4 ans d'une non relation...dur de s'en sortir

Timéo
Messages : 221
Enregistré le : 01 Avr 2017, 20:58

4 ans d'une non relation...dur de s'en sortir

Messagepar Timéo » 02 Avr 2017, 12:08

Oui...en tout cas...le deuxième enfant, une fille, n'aura jamais la réelle identité de son père...je me souviens bien en avoir discuter avec elle...l'enfant a été reconnu par le premier papa...(que je connais...une personne bien)...et apparemment il ne lui diront jamais (c'est ce qui avait été convenu) qu'elle est d'un autre homme que le premier papa...mais bon toute vérité se sait un jour...

Elle pense quand même à ces enfants...elle essaye de les protéger. Normal pour une mère peut etre.

Avatar de l’utilisateur
Ange
Administratrice du forum
Messages : 7372
Enregistré le : 25 Avr 2015, 14:05

4 ans d'une non relation...dur de s'en sortir

Messagepar Ange » 02 Avr 2017, 13:53

C'est malsain de toute façon.

Comment être une bonne mère quand on n'est pas adulte ds sa tete ?
"Celui qui est sorti de l'enfer n'a pas le moindre intérêt à savoir comment la vie continue dedans"

Profil supprimé

4 ans d'une non relation...dur de s'en sortir

Messagepar Profil supprimé » 02 Avr 2017, 14:14

La pratique qui consiste à donner volontairement la vie via des pères différents, dont on accorde aucune importance, relève parfois du fantasme d'auto engendrement.

La première naissance intervient lorsque le bébé sort du ventre de sa mère.

La seconde quand l'enfant comprend que sa mère et lui font deux, qu'il sort de la fusion.

Certaines femmes sont restées dans cette fusion et n'ont jamais connu cette seconde naissance.

Elle voit dans le fait de donner la vie le moyen de sortir de cette situation. Enfanter serait une libération.
En réalité, il s'agit inconsciemment de donner à sa moi-même, à une sorte de clone de soi.
La mère en fait un objet à son image et crée les conditions de ce qu'elle a vécu : la fusion mère-enfant.

Parfois, tant que la maman ne donne pas la vie à une fille, elle s'y reprend. Les géniteurs n'etant, eux aussi, que des objets.

Faire un enfant pour se donner la vie...

Je ne prétends pas que ce soit le cas ici.

Avatar de l’utilisateur
Ange
Administratrice du forum
Messages : 7372
Enregistré le : 25 Avr 2015, 14:05

4 ans d'une non relation...dur de s'en sortir

Messagepar Ange » 02 Avr 2017, 14:24

C'est un comportement fréquent aussi bien chez la femme que chez l'homme immature. Chez l'homme, j'appelle ça le syndrome du coucou :lol:

Explication séduisante, Anton :D
"Celui qui est sorti de l'enfer n'a pas le moindre intérêt à savoir comment la vie continue dedans"

Timéo
Messages : 221
Enregistré le : 01 Avr 2017, 20:58

4 ans d'une non relation...dur de s'en sortir

Messagepar Timéo » 02 Avr 2017, 14:27

Oui alors pour avancer un peu plus et aussi parce que vous n'avez pas tout les éléments, je pense que cette théorie n'est pas mauvaise mais peut etre pas parfaitement celle là.

Son premier enfant, à l'age de 17 ans...était mort né...c'était un garçon...Ce fut pour elle un traumatisme...la seule fois de sa vie où elle a voulu se suicider (elle n'a pas tenter à ma connaissance) m'a t-elle dit un jour.

Depuis, j'imagine qu'elle cherche à avoir un autre garçon...manque de pot, elle a eu 3 filles.

Quand nous nous étions rapproché il y a 6-7 mois, elle m'a dit texto : "Si je ne refais pas ma vie je demanderai à Paul (paul étant un faux prénom ici, je veux parler de l'homme qui a eu la première fille avec elle et qui a reconnu la seconde alors même qu'elle n'est pas de lui) d'être le géniteur d'un 4ème enfant pour essayer d'avoir un fils..."

Voilà...

