trahit pas le PN en rompant.
On se trahit soi-même en restant
Avatar de l’utilisateur
Buissonnière
Membre protecteur
Messages : 5182
Inscription : jeu. 15 nov. 2018 07:38

Re: A bout de nerf

Message par Buissonnière »

Pareil pour tes parents qui ont été qualifiés de fous. C'est de la diffamation
Le PN n'a pas accès au dossier médical de ses ex-beaux parents.
On ne trahit pas le PN en rompant.
On se trahit soi-même en restant
Répondre