Avatar de l’utilisateur
Ange
Administratrice du forum
Messages : 7372
Enregistré le : 25 Avr 2015, 14:05

4 ans d'une non relation...dur de s'en sortir

Messagepar Ange » 02 Avr 2017, 14:30

Ce n'est pas forcément le sexe de l'enfant, le plus important, je pense.
"Celui qui est sorti de l'enfer n'a pas le moindre intérêt à savoir comment la vie continue dedans"

Avatar de l’utilisateur
Ange
Administratrice du forum
Messages : 7372
Enregistré le : 25 Avr 2015, 14:05

4 ans d'une non relation...dur de s'en sortir

Messagepar Ange » 02 Avr 2017, 14:31

Pour elle oui

Mais ds l'explication d'Anton, je veux dire.
L'important, c'est la projection.
"Celui qui est sorti de l'enfer n'a pas le moindre intérêt à savoir comment la vie continue dedans"

Timéo
Messages : 221
Enregistré le : 01 Avr 2017, 20:58

4 ans d'une non relation...dur de s'en sortir

Messagepar Timéo » 02 Avr 2017, 14:40

Oui merci,,

Vous voyez, malgré ma psychothérapie hebdomadaire depuis un an et demi...bein vous m'avez déjà appris pas mal de chose en 24h qui me permet dejà de mettre du lien dans ce que je sais d'elle.
Il faut dire que ma psychothérapie est surtout centrée sur moi...sur le pourquoi MOI je me suis mis là dedans...ce qui est normal pour une psychothérapie.

Avatar de l’utilisateur
Ange
Administratrice du forum
Messages : 7372
Enregistré le : 25 Avr 2015, 14:05

4 ans d'une non relation...dur de s'en sortir

Messagepar Ange » 02 Avr 2017, 15:48

Tant mieux Timeo :)

Votre thérapeute a raison, l'important, c'est vous et votre couple.

Je comprends son approche, de ne pas vouloir parler d'elle, car bon nombre de personnes se réfugient derrière la victimisation pour occulter leur propre responsabilité dans l'histoire. Car même si on a affaire à un toxic, il y en a tjs une. Ne serait ce que la raison profonde qui vous pousse à lâcher la stabilité pour le déraisonnable.

Traiter le problème de fond du patient est la meilleure approche pour éviter que l'histoire ne se répète avec d'autres.

Mais je comprends votre besoin d'avis sur elle. Ce n'est pas toujours facile de renoncer à une chimere ni de ne pas éprouver un certain sentiment de culpabilité.

Ça va aller
"Celui qui est sorti de l'enfer n'a pas le moindre intérêt à savoir comment la vie continue dedans"

Profil supprimé

4 ans d'une non relation...dur de s'en sortir

Messagepar Profil supprimé » 02 Avr 2017, 16:00

Ange,

Le fantasme d'auto engendrement ne vise pas pas à faire son nid partout, à multiplier les progénitures, sans s'en soucier.

Cela vise à s'offrir sa seconde naissance, jusque là absente, en donnant naissance à un être, en l'occurrence, une fille, qui sera sa propre projection d'elle-même.

Métaphoriquement, elle se donne la vie.

Et, au contraire d'un geniteur qui va faire des enfants à droite et à gauche sans s'en soucier mais juste pour satisfaire son besoin d'exister, la mère qui est dans l'auto engendrement va s'investir totalement dans sa fille parce que c'est elle.

Ce qui lui fera dire des phrases comme
«Ma fille, c'est toute ma vie, c'est mon sang».
Sous entendu, ma fille, c'est moi.

Quand ce type de personnes donne la vie à une fille dès leur première grossesse, elles cherchent rarement à constituer une fraterie et s'arrête là.

Elles ont alors une relation fusionnelle avec leur enfant, le géniteur ayant été quitté ou s'etant dérobé.
Elles se retrouvent alors dans la situation où les mots sont
«A deux, nous serons plus forts que l'adversité, plus fort que tout. Nous en sortirons».

L'enfant est et restera un objet.
Un objet médicament parfois.
En cherchant à devenir sujets, à rompre la fusion avec leur propre mère, certaines mères provoquent une situation identique avec leur fille unique.
Et comme il n'y a pas de figure masculine pour rompre le fusion, pour «castrer» metaphoriquement l'enfant...
Cela fait de gros dégâts.

Personnellement, je ne trouve pas cette description séduisante.


Retourner vers « La manipulatrice perverse narcissique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 16 invités